DE | FR

Drame de Stresa: la justice examine des vidéos tournées par un Suisse

Image: EPA ANSA
Michael Meier, un Suisse qui a travaillé pendant des années dans le secteur des téléphériques, a fourni des images à la justice italienne. Ces nouvelles pièces pourraient être décisives dans l'avancée de l'enquête sur le drame qui a fait 14 morts à Stresa.
02.06.2021, 15:0702.06.2021, 16:01

Le parquet qui enquête sur le tragique accident d'un téléphérique dans la région du Piémont, en Italie, a examiné mercredi des vidéos, tournées entre 2014 et 2018. Celles-ci pourraient documenter la présence anormale d'un dispositif désactivant le frein d'urgence.

A lire aussi: L'unique survivant du drame de Stresa sort de réanimation

La chute d'une cabine de téléphérique le dimanche 23 mai, après la rupture d'un câble, a fait 14 morts dont cinq Israéliens et un blessé grave à Stresa, une station balnéaire. Des responsables de la société gérant le téléphérique sont soupçonnés d'avoir désactivé volontairement le frein d'urgence, grâce à un dispositif spécial appelé «fourchette», pour ne pas interrompre le service.

Fourchettes déjà visibles?

Des images tournées par le ressortissant suisse, un passionné de téléphériques, ont été diffusées mardi soir dans une émission de la chaîne allemande ZDF, qui les a transmises à la justice italienne.

«J'ai remarqué que l'on pouvait voir sur les photos ces fourchettes dont les médias italiens ont parlé. Elles étaient déjà utilisées en 2014 en présence de personnes dans la cabine»
Michael Meier, un passionné et spécialiste de téléphériques

La ZDF indique pour sa part qu'elles sont parfaitement visibles sur les images. Olimpia Bossi, la procureure en charge de l'enquête, a confirmé aux médias italiens qu'elle n'avait pas encore évalué ces nouveaux documents.

Fermé en 2014 pour une restructuration

Michael Meier a également pris des images le 9 juin 2018, documentant la présence de ce dispositif de blocage des freins d'urgence.

Prisé des touristes, le téléphérique de Stresa relie en 20 minutes ce petit village au mont Mottarone qui offre une vue spectaculaire sur le lac Majeur et les Alpes.

En 2014, le téléphérique avait été fermé pour une restructuration qui a duré jusqu'en août 2016, selon les enquêteurs cités par l'agence de presse italienne Agi. (ats/hkr)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Nucléaire iranien: l'UE a soumis «un texte final» pour sauver un accord moribond
L'Union européenne, coordinatrice des pourparlers de Vienne sur le nucléaire iranien, a soumis «un texte final». La balle est dans le camp des capitales.

«On a travaillé quatre jours et aujourd'hui le texte est sur la table des hauts représentants», a annoncé, lundi, un responsable européen. L'Union européenne (UE), coordinatrice des pourparlers de Vienne sur le nucléaire iranien, a soumis sa copie, et selon le haut diplomate qui parle sous couvert d'anonymat:

L’article