DE | FR
Image: FR52593 AP
Sport en direct

Le directeur sportif de Gladbach s'en va, «épuisé» par un métier ingrat

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
13.10.2021, 05:3028.01.2022, 16:04
team watson / ats

Max Eberl quitte Borussia Mönchengladbach

Image: KEYSTONE/EPA POOL

En poste depuis 2008, le directeur sportif du Borussia Mönchengladbach, Max Eberl (48 ans) se retire pour des raisons de santé.

"Je suis épuisé, fatigué, n'ai plus d'énergie pour ce job", a précisé Eberl. Son contrat courait jusqu'en 2026.

Sous sa conduite, le club de tradition s'est stabilisé sur les plans sportif et économique. Il a recollé avec le haut du classement en Bundesliga. L'essor avait commencé avec l'engagement de Lucien Favre au poste d'entraîneur en février 2011. Le Vaudois avait sauvé de justesse le club de la relégation et l'avait conduit ensuite en 2015 pour la première fois en Ligue des champions.

Ces dernières années, plusieurs joueurs suisses se sont retrouvés sous contrat avec les Fohlen (poulains en français). Actuellement, Yann Sommer, Denis Zakaria, Nico Elvedi et Breel Embolo font partie de l'équipe dirigée par Adi Hütter. Eberl s'en va alors que le club ne va pas très bien après six défaites au cours des huit derniers matches.

Urs Kryenbühl se blesse gravement en Autriche

Image: KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA

Urs Kryenbühl est tombé lourdement lors du Super--G de la Coupe d'Europe à Saalbach-Hinterglemm jeudi. Le Schwytzois a été rapatrié en Suisse par hélicoptère.

Ce spécialiste de la vitesse de 28 ans s'est blessé au bassin, toutefois aucun organe interne n'a été touché.

Héliporté jusqu'à Zurich, il a été opéré dans une clinique au bord de la Limmat.

Kryenbühl n'en est pas à sa première chute grave. Victime d'une terrible cabriole dans l'ultime mur de la descente de Kitzbühel il y a près d'une année, il avait été victime de graves lésions. Le Schwytzois a souffert ainsi d'une commotion cérébrale, d'une fracture de la clavicule et d'une déchirure des ligaments internes et croisés du genou droit.

Bastien Toma en prêt à St-Gall jusqu'à la fin de la saison

Bastien Toma, ici sous le maillot de la Suisse M21, veut se relancer en Super League.
Bastien Toma, ici sous le maillot de la Suisse M21, veut se relancer en Super League.Image: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Le milieu de terrain Bastien Toma (22 ans) a été prêté par le club belge de Genk à St-Gall jusqu'au terme de la saison.

Formé à Sion, Toma était parti en Belgique en septembre 2020. L'international suisse M21 n'avait jamais réussi à s'imposer avec le RC Genk. Il n'a fait que cinq apparitions en Championnat de Belgique.

Le Valaisan reste toutefois engagé avec Genk jusqu'en 2024.

Corinne Suter à nouveau la Suissesse la plus rapide

Corinne Suter pourrait retrouver les joies de la victoire samedi.
Corinne Suter pourrait retrouver les joies de la victoire samedi.Image: KEYSTONE/AP

La Schwytzoise Corinne Suter semble se rapprocher de sa première victoire en Coupe du monde depuis un an.

La championne du monde a terminé à la 3e place du deuxième entraînement en vue de la descente de Garmisch-Partenkirchen de samedi. Jeudi, elle avait réalisé le meilleur temps.

Corine Suter a concédé 39 centièmes, à la Française Romane Mirado, la plus rapide de l'entraînement vendredi. Le deuxième temps a été réussi par l'Autrichienne Mirjam Puchner. Avec Jasmine Flury (7e) et Jasmina Suter (8e), deux autres Suissesses figurent dans le top 8.

Pour cette dernière descente de la Coupe du monde avant les Jeux olympiques, les meilleures de la discipline seront nombreux à être absents. Sofia Goggi, quadruple vainqueur cette, blessée ne sera pas de la partie comme Lara Gut-Behrami, qui se ménage ainsi que l'Américaine Breezy Johnson, également blessée.

Daniil Medvedev: la victoire après la grosse colère

Image: KEYSTONE/EPA/DEAN LEWINS

La finale de l'Open d'Australie opposera Rafael Nadal à Daniil Medvedev. Le Russe a assuré sa qualification à la faveur de son succès en quatre sets, 7-6 (7/5) 4-6 6-4 6-1 devant Stefanos Tsitsipas.

L'enjeu de cette finale ce dimanche à 19.30 (09.30 en Suisse) sera considérable pour les deux hommes. S'il la gagne, Rafael Nadal deviendra l'unique détenteur des victoires en Grand Chelem avec 21 titres. Pour Daniil Madvedev qui avait sauvé une balle de match en quart de finale face à l'épatant Félix Auger-Aliassime, une victoire lui donnera pratiquement l'assurance de ravir le mois prochain la place de no 1 mondial à Novak Djokovic. La question est donc savoir lequel des deux joueurs supportera pleinement l'immense pression qui reposera sur ses épaules...

Ainsi comme l'an dernier, Daniil Medveev a barré la route à son meilleur ennemi Stefanos Tsitsipas. Le Russe a eu la bonne idée de faire la course en tête grâce au gain du tie-break du premier set dans lequel il fut pourtant mené 4/1. Il devait accuser toutefois un couac retentissant avec la perte de son service à 4-4 dans la deuxième manche Il perdait alors le contrôle de ses nerfs en reprochant d'une manière bien trop véhémente à l'arbitre Jaume Campistol son laxisme devant le coaching d'Apostolos Tsitsipas envers son fils. Il doit s'estimer heureux de n'avoir écopé que d'un simple avertissement pour ce débordement verbal qui n'ajoutera rien à sa gloire.

Daniil Medevdev retrouvait toutefois très vite son calme pour attendre tranquillement son heure. Elle survenait à 5-4 au troisième set avec un break décisif qui devait sonner le glas des espérances de Stefanos Tsitsipas. Sans doute éprouvé par les efforts fournis depuis le début du tournoi, le Grec devait lâcher prise très vite dans la dernière manche. Comme si l'avertissement qu'il écopait - enfin - pour coaching au début de ce quatrième set à sens unique légitimait en quelque sorte le formidable travail de sape de cet adversaire qu'il déteste tant.

Quatre courses à Zermatt au programme dès l'automne 2022

Image: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

La Coupe du monde s'invite à Zermatt. Dès l'automne prochain, la Fédération internationale de ski (FIS) souhaite organiser quatre courses de vitesse sur la piste "Gran Becca".

Dans un communiqué de presse, la FIS a confirmé que Zermatt/Cervinia serait incluse dans le calendrier 2022/23 de la Coupe du monde de ski alpin. La FIS souhaite ainsi la tenue de quatre épreuves de Coupe du monde de vitesse au Cervin dès l'automne prochain déjà, soit plus tôt qu'initialement prévu.

Après le traditionnel coup d’envoi de la saison à Sölden en octobre 2022, deux descentes masculines et deux descentes féminines se dérouleront au Cervin, sur la piste "Gran Becca".

Avec l'introduction de la piste "Gran Becca" dans le calendrier de la Coupe du monde, Swiss-Ski et la Fédération italienne de sports d’hiver (FISI) permettent aux spécialistes de vitesse de commencer la saison plus tôt. Grâce aux deux week-ends de compétition supplémentaires fin octobre et début novembre, la saison de ski alpin peut en outre se dérouler sans interruption.

"Le souhait de voir davantage d’événements de vitesse dans le calendrier de la Coupe du monde se fait entendre depuis de nombreuses années, a déclaré Urs Lehmann, président de Swiss-Ski. Et ce, afin de créer un équilibre entre courses de vitesse et épreuves techniques. Avec l'ouverture de la saison de vitesse au pied du Cervin, nous pouvons répondre à ces aspirations plus rapidement que prévu. C'est une très bonne nouvelle pour le développement de notre sport", poursuit Lehmann cité dans un communiqué de Swiss-Ski.

Étant donné que la construction du nouveau téléphérique 3S entre Testa Grigia et le Petit Cervin, qui reliera Cervinia et Zermatt durant toute l’année, ne sera achevée qu'au printemps 2023, la descente hommes 2022 partira de Zermatt, à une altitude de 3700 m, et arrivera à Cime Bianche, Cervinia, à 2835 m.

Un rendez-vous avec l'histoire

Le sourire carnassier de Rafael Nadal
Le sourire carnassier de Rafael NadalImage: KEYSTONE/AP/Andy Brownbill

Rafael Nadal a rendez-vous avec l'histoire dimanche à Melbourne. Il s'est donné une chance de devenir le premier joueur à remporter 21 titres du Grand Chelem.

Le Majorquin s'est qualifié pour sa 29e finale d'un tournoi du Grand Chelem à la faveur de son succès 6-3 6-2 3-6 6-3 devant Matteo Berrettini après 2h55' de jeu dans une rencontre disputée en indoor. Il tentera de briser le signe indien dans cet Open d'Australie. Depuis son sacre en 2009, il a perdu quatre finales sur la Rod Laver Arena, deux contre Novak Djokovic, une contre Stan Wawrinka et une contre Roger Federer.

A 35 ans et 241 jours, il est le cinquième finaliste le plus âgé du tournoi. "Je ne pensais pas encore obtenir une chance de jouer une finale", avouait Rafael Nadal au micro de Jim Courier.

Face à Matteo Berrettini, Rafael Nadal a suivi à la lettre un seul mot d'ordre: agresser sans celle le revers du Romain. Ce choix s'est avéré payant au-delà de ses espérances. Il a, ainsi, survolé les deux premiers sets avant de caler au troisième avec un mauvais jeu de service à 4-3 qui a permis à son adversaire de sortir la tête de l'eau.

Mais Rafael Nadal a su admirablement serrer sa garde dans le quatrième set. Il exploitait trois fautes en coup droit de Matteo Berrettini pour signer, à son tour, le break au huitième jeu. Ce dimanche, Rafael Nadal affrontera le vainqueur de la rencontre qui doit opposer Daniil Medvedev à Stefanos Tsitsipas. Une finale pour l'histoire.

Pas de Suisse en finale à Melbourne

Image: KEYSTONE/EPA/JOEL CARRETT

Kilian Feldbausch ne sera pas le premier junior suisse à disputer la finale de l'Open d'Australie. Le Genevois s'est incliné 6-1 4-6 6-2 en demi-finale devant le Tchèque Jakub Mensik.

Tête de série no 11 et âgé comme Jakub Mensik de 16 ans, Kilian Feldbausch s'est incliné en juste deux heures de jeu. Face à un adversaire qui a armé 10 aces et qui a su écarter sept balles de break sur neuf, le Genevois ne fut pas vraiment loin du compte.

Kilian Feldbausch connait ainsi à son tour à Melbourne l'amertume d'une élimination aux portes de la finale comme Roger Federer en 1988 qui s'était alors incliné contre le Suédois Andreas Vinciguerra.

En finale, Jakub Mensik affrontera la tête de série no 1 du tableau, l'Américain Bruno Kuzuhara.

Un but et la deuxième étoile pour El Nino

Image: KEYSTONE/AP/Adrian Wyld

Nino Niederreiter tient la grande forme. Le Grison s'est montré décisif lors du succès 3-2 aux tirs au but de Carolina à Ottawa, dans une rencontre disputée à huis clos en raison du Covid-19.

"El Nino" a signé sa 13e réussite de la saison pour arracher l'égalisation à 3'27'' de la sirène et être récompensé par la deuxième étoile de la soirée. Buteur lors de trois de ses quatre derniers matches, Nino Niderreiter présente désormais une fiche de 21 points en 34 rencontres au sein d'une équipe qui occupe la première place de la Metropolitan Division.

La soirée fut plus maussade pour les autres Suisses. Roman Josi et Nashville se sont inclinés 3-2 aux tirs au but à Edmonton. Le Bernois a raté la transformation de son penalty lors du shootout. Quant à Nico Hischier et Jonas Siegenthaler, ils se sont inclinés 3-2 avec New Jersey à Tampa Bay. Les Devils accusent désormais un bilan de six défaites sur leurs sept derniers matches....

Del Ponte blessée, Kambundji testée positive

Image: KEYSTONE/ULF SCHILLER

Ajla Del Ponte et Mujinga Kambundji reportent toutes deux leur première apparition de la saison indoor. La Tessinoise est légèrement blessée, alors que la Bernoise a été testée positive au Covid-19.

Victime d’une petite déchirure au fessier, Ajla Del Ponte explique sur Twitter être gênée depuis une dizaine de jours à l’entraînement. La championne d’Europe 2021 du 60 m en salle, qui devait entamer sa saison ce week-end à Macolin, espère pouvoir s’aligner le 3 février à Ostrava.

Positive en début de semaine, Mujinga Kambundji doit, quant à elle, retarder de deux jours seulement son début de saison. La médaillée de bronze du 200 m des Mondiaux 2019 en plein air, qui était supposée courir vendredi soir à Karlsruhe, sera finalement en lice dimanche à Macolin.

L'Iran qualifié pour le Mondial après sa victoire sur l'Irak

Image: KEYSTONE/EPA/STRINGER

L'Iran s'est qualifié pour la 6e phase finale de Coupe du monde de son histoire, la 3e consécutive, après sa victoire sur l'Irak (1-0) à Téhéran en match de qualification du groupe A de la zone Asie.

L'Iran est le quatorzième pays à valider son ticket pour le Mondial 2022 (21 novembre au 18 décembre) et le deuxième de la zone Asie après le Qatar, qualifié en tant que pays organisateur.

La "Team Melli" a survolé le groupe A avec six victoires en sept matches (19 points) et est sûre de terminer à l'une des deux premières places qualificatives à trois journées de la fin.

La Corée du Sud, deuxième du groupe avec huit points d'avance sur les Emirats arabes unis, est toute proche d'obtenir son billet pour le Mondial. Elle se déplacera en Syrie, dernière du groupe (deux points), le 1er février.

Au Qatar en fin d'année, l'Iran tentera de franchir pour la première fois le premier tour d'un Mondial après cinq essais infructueux lors de ses précédentes participations en 1978, 1998 (malgré une victoire de prestige sur les Etats-Unis 2-1), 2006, 2014 et 2018.

L'Iran, invaincu depuis l'arrivée à sa tête du Croate Dragan Skocic en février 2020 (onze victoires et un nul), s'est imposé grâce à un but de l'attaquant de Porto Mehdi Taremi juste après la pause (48e).

"Nous sommes heureux, nous allons à la Coupe du monde," ont chanté des supporters en liesse à la sortie du stade. "C'est notre équipe, ce sont des lions."

Pour la première fois depuis plus de deux ans, des femmes ont été autorisées à assister à cette rencontre dans le stade.

Amy Pieters toujours inconsciente

Image: KEYSTONE/AP/THIBAULT CAMUS

Plus d'un mois après son accident en Espagne, la Néerlandaise Amy Pieters est toujours inconsciente et souffre de lésions cérébrales graves, a indiqué jeudi son équipe Team SD Worx.

"La cycliste Amy Pieters a été soignée dans un hôpital néerlandais pendant plusieurs semaines après sa chute alors qu'elle s'entraînait en Espagne juste avant Noël", a déclaré dans un communiqué Team SD Worx.

"Il y a encore peu de changements à signaler sur la situation, vécue comme incertaine par la famille", a ajouté l'équipe, indiquant que "la cycliste respire sans assistance, mais n'est actuellement pas consciente".

Fin décembre, Amy Pieters avait été opérée de blessures à la tête et plongée dans un coma artificiel à l'hôpital d'Alicante (Espagne) après un accident.

Celui-ci a eu lieu lors d'un entraînement de l'équipe près de Calpe, ville côtière au nord d'Alicante, et a été provoqué par un accrochage entre membres de l'équipe.

Le 6 janvier, elle avait été transférée vers un hôpital néerlandais.

Amy Pieters, 30 ans, est une spécialiste de la piste. Elle a notamment été championne du monde de course à l'américaine à trois reprises (2019, 2020, 2021) avec sa compatriote Kirsten Wild, et championne d'Europe sur route en 2019.

Le quarterback Roethlisberger met fin à sa carrière

Image: KEYSTONE/FR170221 AP

Ben Roethlisberger a mis fin, comme attendu, à sa carrière après dix-huit ans en NFL.

"Le temps est venu de vider mon armoire du vestiaire. J'arrête le football", a annoncé le quarterback des Pittsburgh Steelers dans une vidéo.

Originaire d'une commune emmentaloise, Roethlisberger, qui fêtera son 40e anniversaire le 2 mars, a été éliminé avec son équipe il y a dix jours en play-off contre les Kansas City Chiefs. Il avait remporté deux titres du Super Bowl (2006 et 2009) avec les Steelers. En 2011, l'équipe s'était inclinée en finale contre les Green Bay Packers.

Super League: Fabian Frei au FCB jusqu'en 2024

Image: KEYSTONE/WALTER BIERI

Fabian Frei (33 ans) a signé un nouveau contrat avec le FC Bâle, valable jusqu'en 2024. L'entente actuelle arrivait à échéance à fin juin.

Le milieu de terrain dispute sa dixième saison dans le club rhénan, avec qui il a été cinq fois champion de Suisse et a gagné la Coupe à trois reprises.

Fabian Frei devrait bientôt devenir le joueur ayant fait le plus de matches avec le FCB. Il en compte actuellement 438, alors que le record détenu par Massimo Ceccaroni est de 452.

Garmisch: Corinne Suter devant au premier entraînement de descente

Image: KEYSTONE/EPA/ANDREA SOLERO

Les Suissesses ont brillé lors du premier entraînement en vue de la descente Coupe du monde de Garmisch, prévue samedi. Corinne Suter a été la plus rapide, alors que Jasmine Flury s'est classée 3e.

Corinne Suter, qui n'a plus gagné depuis un an, a précédé de 0''06 l'Allemande Kira Weidle, alors que Jasmine Flury a concédé 0''30 à sa compatriote. Deux autres Suissesses ont pris place dans le top 15, à savoir Joana Hählen (10e à 1''42) et Priska Nufer (12e à 1''53).

Cette descente se déroulera sans plusieurs favorites, à commencer par l'Italienne Sofia Goggia, blessée. La Tessinoise Lara Gut-Behrami a pour sa part renoncé au voyage dans la station bavaroise afin de se ménager avant les Jeux olympiques.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Ce graphique de la BBC prouve que le test Covid de Djoko pose problème
A la suite de son expulsion d'Australie, le joueur serbe est soupçonné d'avoir falsifié la date de son test Covid positif, ce qui pourrait lui valoir une suspension de trois ans. Pour en avoir le cœur net, la BBC a réuni autant de tests que possible et les a classés chronologiquement. Un seul n'est pas à sa place...

Le feuilleton Djokovic en Australie n'est pas tout à fait terminé. Après de multiples péripéties, le joueur non-vacciné a fini par renoncer à disputer l'Open d'Australie et par quitter le pays. Mais il reste une question: le joueur serbe a-t-il menti en assurant avoir été testé positif le 16 décembre 2021? La réponse pourrait s'avérer capitale pour la suite de la carrière de Djoko. L'ATP a affirmé que toute falsification de document était passible d’une suspension de trois ans.

L’article