DE | FR

La Suisse joue la carte de la prudence sur les origines du covid

Security personnel gather near the entrance of the Wuhan Institute of Virology during a visit by the World Health Organization team in Wuhan in China's Hubei province on Wednesday, Feb. 3, 2021. (AP Photo/Ng Han Guan)

Image: AP

La Suisse ne veut pas s'exposer dans le conflit autour du rapport de l'Organisation mondiale de la santé sur l'origine de la pandémie de coronavirus.



Selon le Neue Zürcher Zeitung, la Suisse ne se ralliera pas aux Etats-Unis et à treize autres pays pour mettre en doute les conclusions de l'étude sur l'origine de la pandémie de coronavirus publiée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et demander une enquête supplémentaire.

La Suisse a décidé de ne pas se joindre à la déclaration commune de ces Etats. Elle souhaite adopter une position indépendante au sujet de l'étude et se montrer prudente en ce qui concerne ce débat «politiquement sensible».

La fuite d'un laboratoire est «extrêmement improbable»

L'étude mandatée par l'OMS et rendue publique la semaine dernière privilégie la théorie généralement admise de la transmission naturelle du virus d'un animal à l'humain, par l'intermédiaire d'un autre animal. Le rapport pointe notamment la nécessité de nouvelles études sur l'origine du virus dans la faune sauvage.

«L'étude d'experts internationaux sur l'origine du virus Sars-Cov-2 a été retardée de manière significative et n'a pas eu accès de manière exhaustive aux données et échantillons originaux»

Affirmation du gouvernement américain avec d'autres Etats, dont le Royaume-Uni, Israël, le Canada, le Japon, l'Australie, le Danemark et la Norvège.

Les experts, dépêchés en janvier en Chine, où sont apparus les premiers cas de la maladie, en décembre 2019, estiment que l'hypothèse d'une fuite d'un laboratoire est «extrêmement improbable». Cette théorie a été défendue avec force par l'Administration américaine sous la présidence de Donald Trump. La Chine, elle, a toujours nié farouchement cette possibilité. (ats)

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin

1 / 12
Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin
source: sda / clemens bilan
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

Les cas Covid explosent et des millions d'Indiens continuent la fête

Link zum Artikel

Après l'euphorie, Moutier appelle sa population à se faire dépister

Link zum Artikel

Maudet out. Fischer in. Les leçons de l'élection à Genève

Link zum Artikel

«Ces alertes à la bombe dans les écoles expriment un ras-le-bol»

Link zum Artikel

Ni flics, ni complices, les psys se défendent face à #MeToo

Link zum Artikel

En cas d'élection, Maudet pourra-t-il travailler avec ses collègues?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Première historique, le Jungfraubahn réalise une perte nette majeure

La très prisée par les touristes, la société subit le contre-coup du cloisonnement du pays, en raison de la pandémie.

Pour la première fois de son histoire, la société de remontées mécaniques Jungfraubahn accuse une perte nette au terme de l'exercice 2020. Pour rappel, la ligne a été ouverte par étapes entre 1898 et 1912.

Aucun dividende ne sera distribué cette année et la direction générale estime que la crise pandémique continuera de peser «lourdement» sur l'exercice en cours, selon un communiqué paru jeudi.

Même si Jungfraubahn s'estime solidement financé, anticipant le moyen terme avec confiance, la …

Lire l’article
Link zum Artikel