DE | FR

La Suisse joue la carte de la prudence sur les origines du covid

Image: AP
La Suisse ne veut pas s'exposer dans le conflit autour du rapport de l'Organisation mondiale de la santé sur l'origine de la pandémie de coronavirus.
08.04.2021, 05:3709.04.2021, 08:29

Selon le Neue Zürcher Zeitung, la Suisse ne se ralliera pas aux Etats-Unis et à treize autres pays pour mettre en doute les conclusions de l'étude sur l'origine de la pandémie de coronavirus publiée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et demander une enquête supplémentaire.

La Suisse a décidé de ne pas se joindre à la déclaration commune de ces Etats. Elle souhaite adopter une position indépendante au sujet de l'étude et se montrer prudente en ce qui concerne ce débat «politiquement sensible».

La fuite d'un laboratoire est «extrêmement improbable»

L'étude mandatée par l'OMS et rendue publique la semaine dernière privilégie la théorie généralement admise de la transmission naturelle du virus d'un animal à l'humain, par l'intermédiaire d'un autre animal. Le rapport pointe notamment la nécessité de nouvelles études sur l'origine du virus dans la faune sauvage.

«L'étude d'experts internationaux sur l'origine du virus Sars-Cov-2 a été retardée de manière significative et n'a pas eu accès de manière exhaustive aux données et échantillons originaux»
Affirmation du gouvernement américain avec d'autres Etats, dont le Royaume-Uni, Israël, le Canada, le Japon, l'Australie, le Danemark et la Norvège.

Les experts, dépêchés en janvier en Chine, où sont apparus les premiers cas de la maladie, en décembre 2019, estiment que l'hypothèse d'une fuite d'un laboratoire est «extrêmement improbable». Cette théorie a été défendue avec force par l'Administration américaine sous la présidence de Donald Trump. La Chine, elle, a toujours nié farouchement cette possibilité. (ats)

Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin

1 / 12
Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin
source: sda / clemens bilan
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

La droite appelle le PS à stopper l'initiative contre les F-35

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Les salaires ont augmenté cette année en Suisse
La Société suisse des entrepreneurs a annoncé avoir constaté une hausse générale des revenus mensuels de 1,5% pour l'année 2022. Néanmoins, les syndicats continuent de se battre pour une convention collective de travail pour tous.

«Toutes les classes de salaire affichent une hausse», note lundi la Société suisse des entrepreneurs dans son enquête sur les salaires 2022. Les chiffres ont été publiés alors que les négociations pour une nouvelle CCT sont en cours.

L’article