DE | FR
Alain Berset tout sourire, sans masque. C’est peut-être pour bientôt!
Alain Berset tout sourire, sans masque. C’est peut-être pour bientôt!Shutterstock/keystone

Tous les voyants sont au vert pour assouplir les mesures Covid. La preuve en chiffres

On y croit dur comme fer et on a les arguments pour: les propositions d’assouplissement des mesures contre le coronavirus devraient être confirmées cet après-midi par le Conseil fédéral.
26.05.2021, 06:3926.05.2021, 10:51

On regarde les chiffres, on se replonge dans les propos des experts et du Conseil fédéral de ces deux dernières semaines et on est (quasi) sûrs: oui, les assouplissements proposés le 12 mai dernier vont bien être confirmés aujourd’hui par le Conseil fédéral. Ils iront même peut-être au-delà. Voici pourquoi.

Les bons chiffres

La question de l’avancée de la vaccination est primordiale pour passer de la phase de protection à celle de stabilisation, selon le plan de sortie de crise en trois phases du Conseil fédéral. Selon les dernières informations, la vaccination s’est encore accélérée ces derniers jours. Exemple, la semaine dernière et pour la première fois, 500 000 doses ont été employées.

De plus, selon la presse dominicale, le taux de vaccination en Suisse contre le coronavirus chez les plus de 70 ans est de près de 80%. Un taux est très élevé par rapport à d'autres vaccinations.

Depuis début avril et les quelques soubresauts de la pandémie, tous les chiffres du coronavirus en Suisse sont également (très) bons. Dans sa communication du 12 mai, le Conseil fédéral a fixé des valeurs-limites suivantes à ne pas dépasser pour la phase de stabilisation, qui devrait donc débuter à la fin du mois.

Nous les avons comparées avec les dernières valeurs officielles connues. 👇👇

Incidence du nombre de cas à 14 jours

Limite pour un durcissement: 450 nouvelles infections pour 100 000 habitants.

Dernière valeur: 143,7

Résultat: ✅

Nombre d’hospitalisations moyen sur 7 jours

Limite pour un durcissement: 120

Dernière valeur: 24,86

Résultat: ✅

Nombre de lits Covid-19 dans les unités de soins intensifs (moyenne sur 15 jours)

Limite pour un durcissement: 300

Dernière valeur: 181,13

Résultat: ✅

Valeur Re

Limite pour un durcissement: 1,15

Dernière valeur: 0,94

Résultat: ✅

Conclusion: 😉

Quelques assouplissements proposés

On peut dès lors se réjouir des assouplissements que devrait confirmer le Conseil fédéral. Pour rappel, voici ce qu’avait été proposé si le nombre de nouvelles infections poursuit sa baisse, ce qui est le cas :

  • Intérieur des restaurants
    Dès lundi, les restaurants devraient rouvrir leur intérieur, dans le respect de plan de protection (4 personnes par table, traçage, consommation assis, masque si rien n’est consommé, distance, etc.).
  • Manifestations avec public
    Nouvelle limite maximum à 300 personnes à l’extérieur et 100 à l’intérieur (mais maximum la moitié de la capacité). Pour les rencontres d’association et les visites guidées, le nombre de personnes maximum se montera à 30 personnes.
  • Milieu culturel non professionnel
    De 30, le nombre maximum de personnes pouvant se regrouper pour, par exemple, les spectacles et les répétitions, passera à 50.
  • Télétravail
    Fin de l’obligation de télétravail et passage à une simple recommandation de le faire.
  • Ce qui ne change pas
    Réunions privées limitées à 10 personnes à l’intérieur et 15 à l’extérieur; discothèques fermées; 15 personnes maximum pour le sport en intérieur.

L’avis des cantons, etc.

Comme d’habitude, le Conseil fédéral a mis en consultation les mesures d’assouplissements. En réponse, les cantons et différences associations professionnelles se sont prononcées pour des assouplissements plus rapides. Par exemple:

  • Dans les restaurants
    Fribourg ne veut pas des masques à table quand on ne consomme pas. Vaud souhaite un maximum de 6 personnes à table, Berne dix. La puissante Union suisse des arts et métiers (USAM) réclame, elle, la fin de toutes les restrictions.
  • Réunions privées
    Fribourg et Vaud souhaitent un maximum de 15 personnes à l’intérieur. Argovie souhaite 20, Berne 50. En extérieur Fribourg demande 20, Vaud, Argovie et Jura 30 et Berne 50. L’USAM va là aussi plus loin et demande une limite de 100 à l’intérieur et 300 en extérieur, le tout sans concepts de protection.

Et la suite

La crise du coronavirus n’est pas encore complètement derrière nous. Mais déjà, le Conseil fédéral prépare la suite. Aujourd’hui, il devrait d’ailleurs se prononcer définitivement sur les grandes manifestations du plus de 1000 personnes.

Aussi, il devrait donner des informations quant au certificat sanitaire et notamment la forme qu’il prendra, chose encore inconnue.

Ensuite, le prochain assouplissement possible sera mis en consultation le 11 juin pour une décision définitive prise le 18 juin. Est prévue la levée des restrictions dans les domaines du sport et de la culture. Durant l’été, le gouvernement abordera la planification à moyen terme ainsi que l’hiver à venir.

Watson en direct

La Conférence de presse aura lieu dans l’après-midi à une heure encore non précisée. Vous pourrez la suivre en direct, comme d’habitude, sur notre page sur le coronavirus en Suisse et dans le monde mise à jour en continue.

Les «Stiller Protest» ont manifesté samedi à Neuchâtel

1 / 9
Les «Stiller Protest» ont manifesté samedi à Neuchâtel
source: keystone / valentin flauraud
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Femmes et hommes votent différemment en Suisse... et pas que sur l'AVS
Selon un sondage, 71% des votants veulent approuver la réforme de l'AVS, contre seulement 36% des votantes. Un fossé entre les sexes qui sera historique s'il persiste jusqu'à la votation.

Les femmes sont plus touchées par la réforme de l'AVS que les hommes, car l'âge de leur retraite passerait à 65 ans. Alors que seulement 36% des femmes ont l’intention d’approuver le projet, la proportion de «oui» a atteint 71% chez les hommes.

L’article