DE | FR
Image: AP

«Marco sera un grand champion de notre sport»

Vainqueur du géant de Lenzerheide, du globe de la spécialité et du gros globe, Alexis Pinturault a félicité et encouragé son adversaire Marco Odermatt.
20.03.2021, 12:4320.03.2021, 14:23

«J'ai une pensée pour Marco qui sera un grand champion de notre sport. Il est encore très jeune.»

Alexis Pinturault a rendu un bel hommage à son adversaire au micro de la RTS sitôt après le géant messieurs des finales de Lenzerheide. Une course que le Français a remporté pour réaliser un formidable triplé le jour de ses 30 ans. Le skieur de Courchevel a devancé Filip Zubcic de 0''20 et son compatriote Mathieu Faivre de 0''21.

«Quelle journée! C'était difficile ces dernières semaines, parce que j'étais fatigué après les Championnats du monde. Marco est revenu fort et on a eu droit à une belle bagarre»
Alexis Pinturault

Le Tricolore, longtemps barré par Marcel Hirscher et l'an dernier par Aleksander Aamodt Kilde avec en sus l'apparition du Covid, a parfaitement mérité ses trophées.

Forcément très déçu, Marco Odermatt n'a pas souhaité trop s'épancher sur sa 11e place qui constitue son plus mauvais résultat de l'hiver dans la discipline: «Cela tournait trop en deuxième manche. Mais c'est une belle saison pour moi malgré tout.» Meilleur Suisse, Gino Caviezel a pris la 7e place et Justin Murisier la 16e.

🤬 Justin Murisier vénère

Le Bagnard ne marque aucun point puisqu'il faut être dans le top 15 lors des finales. Le Valaisan n'a pas mâché ses mots concernant le deuxième parcours piqueté par le coach de Henrik Kristoffersen: «Je ne vais pas donner de nom, mais il n'y a que lui qui aime ce type de parcours qui ne fait que tourner. Il a fait sa petite remontée et il est content. Tant mieux, c'est pareil pour tout le monde, mais on n'a pris aucun plaisir.» Victime de la mauvaise tenue de la piste, le quatrième mousquetaire helvétique, Loïc Meillard, a connu l'élimination à l'occasion du premier tracé (ATS).

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Relégué, Bordeaux a vécu une soirée horrible à cause de ses ultras
Gaz lacrymogènes, lance à eau, banderoles insultantes, papier toilette: le dernier match de la saison à domicile des Girondins – à 99,9% relégués – a été a l'image de leur saison. Chaotique. Les fautifs? Certains fans, furax contre leur équipe.

Vladimir Petkovic doit être très heureux d'avoir échappé à ça. Samedi soir, les Girondins de Bordeaux – coachés par l'ex-sélectionneur de la Nati jusqu'en février – ont vécu l'une des pires soirées de leur longue existence.

L’article