DE | FR
Image: AP

Un ultra-trail à 20 000 francs, histoire de morfler dans le luxe

L'Ecosse lance la Highland Kings Ultra, sur la côte ouest, avec majordomes et chefs cuisiniers. Les inscriptions sont ouvertes (mais pas à toutes les bourses).
11.08.2021, 06:0011.08.2021, 15:01
Clarisse Portevin / slate

Les coureurs d'ultra-trails ont l'habitude de vivre à la dure: traverser des terrains difficiles et isolés, dormir dans des sacs de couchage au bord de sentiers boueux. Mais le nouvel ultra-trail qui vient d'être lancé propose aux coureurs un luxe que peu de gens peuvent s'offrir: majordomes, bassins d'hydrothérapie et chefs étoilés au Michelin.

La Highland Kings Ultra est une course de quatre jours sur 193 kilomètres, sur la côte ouest de l'Écosse, dont le coût de l'inscription s'élève à 18 200 euros par participant. À titre de comparaison, une course similaire, telle que la West Highland Way Race (153 kilomètres), coûte 141 euros.

Le parcours

L'entreprise Primal Adventures, qui organise la Highland Kings Ultra, décrit le parcours comme «l'expérience d'ultra-run la plus exclusive et luxueuse sur Terre». La directrice de la course, Rebecca Silva, a expliqué à BBC Scotland que l'idée était que les participants puissent «courir comme des guerriers, mais récupérer comme des rois».

«La course s'adresse à des professionnels qui peuvent se l'offrir, qui recherchent une sensation d'aventure, mais veulent un côté luxueux, en-dehors des sentiers battus, dans la nature et pas dans des endroits que les gens visitent»

La directrice ajoute que les quarante coureurs recevront un programme d'entraînement personnalisé dans les mois précédant la course, dont le départ est prévu en avril 2022. «Ils effectueront des tests de composition de la sueur dans le laboratoire le plus proche de chez eux, pour que nous sachions de quelle manière alimenter leur corps, précise Rebecca Silva. Il y aura des visioconférences avec des médecins et des psychologues. Nous les aiderons à se préparer à l'avance le temps d'une aventure de sept mois qui mènera à l'événement, afin qu'ils soient prêts au moment du lancement de la course, qui est une première mondiale.»

Les highlands, terre sauvage d'Ecosse.
Les highlands, terre sauvage d'Ecosse.Image: EPA

Les coureurs pourront discuter avec le champion mondial d'ultra-trail Jon Albo et recevoir un coaching personnel de la part d'Anna-Marie Watson, ancienne militaire spécialisée dans l'ultra-running.

La seule course à coûter plus cher que la Highland Kings Ultra est le World Marathon Challenge: sept marathons sur sept continents, pour une inscription entre 39 900 et 42 000 euros. On peut également citer une course de onze jours dans l'Antarctique, The Last Desert, pour près de 11 000 euros, ou encore la Antarctic Ice, quasiment 16 000 euros pour 100 kilomètres au pôle Sud, qui inclut notamment un vol depuis le Chili.

The Last Desert.
The Last Desert.

Les participants finiront leur course par une nuit dans un camping de luxe, accompagnée d'un dîner cuisiné par des chefs étoilés. Ian Beattie, directeur de la West Highland Way Race, n'est pas entièrement convaincu par ce concept. «Il sera intéressant de voir s'il y a une demande pour cet événement», commente-t-il. Il précise que les courses organisées par des groupes de course et/ou des coureurs expérimentés sont beaucoup moins chères en raison du nombre de bénévoles impliqués.

Thèmes

L'oursonne suisse Jambolina est décédée pendant une opération dentaire

Plus d'articles sur le sport

«Un jour héros national, un jour évadé fiscal.» Ainsi fut Tsonga

Link zum Artikel

«La Suisse championne du monde? C'est l'année ou jamais!»

Link zum Artikel

Le vélodrome de Granges est taillé pour les records de l'heure

Link zum Artikel

Wawrinka: «Je sais que je retrouverai mon niveau, j'en suis sûr!»

Link zum Artikel

«C'est une faute grave de Servette d'avoir aligné Omeragic à Sion»

Link zum Artikel

Voici notre onze idéal en Super League (et il y a deux Servettiens)

Link zum Artikel

Mbappé a-t-il eu raison? L'aimez-vous encore? Dites-nous tout!

Link zum Artikel

Stan Wawrinka avant Roland-Garros: «J'ai une vision à très long terme»

Link zum Artikel

«J'ai un rencard Tinder»: les pires excuses entendues pour rater le foot

Link zum Artikel

Nicola Spirig veut battre un record et fait grincer les puristes

Link zum Artikel

Le football suisse a encore inventé une formule hallucinogène

Link zum Artikel

Qui est le meilleur de tous les temps? Un savant fou a trouvé

Link zum Artikel

Andres Ambühl, le paysan grison devenu une légende du hockey suisse

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Un jour héros national, un jour évadé fiscal.» Ainsi fut Tsonga
«Le grand Jo» a disputé son dernier match de tennis, mardi, après vingt années à envoyer des pains dans tous les coins et à en recevoir en retour. Il restera une sorte d’exception française, capable (coupable?) d’une ambition démesurée.

Quand Jo-Wilfried Tsonga a tiré sa dernière cartouche, une balle flottante dans le carré de service, la foule, nous semble-t-il, n'a pas versé tant de larmes. Mais il y a eu quelques gouttes de champagne. «A la santé de Jo qui nous a «quand même» donné de bons kiffs», a tonitrué Jean-Julien, invité VRP d’une banque parisienne. Tout est dans le «quand même».

L’article