DE | FR
Suisse-Espagne: Granit Xhaka sera difficile à remplacer. watson

Granit Xhaka en communion avec les fans de la Nati, lundi soir, après la victoire contre la France. Image: keystone

Nati

Remplacer Xhaka, le casse-tête de Petkovic

La Nati sera privée de Granit Xhaka vendredi face à l'Espagne, la faute au deuxième carton jaune pris durant cet Euro contre la France par le capitaine suisse. Et il ne sera pas facile de remplacer le Bâlois.



Qui pour remplacer Granit Xhaka pour le quart de finale de la Suisse à l'Euro contre l'Espagne? La question est sur toutes les lèvres après la suspension du vaillant capitaine.

Bild

Face à la France, Granit Xhaka a parfaitement joué son rôle de capitaine, en y mettant beaucoup de cœur. image: capture d'écran twitter

Vendredi à Saint-Pétersbourg, la sélection de Vladimir Petkovic sera privée de son pilier du milieu de terrain, après que Xhaka s'est vu infliger un deuxième carton jaune à l'Euro, lors de la bataille victorieuse contre la France en 8e de finale (3-3, 5-4 tab).

Les deux papables pour prendre sa place, l'espace d'un match, sont Denis Zakaria et Djibril Sow. Une troisième option reste envisageable, mais est peu probable.

Denis Zakaria et Djibril Sow

Denis Zakaria (à gauche) et Djibril Sow sont les deux joueurs les plus à même de remplacer Granit Xhaka. image: keystone

Zakaria et Sow en bref

Denis Zakaria, 24 ans, milieu du Borussia Mönchengladbach (Allemagne). Le Genevois compte 33 sélections avec la Nati pour 3 buts. La saison passée, il a disputé 25 matchs de Bundesliga.

Djibril Sow, 24 ans, milieu de l'Eintracht Francfort (Allemagne). Il a 16 sélections à son actif. Le Zurichois a joué 28 matchs de Bundesliga lors de l'exercice écoulé.

Toujours au rendez-vous

Remplacer Granit Xhaka s'avère d'autant plus délicat que l'homme ne manque jamais un rendez-vous. En 98 parties avec l'équipe de Suisse, il a été titulaire 93 fois. Sa dernière absence en match officiel remonte à environ cinq ans, pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, contre la Hongrie.

Dans les grands tournois, Granit Xhaka a passé 1140 minutes sur le terrain sous l'ère Petkovic, un carton plein. Lors de l'absence du joueur d'Arsenal contre la Hongrie, la Suisse s'était tout de même imposée 3-2. Mais l'importance de l'ancien champion du monde M17 est apparue crûment il y a deux ans contre le Danemark à Bâle, pour les qualifications de cet Euro. La Suisse menait 3-0, avant d'encaisser trois buts en fin de match, après la sortie de Xhaka.

La complicité de Granit Xhaka et Vladimir Petkovic après la victoire contre la France

Outre Zakaria et Sow, le sélectionneur a sous la main Edimilson Fernandes. Mais le coach bosno-suisse n'a jamais misé sur lui jusqu'à présent, encore moins pour le poste de milieu central. Il est très peu vraisemblable également qu'il fasse appel aux anciennes qualités de Fabian Schär comme milieu défensif pour le relancer à un poste stratégique.

Edimilson Fernandes avec l'équipe de Suisse

Edimilson Fernandes, milieu de Mayence, ne devrait pas être le premier choix de Petkovic pour remplacer Xhaka. Image: keystone

Un style unique

Option numéro un, Zakaria a joué 24 minutes contre le Pays de Galles (1-1) dans cet Euro. Sow a dû se contenter de 6' contre l'Italie (0-3). Le hic est que tous les deux ont un style de jeu très différent de celui de Xhaka. Ils sont des éléments dynamiques, couvrant beaucoup de terrain entre les deux surfaces de réparation, tandis que Xhaka excelle comme maître à jouer, stratège et métronome au centre du terrain.

Son poste est quasiment le seul où il n'existe pas de numéro 2 avec des qualités se rapprochant de celles du titulaire. Et le numéro 10 helvétique a aussi des qualités de leader, comme le relève le gardien de la Nati Yann Sommer:

«Granit est le coeur et le cerveau de l'équipe»

Yann Sommer, gardien de l'équipe de Suisse

Sans lui, Petkovic devra adapter le style de jeu, peut-être même modifier son système. Note optimiste, le coach a toujours su élargir son cadre au cours des trois dernières années, avec des alternatives valables. Davantage de joueurs que par le passé sont prêts aujourd'hui à endosser des responsabilités, à afficher le tempérament sans lequel cette sélection ne pourra pas entrevoir de nouvel exploit.

Xhaka a offert son trophée d'homme du match contre la France à Petkovic

Depuis le grand chambardement il y a trois ans, Petkovic a permis à seize nouveaux joueurs de faire leurs débuts en équipe nationale. Contre la France, les remplaçants ont tenu un rôle décisif. Kevin Mbabu a centré pour le 2-3, Mario Gavranovic a égalisé à 3-3 et Christian Fassnacht a récupéré le ballon à mi-terrain sur ces deux buts.

Un antécédent qui s'est bien terminé

En outre, en prolongation, Fabian Schär s'est révélé un patron efficace au centre de la défense. Enfin, Ruben Vargas et Admir Mehmedi ont brillé lors des tirs au but, leurs nerfs ne flanchant pas à l'heure de transformer les deux derniers, les plus difficiles.

Pierluigi Tami, le directeur de l'équipe nationale, souligne le rôle essentiel des remplaçants dans cette équipe: ils doivent être à la hauteur techniquement, mais aussi dans la mentalité, sans jamais se cacher. A ces conditions-là, la Suisse a encore toutes ses chances.

Et Tami se souvient que lors de la phase finale de l'Euro 2011 des M21, alors qu'il était à la tête de la sélection suisse, Xhaka avait manqué la demi-finale contre la République tchèque. La Suisse avait quand même passé l'obstacle. (yog/ats)

Plus d'articles sur le sport

Qui pour remplacer Vladimir Petkovic? Portrait du successeur idéal

Link zum Artikel

Lea Sprunger: «Quand je suis stressée, je fais le ménage»

Link zum Artikel

Pourquoi Belinda Bencic est si spéciale

Link zum Artikel

En sport, le trac est devenu officiellement un problème de santé

Link zum Artikel

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

Jérémy Desplanches: «Je pourrais dormir quinze heures par jour»

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous

1 / 9
Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Les Anglais comptent boire 13 millions de pintes pour la finale

Les pubs anglais prévoient d’écouler 13 millions de pintes d’environ un demi-litre durant la finale de l’Euro 2020 dimanche soir. Une manière comme une autre de faire mousser son équipe favorite?

Attention, information hautement sportive: les pubs anglais devraient vendre 13 millions de pintes dimanche pour la finale contre l'Italie. Dont 7,1 millions pendant le match lui-même. C'est une estimation réalisée par la British Beer and Pub Association (BBPA), citée par le Guardian.

Beaucoup de bières d'un seul coup tout ça? Peut-être. Mais les règles strictes concernant le nombre de clients autorisés par établissement font que cette journée de mousse à gogo ne sera quand même pas …

Lire l’article
Link zum Artikel