DE | FR
Le sélectionneur suisse Patrick Fischer pourra bel et bien compter sur le tournoi de Viège (VS) pour affiner sa liste de joueurs pour les Jeux olympiques de Pékin.
Le sélectionneur suisse Patrick Fischer pourra bel et bien compter sur le tournoi de Viège (VS) pour affiner sa liste de joueurs pour les Jeux olympiques de Pékin. Image: keystone

Même sans la Norvège, le tournoi de Viège est maintenu

La sélection scandinave ne participera pas au tournoi des quatre nations (16-17 décembre). Son désistement à la dernière minute, à cause du Covid, a menacé la tenue de l'événement qui doit permettre au sélectionneur suisse Patrick Fischer d'affiner sa liste pour les JO. Finalement, il aura lieu.
14.12.2021, 13:5114.12.2021, 17:08
Suivez-moi

La poisse pour le tournoi des quatre nations à Viège. A deux jours des premiers matchs, la Norvège a annoncé son désistement mardi. La cause? Avec la tournure inquiétante de la pandémie de Covid-19, le gouvernement norvégien a décrété un confinement partiel lundi et recommande fortement de renoncer à tout voyage à l'étranger.

Après la décision des hockeyeurs norvégiens, il y avait des craintes quant à l'annulation pure et simple de l'événement haut-valaisan. Finalement, la fédération suisse a annoncé en ce début d'après-midi avoir trouvé une solution après discussions avec les autres équipes engagées (Lettonie et Slovaquie).

Du coup, la Suisse affrontera comme prévu la Lettonie, jeudi à 19h45. Le lendemain, elle défiera la Slovaquie à la même heure. Lettons et Slovaques en découdront, eux, mercredi soir déjà (20h00). Cette partie initiale se déroulera à huis clos.

Pouvoir maintenir le tournoi donne évidemment le sourire à ses organisateurs, par ailleurs reconnaissants:

«La Lettonie et la Slovaquie ayant accepté de jouer l’une contre l’autre dès leur arrivée à Viège, les dates et les heures des matchs de l’équipe nationale suisse lors de ce tournoi à domicile ont pu être maintenues. Nous tenons à remercier cordialement les responsables des fédérations participantes pour leur bienveillance, que nous apprécions à sa juste valeur»
Lars Weibel, directeur des équipes nationales suisses

Fischer a des problèmes de riche

Que le tournoi puisse avoir quand même lieu est aussi une très bonne nouvelle pour Patrick Fischer. Car le temps presse pour le sélectionneur helvétique: le premier match du tournoi des Jeux olympiques de Pékin aura lieu dans moins de deux mois. La Nati défiera la sélection russe le 9 février. Et d'ici là, le coach doit faire des choix. Beaucoup de choix.

Le programme de la Suisse aux JO

Mercredi 9 février: Sélection russe 🇷🇺 - Suisse 🇨🇭
Vendredi 11 février: République tchèque 🇨🇿 - Suisse 🇨🇭
Samedi 12 février: Suisse 🇨🇭 - Danemark 🇩🇰

Il devra sélectionner 25 joueurs pour ces JO (22 joueurs de champ et 3 gardiens). Et avec la présence des pensionnaires de NHL, la concurrence pour faire partie des heureux élus est particulièrement rude.

Les deux matchs cette semaine dans le Haut-Valais doivent permettre à Fischer d'affiner sa liste. C'était aussi le cas de la Deutschland Cup le mois dernier, où la Suisse n'avait guère brillé (une victoire pour deux défaites, dont une claque contre la Slovaquie 1-7).

Pour ces deux seuls tournois de préparation aux Jeux, le coach a convoqué à chaque fois des joueurs différents. Au total, il compte tester 48 éléments. Seule une quinzaine d'entre eux s'envoleront pour Pékin, sachant que les Suisses de NHL devraient être une dizaine dans le contingent.

Après le tournoi de Viège, la Nati n'aura plus qu'un seul test à Pékin, quelques jours avant ses débuts olympiques. Autant dire qu'il ne servira pas à faire des choix de contingent. D'ailleurs, le sélectionneur donnera sa sélection définitive en janvier.

Les Helvètes présents à Viège cette semaine ont donc pleinement conscience de la nécessité de faire bonne impression devant le coach national, même s'il ne s'agit que de matchs amicaux.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Madonna, la série de photo censurée

1 / 13
Madonna, la série de photo censurée
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

La situation des femmes en Afghanistan est toujours aussi grave

Cool et déluré, l’Open d’Australie peut aussi devenir méchant
Des hordes d'hurluberlus ont sifflé Daniil Medvedev. La sécurité a arrêté des spectateurs qui portaient un t-shirt «Free Peng Shuai». Esprit surfeur, es-tu toujours là?

Pour comprendre l’Australie, il faut savoir que les dix espèces de serpents les plus venimeux au monde y côtoient le spécimen le plus affectueux du genre humain: le surfeur australien, appelé aussi «mate». Pour comprendre cette terre de contrastes, à quel point tout ici est le jour et la nuit, il faut voir les femmes sortir en robe de soirée à 5 pm, juchées sur des aiguilles qui leur confèrent une hauteur aristocratique, et rentrer pieds nus à 5 am, leurs chaussures au bout des doigts.

L’article