DE | FR

Les Australiens voyagent à moitié prix pour aller... en Australie

La Gold Coast fait partie des régions de l'Australie que les Australiens sont invités à découvrir pour relancer le secteur du tourisme.

La Gold Coast fait partie des régions de l'Australie que les habitants sont invités à «découvrir» pour relancer le secteur du tourisme. Image: Shutterstock

Des Australiens qui voyagent sur leur propre île. Voilà le plan du gouvernement pour sauver le secteur du tourisme des conséquences du Covid-19. Une idée qui ne séduit pas tout le monde.



La Gold Coast, le Kangaroo Island ou la grande barrière de corail, ça vous dit quelque chose? Et bien les Australiens aussi, puisque ces régions se trouvent chez eux. Pourtant, le gouvernement a annoncé le 11 mars qu'il consacrera près de 856 000 millions de francs pour financer quelque 800 000 billets d'avions pour ses habitants, à destination de treize célèbres régions australiennes éloignées des grandes villes.

L'idée, pousser les Australiens à s'envoler à moitié prix pour «découvrir» leur île, dont les frontières sont fermées depuis un an. Il s'agit surtout de relancer le secteur du tourisme, largement impacté par la pandémie du Covid-19.

Des billets «pour aller nulle-part»

Avant la pandémie, le tourisme international représentait, chaque année, environ 45 milliards de dollars australiens. Un vaste plan d'aide à l'emploi a permis, depuis 2020, de sauvegarder des millions de postes de travail à travers le pays, mais il ne dure que jusqu'à fin mars. Des milliers de personnes évoluant dans les secteurs les plus touchés, notamment celui du tourisme (compagnies aériennes, hôtels, restaurants), redoutent de se retrouver au chômage.

«Les seules personnes qui voyageront seront celles qui auront les moyens de le faire. Sans parler de l'hébergement, de la nourriture et des expériences une fois arrivé. Beaucoup d'Australiens ne peuvent pas se le permettre»

Sarah Hanson-Young, porte-parole du tourisme vert en Ausralie Canberryweekly

Ces billets à prix cassés seront proposés à partir d'avril. Le gouvernement espère que les Australiens contribueront à soutenir le secteur. L'initiative a été saluée par les compagnies aériennes en difficulté Qantas et Virgin Australia, alors que d'autres acteurs du secteur la jugent insuffisante, comme la porte-parole du tourisme vert qui estime que «le seul moyen de garantir la survie du secteur est de bénéficier d'une subvention salariale plus importante, sinon ces billets ne serviront à aller nulle part». (ats/mndl)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

Le président turc humilie la présidente européenne

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

L'hélico de la Nasa ne peut pas (encore) voler sur Mars

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Tu penses que le virus va s’en aller avec le beau temps? Regarde en Amérique du Sud

Les températures montent à nouveau: est-ce que le virus va automatiquement disparaître? La science, ainsi qu’un coup d’œil en Amérique du Sud, nous répondent.

La semaine dernière a été dure. L’hiver a fait son retour dans une grande partie de la Suisse, avec ses basses températures et de la neige. Mais maintenant, le pire semble être passé. Les jours à venir promettent beaucoup de soleil et le mercure grimpe au-dessus de la barre des dix degrés des deux côtés des Alpes. Le printemps est là.

Les souvenirs de l’été dernier ressurgissent, lorsque les piscines et les restaurants étaient ouverts et que les matchs de football étaient autorisés dans …

Lire l’article
Link zum Artikel