Sport
Premier League

Premier League: Manchester City - Liverpool, quel match!

Liverpool's Trent Alexander-Arnold, left, duels for the ball with Manchester City's Aymeric Laporte during the English Premier League soccer match between Manchester City and Liverpool, at t ...
Un choc au sommet splendide.Image: AP

My goodness, quel match!

Manchester City a mené deux fois au score mais Liverpool est revenu (2-2) vaillamment dans un choc au sommet splendide, disputé sur un rythme so british.
10.04.2022, 20:0211.04.2022, 17:27
Plus de «Sport»

Comme au match aller, Manchester City et Liverpool se sont neutralisés (2-2) au terme d’un choc palpitant, dimanche, dans la 32e journée de Premier League. Moins incisifs et pressants qu’à leur habitude, surtout en première période, les Reds ont tout de même réussi à revenir deux fois au score.

City a passé toute la première mi-temps à plonger dans le dos des latéraux de Liverpool. Pas de doute, Guardiola avait parfaitement étudié son plan. En difficulté à l’heure de presser, les hommes de Jürgen Klopp ont par conséquent peiné à gérer la profondeur, avec notamment un Trent Aleksander-Arnold complètement dépassé sur le plan défensif. La première mi-temps s’est conclue par un but de Gabriel Jesus (36e), qui a redonné l’avantage aux Skyblues.

En deuxième période, Sadio Mané a immédiatement répliqué, bien servi par Mohamed Salah (2-2, 46e). Les visiteurs ont mis davantage d’intensité dans le jeu, ce qui leur a permis de ne plus souffrir autant qu’en première période. Ils ont aussi eu davantage la maîtrise du ballon, sur un rythme totalement dément.

À la dernière minute, Mahrez a eu l’opportunité de donner la victoire à City alors qu'il avançait seul vers le but de Liverpool mais son lob sur Allison a terminé au-dessus. Ce match nul – d’une qualité exceptionnelle – sur le même score que celui d’octobre a pour conséquence un statu quo à la tête de la Premier League, où City possède toujours un petit point d’avance sur son rival.

Pour le grand public, il subsistera le souvenir d'un match d'une intensité folle où selon l'expression consacrée, pour une fois non usurpée, les deux équipes ont tout donné (afp/chd).

La preuve...

Image
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Hongrie est une menace pour la Suisse
La Nati aura fort à faire pour son entrée dans l'Euro, samedi (15h), contre des Magyars qu'elle aurait tort de sous-estimer. Présentation.

Le fait que le prochain adversaire de l'équipe de Suisse joue un football similaire à celui de Leverkusen, qui n'a perdu qu'un seul de ses 53 matchs la saison dernière et qui a réalisé le doublé coupe/championnat, n'a évidemment rien de rassurant. C'est pourtant ce qui attend Granit Xhaka et ses coéquipiers samedi, comme l'explique à watson Constantin Eckner, expert en tactique pour le media spielverlagerung.de.

L’article