DE | FR

Le calcul du classement ATP ne protège plus Federer et Wawrinka

Le Bâlois quitte le top 10 ce lundi, tandis que le Vaudois pourrait chuter à partir du 8 novembre.
17.10.2021, 17:2918.10.2021, 09:08

Pour la première fois depuis près de cinq ans, Roger Federer ne figure plus parmi les dix meilleurs joueurs du monde. Il sera devancé ce lundi, au dernier recensement de l'ATP, par Casper Ruud et Hubert Hurkacz.

Sa chute est relative (ATP 11), mathématique et presque insignifiante en regard des problèmes qui l'occupent depuis deux ans (triple opération au genou droit). Elle n'en a pas moins une portée hautement symbolique. Elle dit le temps qui passe et le poids d'une absence au moment où, sorti de son confinement, le tennis a repris (sans lui) une activité presque normale. Onzième aujourd'hui. Combien au fil des mois?

Non moins blessé, Stan Wawrinka devrait apparaître aux environs de la cinquantième place mondiale, avant d'abandonner les points précieux de ses quarts de finale 2020 à St-Petersburgh (31 octobre) et Paris-Bercy (7 novembre). Une participation à l'Open d'Australie, l'objectif inavouable, pourrait interrompre la chute.

Retour au mode de calcul classique

Car le classement n'est plus ni gelé ni protégé, pondéré par la situation sanitaire dans le monde. Depuis le 16 août, le système recense à nouveau les 19 meilleurs résultats des douze derniers mois; une période de calcul que l'ATP avait étendue à 22 mois, puis à 24, pendant la pandémie, où tous les joueurs de tous les pays n'avaient pas la même liberté de mouvement.

C'est ainsi que Roger Federer a longtemps conservé la moitié des points acquis en 2019, dont ceux de sa finale à Wimbledon. Ce régime de protection est désormais fini. De nouvelles réalités, plus ou moins tristes, devraient apparaître ces prochaines semaines, et sanctionner durement les absences répétées, outre Federer et Wawrinka, de Nadal, Thiem et Kyrgios chez les hommes, de Serena Williams chez les femmes.

Consultez les classements ATP et WTA.

Le cahier sport de watson, c'est ici
Chaque dimanche matin, accompagnez votre brunch avec notre sélection magazine. Cette semaine, notamment: un problème d'image, des joueurs qui renouent avec leur ex, une mère acharnée et des truites volantes.

Un site suisse promouvant des produits de sport met en scène une jeune athlète au short court et moulant dans une position suggestive. Une position qui, en plus d'être douteuse, est techniquement fausse, selon le préparateur physique Patrick Flaction. Plusieurs Romands ont dénoncé la publicité auprès des autorités.

L’article