pluie et neige
DE | FR
Suisse
Parti socialiste

Election au Conseil fédéral: Elisabeth Baume-Schneider remonte

Surprise! Baume-Schneider l'outsider rattrape la favorite «à toute vitesse»

L'outsider jurassienne Elisabeth Baume-Schneider ne finit pas de surprendre dans sa course au Conseil fédéral pour le siège socialiste, en marquant des points auprès des députés «paysans» du Parlement.
30.11.2022, 11:5407.12.2022, 17:14
Othmar von Matt, Stefan Bühler / ch media

A l'intérieur du Conseil national, mardi matin, on comptait les milliards et les millions du budget de la Confédération pour l'année prochaine. Pendant ce temps-là, dans le hall d'entrée du Parlement, c'est pourtant un autre sujet qui domine: les élections au Conseil fédéral du mercredi 7 décembre.

Et les choses bougent quelque peu, notamment du côté du siège socialiste. Voici ce que nous a déclaré, en coup de vent, un influent conseiller national bourgeois:

«Elisabeth Baume-Schneider a commencé la course avec du retard, mais elle est en train de rattraper Eva Herzog à toute vitesse»
Election au Conseil fédéral 2022: Eva Herzog remporte les votes
Baume-Schneider talonne de plus en plus Herzog.Image: keystone

Forte impression auprès du groupe paysan

La Jurassienne a réussi un joli coup politique et ce, avant même le début de la session. Lundi matin, l'influent groupe paysan avait invité les candidates socialistes et ceux de l'UDC, Albert Rösti et Hans-Ueli Vogt, à une audition à l'hôtel Kreuz de Berne.

Et Elisabeth Baume-Schneider, fille de paysans des Franche-Montagnes, y aurait fait forte impression. Elle et Albert Rösti, lui aussi issu d'une famille agraire (de l'Oberland bernois), ont pu profiter des faveurs des représentants de l'agriculture.

«Ils comprennent nos préoccupations. Leur compétence est nettement plus grande que celle des autres candidats sur ces sujets»
Un des députés du groupe paysan

Le passage devant le groupe paysan, un détail anecdoctique? Que nenni: celui-ci compte près de trois douzaines de parlementaires, pour la plupart issus de l'UDC, du Centre et du PLR.

Un atout de poids pour Baume-Schneider, située à l'aile gauche du Parti socialiste et qui pourrait arriver à voler des voix à Eva Herzog du côté bourgeois. Car au PS et chez les Verts, la Jurassienne peut déjà compter sur une bonne moitié des voix et elle trouve également un écho favorable au Centre.

Bundesratskandidatin Elisabeth Baume-Schneider, Staenderaetin SP-JU, vorne, erscheint mit Parteikollegin Samira Marti, SP-BL, zu einem Hearing bei der Fraktion der SVP, am Dienstag, 29. November 2022, ...
La candidate au Conseil fédéral Elisabeth Baume-Schneider, à l'audition organisée par le groupe UDC au Parlement.images: keystone

Accessible et spontanée: le style qui fait mouche

Au sein du groupe parlementaire UDC, une photo de Baume-Schneider parue dans une interview donnée à Blick a attiré l'attention. On y voit la Jurassienne dans un pré, à côté d'un groupe de moutons. Une image bucolique et rurale qui a touché le cœur des élus paysans.

«Sa proximité avec l'agriculture pourrait être un énorme avantage dans notre groupe parlementaire»
Marc Chiesa, président de l'UDC

Car si la Jurassienne n'avait pas fait bonne impression de prime abord au sein de l'UDC, sa spontanéité et sa chaleur humaine ont fait mouche. De plus, sa maîtrise du suisse allemand l'a rendue plus accessible auprès des Alémaniques.

Plusieurs parlementaires affirment que lorsqu'on discute avec elle, on se sent très à l'aise. Des soft skills qui, loin d'être purement anecdotiques, permettent à Baume-Schneider de marquer des points au Palais fédéral.

«Avec son humanité et ses origines rurales, elle était déjà ma favorite avant l'audition. Et cela s'est confirmé»
Roland Büchel, conseiller national (UDC/SG)

Eva Herzog, la glaciale

Eva Herzog, en revanche, n'arrive pas à créer cette bonne humeur et ses soft skills en la matière ne sont pas aussi bons:

«La température de la salle de réunion a baissé d'un coup lorsqu'elle est entrée dans la pièce»
Un député UDC

Des déclarations similaires se font entendre de manière générale au Parlement. Pour certains de ses collègues députés, elle donne l'impression qu'elle aurait préféré rester une politicienne de l'exécutif, dans son canton, à Bâle-Ville.

«Depuis son arrivée au Conseil des Etats en 2020, elle ne m'a jamais salué en passant devant moi»
Un député influent du Parlement

Le PLR plébiscite Herzog

Elle devrait néanmoins obtenir de nombreuses voix, surtout au sein du PLR. Selon Damien Cottier, le président du groupe libéral-radical au Parlement, la Constitution fédérale stipule que les langues et les régions doivent être représentées de manière équitable.

Or, le Conseil fédéral compte trois conseillers fédéraux latins. Avec Viola Amherd, originaire du Valais, majoritairement francophone, on peut même parler de quatre cantons.

«Avec Guy Parmelin, Alain Berset et Ignazio Cassis, la Suisse latine est déjà quelque peu surreprésentée. C'est bien comme ça, mais il ne faudrait pas exagérer»
Damien Cottier, conseiller national (NE) et président du groupe libéral-radical au Parlement

Et ce, d'autant plus qu'Eva Herzog a effrayé la droite en déclarant dans Blick qu'elle avait doublé les dépenses sociales à Bâle.

Vogt détendu, Rösti rassuré par sa femme

Mardi, le PLR n'a, toutefois, entendu que les candidats UDC au Conseil fédéral. Alors que le professeur de droit Hans-Ueli Vogt s'est présenté devant les médias très détendu après l'audition, le favori de l'UDC, Albert Rösti, semblait tendu.

Sa compagne, conseillère communale du même parti dans leur commune bernoise, a passé une main encourageante sur son bras en quittant la salle. Le PLR a déclaré Rösti éligible, tout comme Vogt, mais laisse la décision aux membres de son groupe.

Les UDC face aux Verts et aux Vert'libéraux

Mardi après-midi, les deux UDC ont également rendu visite aux Vert'libéraux. Les différences de ligne politique étaient connues et importantes, a tenu à préciser la cheffe de groupe Tiana Moser à l'issue de la rencontre.

La discussion a surtout porté sur les questions suivantes: «Pouvons-nous faire confiance aux candidats pour respecter le principe de collégialité? Qu'ils peuvent se détacher des diktats du parti?»

«Il s'agit de deux très bonnes candidatures. Les deux sont éligibles»
Aline Trede, président du groupe des Verts au Parlement

Chez les Verts, l'audition des candidates du PS a dû se dérouler de manière plus harmonieuse, a déclaré la présidente du groupe Aline Trede. Officiellement, les Verts ne veulent pas s'engager: Les membres du groupe sont libres de leur décision, «comme l'indique la Constitution».

Les Conseillères fédérales de 1984 à aujourd'hui

1 / 10
Les Conseillères fédérales de 1984 à aujourd'hui
source: keystone / str
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Galaxus révèle le taux de retours de ses produits (et Apple se démarque)
Le commerçant en ligne suisse appartenant à Migros va désormais afficher publiquement les taux de retour de ses produits. L'entreprise parle d'une «première mondiale». Ce qui est sûr, c'est qu'il s'agit d'un joli coup de pub.

Désormais, les visiteurs des boutiques en ligne de Digitec galaxus pourront voir à quelle fréquence les clients renvoient les produits, à quelle fréquence les produits sont cassés pendant la période de garantie et combien de temps, il faut pour régler le problème. C'est ce qu'a fait savoir le groupe jeudi.

L’article