DE | FR

Best of watson

Manifester? «C'est notre seul moyen d'être pris au sérieux»

grève pour l'avenir

Lucie et Izia, la vingtaine, n'auraient loupé cette journée de mobilisation pour rien au monde watson

Les militants pour un avenir plus durable ont fait leur grand retour dans la rue vendredi. Résolus à faire entendre leur voix, ils ont sortis pancartes et slogans pour crier leur colère à l'unisson lors de la Grève pour l'Avenir. watson était présent à Lausanne. On vous raconte.

Hélène Krähenbühl
Hélène Krähenbühl



«A ceux qui veulent dominer le monde, le monde répond résistance». Ils étaient plus de 200, à scander ces paroles à Lausanne vendredi après-midi, à l'occasion de la Grève de l'Avenir. watson est allé à leur rencontre.

Symboliser l'urgence climatique

Lucie, 19 ans, pancarte à la main, nous confie ses motivations. «Participer à ces manifs est l'un des seuls moyens, en tant que jeune, de faire entendre notre voix. Et de symboliser l'urgence climatique».

Tout comme l'amie qui l'accompagne, c'est une habituée de ces journées de mobilisation. «Marche de soutien aux militants de la Zad, grève féministe, marche pour le climat, J'en ai loupé aucune», explique Izia, 21 ans et engagée au comité des jeunes verts vaudois.

Ils ont manifesté à Lausanne pour un avenir durable

Vidéo: watson

Mettre fin «au capitalisme mortifère»

Parmi la foule, il y a aussi Cédric, 49 ans. Engagé au POP, il revendique notamment la gratuité des transports publics. Et dans une plus large mesure, «la fin du capitalisme mortifère».

«On parle de l'urgence climatique depuis plus de 40 ans, manifestement, cette réalité n'est pas encore prise au sérieux par tout le monde»

Pour Cédric, participer à la Grève pour l'Avenir, relève donc de la suite logique.

Bild

Cédric, s'est déplacé à Lausanne pour faire entendre sa voix.

Il n'y a pas que le climat

Si le climat reste au cœur des revendications de ce vendredi 21 mai, cette journée de mobilisation porte d'autres revendications, plus sociales. A savoir:

Pour tout savoir sur ce qu'est la Grève pour l'avenir

Dans toute la Suisse

La Grève s'est déroulée vendredi dans toute la Suisse. Les différents groupes étaient présents dans les rues, dans les écoles, sur les lieux de travail et dans les quartiers, expliquent les organisateurs dans un communiqué. Au-delà des défilés dans les rues, d'autres actions ont eu lieu. On dénombre par exemple une prière ouverte à plusieurs confessions religieuses, une action jardinière, des quiz et des travaux manuels.

La grève pour l'avenir en images

1 / 18
La Grève pour l'Avenir, en images
source: sda / anthony anex
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Climat»

Un froid polaire enveloppe toujours les Etats-Unis

Link zum Artikel

Au Texas, après les plombs, ce sont les responsables qui sautent

Link zum Artikel

Piccard a 1000 idées pour le climat, dont 9 qui vous touchent au quotidien

Link zum Artikel

Les Texans, sans chauffage, misent sur le «système D» face au froid

Link zum Artikel

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un des zadistes a chuté d'un arbre, la deuxième est descendue

L'homme a été pris en charge par les secours et la femme qui l'accompagnait également. Ils étaient, depuis mardi, dans un arbre de la colline du Mormont.

Un des deux derniers zadistes, qui refusait d'évacuer la Zad du Mormont (VD), a chuté samedi de l'arbre où il s'était perché. L'accident s'est produit avant une manifestation de soutien. L'autre zadiste encore sur place a également quitté son perchoir.

L'homme a fait une chute de «cinq à sept mètres», retenu par ses cordes, a indiqué la police vaudoise:

Selon la police: «cet événement survient moins de 5 minutes après la fin d’un contact établi entre le médecin du détachement poste …

Lire l’article
Link zum Artikel