DE | FR
voiture électrique

Image: shutterstock

Tout sur les délais lorsque vous commandez votre voiture électrique

Commander votre voiture électrique puis attendre ensuite six mois pour admirer votre nouveau bijou? Selon le modèle, cela peut parfaitement se produire. Mais de nombreuses voitures électriques sont aussi disponibles immédiatement, comme le montre notre coup de sonde auprès des fabricants. Le voici.



«La voiture électrique a gagné la course.» Cette phrase est récemment sortie de la bouche du patron de Volkswagen Herbert Diess. Et elle est parfaitement claire. Les voitures électriques sont en train de conquérir l'Europe et la Chine bien plus rapidement que beaucoup ne le pensaient il n'y a pas si longtemps. La raison est simple: l'électromobilité représente la meilleure opportunité des fabricants de voitures de se conformer aux lois mondiales toujours plus strictes en matière de CO2 et d'ainsi éviter des amendes à hauteur de milliards de francs.

Les alternatives telles que l'hydrogène ou les carburants synthétiques se révèlent trop inefficaces et trop coûteux pour envisager un boom ces prochaines années dans le secteur des voitures de tourisme. Les batteries de voitures sont en revanche devenues nettement plus efficaces et moins chères au cours de la dernière décennie. Les prix des batteries lithium-ion ont ainsi chuté de 89% depuis 2010. Une tendance qui va se poursuivre dans les années à venir, entraînant une nouvelle baisse du prix des voitures électriques.

En Europe et aussi en Suisse, l'infrastructure de recharge publique a connu un développement fulgurant via le secteur privé. Depuis que plusieurs grands constructeurs ont proclamé la fin du moteur à combustion, il ne fait guère de doute que l'avenir appartient à la voiture électrique. Les stations de recharge poussent comme des champignons, en particulier le long des grands axes de trafic. La clientèle répond elle aussi: en 2020, 8,2% des voitures neuves vendues en Suisses étaient électriques, contre 4,2% l'année précédente (sans compter les hybrides rechargeables).

Voitures électriques en Suisse 2010 - 2020

Les voitures électriques à batterie (BEV) avancent à pas de géant au détriment des voitures à essence et diesel. Les ventes de voitures hybrides (HEV) et hybrides rechargeables (PHEV) augmentent elles aussi.

Alors que les voitures électriques connaissaient surtout une forte demande en Chine avant la pandémie, on note depuis 2020 une forte augmentation de l'intérêt des Européens pour ce genre de modèles. Les raisons sont nombreuses: d'abord, le choix s'est considérablement élargi. Ensuite, l'achat de voitures électriques est subventionné par l'Etat dans de nombreux pays. Sans oublier qu'il a été démontré que la crainte potentielle relative à l'autonomie n'est plus fondée. Les préoccupations climatiques et de plus en plus financières sont également centrales. Certes, les prix d'achats restent comparativement élevés. Mais les coûts d'exploitation sont nettement inférieurs. Après quelques années, une voiture électrique se révèle moins chère qu'une voiture à combustion comparable, comme le montre le calculateur en ligne du TCS.

Le problème? La demande accrue n'est satisfaite que par une offre limitée. Ce qui entraîne certains délais d'attente selon le modèle et la marque. Le tableau suivant montre ainsi les délais de livraison actuels des véhicules électriques les plus populaires de Suisse.

Délais de livraison (Situation en avril 2021)

Les délais de livraison correspondent aux spécifications du fabricant. Ils sont valables à partir d'avril 2021 et peuvent changer en fonction de la demande des clients.

Chez de nombreuses marques, les voitures électriques actuelles sont disponibles immédiatement ou en quelques jours, à condition de choisir un modèle préconfiguré et disponible en stock. Si la voiture est commandée avec la configuration personnelle de son choix, le temps d'attente peut s'élever à quelques semaines, voire jusqu'à six mois.

Les voitures électriques les plus vendues en SuisseTesla Model 3, Renault Zoe et VW ID.3 – sont disponibles immédiatement si l'on opte pour un modèle en stock. Si la voiture est configurée en ligne ou chez le concessionnaire selon ses propres souhaits et commandée d'usine, la livraison prend environ deux mois pour VW et trois mois pour Renault. Dans le cas de la Model 3, il faut attendre environ deux mois.

Polstar, la marque de voitures électriques de Volvo, se vend également bien dans notre pays. «De la commande à la remise, le délai de livraison d'une Polestar 2 (commande d'usine) est de 3 à 4 mois», indique un porte-parole du constructeur. Au mieux, on recevra la Polestar 2 dans un délai d'un mois en optant pour un modèle préconfiguré sur le site Internet.

La Hyundai Kona fait partie depuis longtemps des voitures électriques les plus populaires de Suisse. Ce SUV compact est lui aussi disponible immédiatement depuis le stock. Il en va de même pour l'e-Niro, de la filiale de Hyundai, Kia. Chez Kia, cependant, les voitures électriques équipées de la plus petite des deux tailles de batterie ont un délai de livraison allant de quatre à six mois.

Chez Ford, la nouvelle Mustang Mach-E électrique affiche un délai de livraison d'au maximum six mois, selon un porte-parole du constructeur. Après neuf semaines, la Mach-E sera chez vous si vous optez pour un modèle standard.

Quant au délai de livraison de la célèbre Nissan Leaf, il va de quelques jours à deux mois selon l'équipement.

BMW i4

BMW i4: la marque allemande lance un coupé électrique basé sur la BMW Série 4. Son autonomie: 590 kilomètres au maximum. Image: bmw

La petite BMW i3 lancée en 2013 est livrée dans un délai d'un à deux mois. Le SUV de luxe électrique iX3 de BMW a actuellement un délai de livraison de quatre à cinq mois. La BMW i4, dévoilée en mars, devrait suivre à la fin de l'année 2021. «La configuration du véhicule n'a aucune influence sur le délai de livraison», déclare un porte-parole, mais le temps d'attente peut changer en fonction de la demande.

La Taycan de Porsche est immédiatement disponible en stock sans configuration individuelle. Ceux qui assemblent leur Porsche électrique de rêve doivent attendre deux à trois mois.

Il faut attendre beaucoup plus longtemps pour les nouveaux modèles Tesla S Plaid et X Plaid. Ceux qui les commandent actuellement ne les recevront pas avant novembre 2021 au plus tôt. Tesla reste vague quant à la disponibilité du nouveau SUV Model Y. «La production devrait commencer à la mi-2021», indique un porte-parole.

VW a lancé l'ID.4 en Suisse à la fin du mois de mars. Les délais de livraison pour le SUV compact sont de six à huit semaines à compter de la commande. Chez Audi, filiale de Volkswagen, tous les modèles e-tron ont un délai de livraison de deux à trois mois.

honda e

Honda E: la petite voiture électrique est disponible dès 34'900 francs. Image: Honda

La petite Honda E est quant à elle disponible assez rapidement: «Si elle n'est pas immédiatement disponible chez le concessionnaire, comptez un mois pour la version Advance et deux mois pour la version Basic», indique Honda. La ligne d'équipement cuir prend quelques semaines de plus.

La Mini Electric, de taille comparable, prend actuellement 6 à 8 semaines, selon BMW Suisse.

Fiat 500 Elektro

Une citadine populaire: la Fiat 500 électrique affiche une autonomie de 180 ou 320 kilomètres, selon le modèle. Image: Fiat

Selon Fiat Suisse, la mini Fiat 500 électrique, qui jouit d'une belle popularité en Suisse, est disponible immédiatement, tandis que des configurations plus spécifiques sont disponibles après un à trois mois.

La Smart n'est disponible en tant que voiture électrique que depuis 2020. Les trois modèles ont un délai de livraison de trois mois à compter de la commande.

Et si les délais s'allongeaient bientôt?

Depuis plusieurs mois, les constructeurs automobiles doivent composer avec des goulets d'étranglement dans l'approvisionnement de composants importants. Dans de nombreux pays, on constate en particulier une pénurie des semi-conducteurs, utilisés dans les micropuces, de la technologie LED et d'autres composants électroniques.

Les semi-conducteurs, qui conduisent très peu l'électricité, sont le matériau de base d'une puce ou de petits processeurs. Les voitures modernes sont truffées de micro-puces, par exemple pour les systèmes d'aide à la conduite. Problème? Les producteurs de semi-conducteurs se sont tournés vers d'autres clients dans les secteurs de l'informatique, de l'électronique grand public ou de la technologie médicale en raison de la chute des ventes de voitures due à la crise du coronavirus. Les constructeurs automobiles ont désormais du mal à se procurer suffisamment de semi-conducteurs. Plusieurs fabricants ont déjà dû réduire leur production, voire fermer des usines de montage pour une courte période.

Le cabinet IHS Markit estime qu'environ un million de véhicules ne pourront pas être construits dans le monde cette année. Volkswagen, Daimler, Ford, General Motors ou Tesla: quasiment aucun constructeur n'est épargné par la pénurie de semi-conducteurs, laquelle a été exacerbée par les sanctions imposées par l'ancienne administration de Donald Trump contre les fabricants de puces chinois.

Bien entendu, aucun fabricant ne veut admettre les risques au niveau des livraisons. «A ce jour, le manque de semi-conducteurs n'a eu aucun impact sur la disponibilité de la Polestar 2 en Suisse», répond la marque suédo-chinoise de voitures électriques. Elle ne s'attend, «le cas échéant, qu'à une limitation temporaire» de la production. Chez VW également, la pénurie de puces ne semble jusque-là pas ralentir sensiblement la production des nouveaux modèles électriques ID.3 et ID.4. La pénurie de puces n'a «aucune influence sur la capacité de livraison», affirme quant à elle VW Suisse.

Ce qui est sûr, c'est que la pénurie de puces est un problème temporaire que les constructeurs parviendront probablement à maîtriser au cours du second semestre 2021. Si les délais d'attente pour certaines voitures électriques devaient être rallongés, il est probable que ce soit dû au fait qu'un fabricant a sous-estimé la demande et qu'il doit d'abord renforcer la capacité de production d'un modèle très demandé.

Plus d'articles «Actu»

Harry règle ses comptes avec son père

Link zum Artikel

On a enfin une date pour le nouvel épisode de «Friends»!

Link zum Artikel

Voici pourquoi les Allemands se ruent sur l'Astrazeneca

Link zum Artikel

L'Afrique du sud veut attaquer des réseaux sociaux en justice

Link zum Artikel

Les véhicules autonomes devront bientôt passer un test oculaire

L'Empa, le laboratoire fédéral de recherche, cherche à développer un test oculaire qui permettrait de déterminer si les capteurs des voitures autonomes fonctionnent sur le long terme.

Les chercheurs de l'Empa développent un test oculaire pour les véhicules autonomes. L'objectif est de déterminer si les capteurs de ces voitures fonctionnent toujours correctement après plusieurs années.

La qualité des capteurs joue un rôle important dans l'homologation éventuelle des voitures à conduite autonome pour les transports publics. La sécurité de fonctionnement de ces voitures relève de la compétence de l'Office fédéral des routes (OFROU).

L'organisme routier veut pouvoir évaluer la …

Lire l’article
Link zum Artikel