International
Etats-Unis

Mike Johnson, obscur inconnu devenu l'homme fort de l'Amérique

Mike Johnson est devenu le nouveau speaker de la Chambre des représentant.
Le législateur de 51 ans vient d'écoper de la délicate mission de sauver les Etats-Unis de l'impasse.MONTAGE: WATSON

«Qui diable est Mike Johnson?»

Il est passé en moins de deux heures du «nice guy» anonyme à l’un des hommes politiques les plus influents des Etats-Unis. Lui, c'est Mike Johnson, le nouveau speaker de la Chambre. Celui que personne n’attendait. Pas même lui.
26.10.2023, 18:4826.10.2023, 22:10
Suivez-moi
Plus de «International»

Il est un peu plus de 20 heures, mardi soir, lorsque les républicains se rassemblent dans l'atmosphère feutrée d'une salle de commission du Capitole, pour une réunion à huis clos. Leur objectif est clair, les moyens pour y arriver beaucoup moins: désigner un nouveau président. Quelqu'un d'assez fort pour se résister au mur d'opposition contre lequel les trois premiers candidats se sont fracassés. Quelqu'un d'assez intelligent pour rafler les quelque 217 votes indispensables. Et de de «suffisamment stupide» pour vouloir briguer le poste.

Quelqu'un capable de mettre fin, enfin, au chaos absurde qui règne depuis 22 jours et paralyse la Chambre des représentants, au beau milieu d'une crise mondiale. Autant dire que la mission semble vouée à l'échec.

Washington, DC - October 25 : Newly elected House Speaker Rep. Mike Johnson (R-La.) take the oath of office and the gavel on Capitol Hill on Wednesday, Oct. 25, 2023, in Washington, DC. (Photo by Jabi ...
Un pote vacant depuis le 3 octobre, jour de l'éviction de Kevin McCarthy.Image: The Washington Post

Et pourtant. Il est environ 22 heures 30 lorsque les portes s'ouvrent pour laisser pénétrer les journalistes. Ils notent que quelque chose sur les visages a changé. Cela relève plus que du simple épuisement. Les sourires rayonnent. Au milieu de la salle, un certain Mike Johnson. Le futur speaker de la Chambre des représentants. Celui que toute la classe politique américaine attendait comme le messie.

«Who's Mike Johnson?»

Mais c'est qui, lui, au juste? Hormis un binoclard au nom et au physique relativement communs? Un type au look d'intello, lisse, sage, un sourire rassurant ne trahit rien, à l'exception d'un soupçon de timidité?

WASHINGTON, DC - OCTOBER 25: Speaker of the House elect Mike Johnson (R-LA) takes the oath in the House chambers as members of the House of Reprsentatives gather at the United States Capitol to vote f ...
Image: The Washington Post
«Qui diable est Mike Johnson?»
La question sur toutes les lèvres, mardi soir, dont celle de Stephen Colbert, animateur sur CBS.

Un illustre inconnu sur la Colline, y compris pour de nombreux républicains. Alors que le vote nominatif se tient au milieu de la Chambre, une collègue de parti a voté par erreur pour «Mike Rogers», avant de se corriger. Pardon, elle voulait dire «Mike Johnson»! Dans un discours pour féliciter le nouveau président, un autre camarade l'appelle «Jim Johnson». Enfin, sur CNN, une sénatrice reconnaît qu'elle devra le chercher sur Google.

Alors qu'il s'empare du marteau et endosse son titre de président de la Chambre, Mike Johnson l'inconnu lui-même semble un peu surpris. Dans un discours mesuré, presque gracieux, au ton pastoral, il admet que tout s'est produit si «soudainement», que sa femme «n'a pas pu prendre un vol à temps».

«Il est donc un peu inoffensif. Juste un autre homme blanc en costume avec des lunettes»
L'animateur du «Late Show» de CBS, Stephen Colbert, doucement moqueur.

Hélas, comme on ne tardera pas à le découvrir, derrière son apparence lisse de premier de la classe et son patronyme d'Américain moyen, Mike Johnson est loin d'être aussi «innofensif» qu'il n'a bien voulu le faire croire. Son anonymat l'a rendu acceptable. Son manque d'expérience ne lui a pas laissé le temps de se faire des ennemis. Désormais, l'«obscur législateur» républicain de Louisiane va montrer ce qu'il a dans le ventre.

UNITED STATES - OCTOBER 25: Speaker-designate Rep. Mike Johnson, R-La., right, talks with Speaker pro tempore Patrick McHenry, R-N.C., on the House floor of the U.S. Capitol before Johnson was elected ...
Le passage de marteau entre le président par intérim, Patrick McHenry, et le nouveau président, Mike Johnson.Image: CQ-Roll Call, Inc.

A droite toute

Même si ses proches collaborateurs aiment à le décrire comme un «type sympa», «sincère», «honnête», un mec «propre comme une dent de chien» qui «affronte les défis avec sérieux et humilité», c'est peu dire que Mike Johnson n'a rien du gentil républicain modéré. Lui, c'est un conservateur ardent, un vrai de vrai.

«L'orateur nationaliste chrétien le plus résolu de l’histoire»
Dixit la chaîne MSNBC.

Quand il ne co-anime pas un podcast sur la foi en politique avec sa femme, cet avocat constitutionnel de métier, représentant à la Chambre depuis 2016, combat farouchement le mariage homosexuel, le droit à l'avortement, l’assurance-maladie, la lutte pour le climat. Vous voyez le genre.

Mais le plus grand état de fait de ce trumpiste passionné, c'est certainement d'avoir joué un rôle-clé dans les efforts pour saper le résultat de l’élection présidentielle de 2020 et maintenir Donald Trump au pouvoir. Contrairement à certains collègues républicains plutôt grandiloquents, c'est en coulisses que Mike Johnson a œuvré. Dossiers juridiques, séances stratégiques à huis clos du Parti républicain et conversations privées avec Trump: l'«obscur législateur» n'a pas ménagé ses efforts dans sa croisade passionnée pour prouver que l'élection aurait été volée.

Une conviction fondamentale, profonde, qui a sans doute permis de propulser cet obscur législateur des ténèbres de la Chambre, au poste de républicain élu le plus haut placé des Etats-Unis.

UNITED STATES - OCTOBER 25: A new sign for Speaker of the House Mike Johnson, R-La., is seen in the U.S. Capitol after Johnson won the speakership on Wednesday, October 25, 2023. (Tom Williams/CQ-Roll ...
Haut placé dans tous les sens du terme.Image: CQ-Roll Call, Inc.

Pourtant, depuis qu’il a remporté la présidence, Mike Johnson évite de s'en vanter. Lorsqu'une journaliste insiste pour savoir s’il maintient sa version sur les élections volées en 2020, il esquive soigneusement. La question est loin pourtant d'être anecdotique. Elle pourrait, au contraire, dessiner sa présidence - et s'avérer décisive au terme de la prochaine élection présidentielle, si Mike Johnson s'avérait toujours speaker en janvier 2025, au moment de ratifier le prochain président.

«Mike Johnson, c’est quelqu’un qui s’est engagé jusqu’au cou dans le déni électoral, et cela n’augure rien de bon pour ce qui risque de se passer à la Chambre»
Austin Sarat, professeur de droit et de sciences politiques à l'Amherst College.

Un défi colossal

Dans l'immédiat, Mike Johnson a d'autres problèmes plus urgents que la prochaine élection présidentielle: il ne lui reste que trois semaines pour mettre en place un budget avant la très redoutée fermeture du gouvernement. Il lui faudra aussi plonger tête la première dans le dossier épineux de l'aide à Israël et l'Ukraine, ainsi que des milliards supplémentaires à débloquer pour la sécurité de la frontière sud.

Autant de défis que le nouveau speaker s'apprête à affronter sans expérience ni relation avec les autres personnalités clés du gouvernement. Ajoutez-y une majorité mince comme un rasoir, un caucus indiscipliné et l'épée de Damoclès que représentent les extrémistes de la Chambre. Sans oublier les démocrates, déjà écœurés à l'idée de devoir collaborer avec cet «extrémiste MAGA». Autant dire que la marge d’erreur de Mike Johnson s'avère quasi nulle. Et le job pas simple.

Pas sûr que se cacher sous la figure du «type sympa» suffise cette fois à l'illustre inconnu, qui cachait si bien son jeu.

Aux États-Unis, un ours cambriole une maison pour voler des lasagnes
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Trêve: le G7 appelle le Hamas à donner son accord
Suite à l'attentat perpétré par le Hamas contre Israël le 7 octobre 2023, l'Etat hébreu a riposté et mène une attaque brutale contre la bande de Gaza. Voici les dernières infos.
L’article