DE | FR
Bild

Sion, le 1er avril. twitter

Onze jeunes déférés à la justice pour émeute et violence à Sion

Le 1er avril dernier, des centaines de personnes s'étaient rassemblées dans les rues de la capitale valaisanne, au mépris des mesures sanitaires, et en s'en prenant à la police.



Les autorités valaisannes ont annoncé que onze personnes seraient déférées devant la justice, suite a un rassemblement sauvage, à Sion, le 1er avril dernier. Le résumé ici 👇

«Les intéressés sont domiciliés en Valais et sont âgés entre 15 et 24 ans», précise la police, dont certaines arrêtées en flagrant délit. Ces gens, toujours selon les autorités, auraient jeté des objets sur les forces de l’ordre et n'auraient pas obtempéré aux injonctions des forces de l'ordre.

«Ils seront déférés à la Justice pour émeute, voire pour violence ou menace contre les autorités et les fonctionnaires ou pour empêchement d’accomplir un acte officiel, ainsi que pour violation de l’ordonnance Covid-19 situation particulière.»

Police valaisanne

Quant à l'instigateur présumé du rassemblement, il a été identifié et aurait reconnu avoir lancé un défi: se faire tatouer les châteaux de la capitale sur une partie de son corps (les fesses), s’il parvenait à réunir plus de 600 personnes. Il sera également dénoncé au Ministère public. (jah/comm)

Et sinon le 2 avril, c'était le tour de Saint-Gall

1 / 10
Chaude nuit entre police et jeunes à Saint-Gall
source: sda / michel canonica
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel

Après l'euphorie, Moutier appelle sa population à se faire dépister

Link zum Artikel

Maudet out. Fischer in. Les leçons de l'élection à Genève

Link zum Artikel

«Ces alertes à la bombe dans les écoles expriment un ras-le-bol»

Link zum Artikel

Ni flics, ni complices, les psys se défendent face à #MeToo

Link zum Artikel

En cas d'élection, Maudet pourra-t-il travailler avec ses collègues?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En Valais, on soupçonne (encore) une fraude électorale

Brigue-Glis dénonce de potentielles fraudes électorales. Elles concerneraient l'élection au parlement valaisan du 7 mars. En 2017, une affaire semblable avait agité le canton.

Nouveau soupçon de fraude électorale dans le Haut-Valais. La commune de Brigue-Glis a dénoncé une potentielle infraction au Ministère public, dans le cadre des élections au Grand Conseil de ce dimanche 7 mars. Des investigations sont en cours.

L’infraction concernerait environ 25 listes pour la députation et quasi le même nombre pour la suppléance, indique le Ministère public, qui ne fera pas davantage de commentaire. Selon Le Temps, il s'agirait de «listes qui ont subi les mêmes …

Lire l’article
Link zum Artikel