DE | FR
Les affrontements opposaient les forces de l'ordre et des manifestants, dimanche.
Les affrontements opposaient les forces de l'ordre et des manifestants, dimanche.Image: sda

Suède: 26 arrestations après des violences entre police et manifestants

Des affrontements ont éclatés dimanche en Suède après une manifestation d'extrême droite. Les forces de l'ordre ont arrêté 26 personnes.
18.04.2022, 16:0519.04.2022, 08:24

De violents heurts ont conduit à l'arrestation de 26 personnes dimanche en Suède. Les affrontements opposaient les forces de l'ordre et des manifestants protestant contre un rassemblement prévu d'un groupuscule d'extrême droite qui voulait brûler le Coran, a indiqué la police lundi.

«La nuit a été calme après les émeutes d'hier à Navestad (dans la ville de Norrköping, centre)», un quartier à forte population musulmane. «La police a placé huit personnes en garde à vue, soupçonnées d'émeutes violentes», ont affirmé les forces de l'ordre dans un communiqué.

Dans la ville voisine de Linköping, où des troubles avaient également éclaté, 18 personnes ont été placées en garde à vue.

Deuxième affrontement en quatre jours

Dans les deux villes, les affrontements avaient éclaté dimanche, pour la deuxième fois en quatre jours. Des pierres ont notamment été lancées contre la police et des voitures brûlées.

  • Jeudi, les manifestants avaient protesté contre un rassemblement du groupuscule anti-immigration et anti-islam «Ligne dure», dirigé par le Dano-Suédois Rasmus Paludan.
  • Dimanche, ils ont à nouveau manifesté pour protester contre de nouveaux rassemblements annoncés, auxquels Rasmus Paludan a finalement renoncé. A Norrköping, la police a tiré des coups de semonce qui ont, par ricochet, blessé trois personnes.

Rasmus Paludan déjà condamné au Danemark

Rasmus Paludan, qui a été condamné au Danemark pour injures racistes, a réalisé ces derniers jours une «tournée» en Suède, ciblant les quartiers à forte population musulmane pour y brûler le Coran et engendrant de violentes contre-manifestations sur son passage.

A Malmö, où il a brûlé un Coran samedi, la nuit de dimanche à lundi a été agitée, pour la deuxième fois consécutive, avec notamment un départ de feu dans une école.

La tenue de rassemblements de Rasmus Paludan où il brûle le Coran a donné lieu à des protestations dans le monde arabe. (sas/ats)

Cette prof force ses étudiantes musulmanes à prononcer le mot «pénis»

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
5 pubs folles qui prouvent que les Américains ont un problème avec les armes
Les Etats-Unis ont connu une nouvelle tuerie de masse dans une école. La National rifle association (NRA), puissant lobby des armes, est à nouveau pointée du doigt. Voici quatre pubs qui montrent qu'elle n'a aucune limite.

L'Amérique s'est réveillée avec effroi suite à la tuerie perpétrée à l'école primaire d'Uvalde au Texas. La NRA ou lobby des armes ne semble pas touchée par ce nouveau massacre et ne vacille pas. La principale association pro-arme du pays, qui compte des millions de membres, ne démord pas de son refus de réglementer l'achat des armes. Elle n'hésite pas à investir des millions dans des campagnes publicitaires pour promouvoir la détention d'arme à titre privé. Voici cinq pubs WTF qui montrent que la NRA n'a aucune limite.

L’article