DE | FR
Bild

La Confédération devrait s'occuper elle-même de la récolte des données, lors d'épidémies. Image: Shutterstock

Cantons trop lents: la Confédération doit récolter les données Covid

La récolte des données, lors d'épidémies, doit se faire au niveau national. La motion de Marcel Dobler (PLR/SG) a été acceptée par le National. Explications.



Le fédéralisme a montré ses limites dans la gestion de la crise, notamment au niveau de la récolte des données. Celle-ci doit être pilotée par la Confédération, en cas d'épidémie, et non par les cantons. C'est la motion de Marcel Dobler (PLR/SG), adoptée tacitement vendredi par le Conseil national, qui demande de revoir la loi en ce sens. Les milieux économiques devront être associés. Voici les raisons de cette proposition:

Concrètement, le système unique de récolte de données au niveau national doit permettre à la Confédération:

Le Conseil fédéral s'est montré d'accord avec la proposition. La loi sur les épidémies et le traçage feront l'objet d'une analyse, dans le cadre de l'évaluation de la gestion globale de la crise. Le Conseil des Etats doit se prononcer. (ats)

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le Parlement veut reprendre la main sur la sortie de crise

Les mesures d’assouplissements sont trop lentes, pour certains élus. Ils veulent désormais faire bouger les choses et mettre la pression sur le Conseil fédéral pour qu’il accélère les ouvertures.

Le Parlement est de retour. Il semblerait que le Conseil national et le Conseil des États aient envie de jouer un rôle plus actif dans la gestion de la pandémie, même si, jusqu’à présent, les deux chambres ont approuvé les décisions du Conseil fédéral. À cela s’ajoutent les critiques sévères à l’encontre du gouvernement suisse. Andrea Gmür-Schönenberger, qui préside le Groupe du Centre, a annoncé: «Globalement, le Conseil fédéral a fait du bon travail, mais une …

Lire l’article
Link zum Artikel