DE | FR

Toujours plus de Suisses veulent des privilèges via un passeport Covid

Selon un dernier sondage, les Helvètes sont toujours plus nombreux à vouloir que les gens vaccinés, guéris ou testés négatifs aient des passe-droits.
18.04.2021, 09:0418.04.2021, 17:30
Un document attestant que l'on est négatif au coronavirus ou guéri ou vacciné devrait offrir davantage de droits selon de plus en plus de Suisses.
Un document attestant que l'on est négatif au coronavirus ou guéri ou vacciné devrait offrir davantage de droits selon de plus en plus de Suisses.Image: Shutterstock

Près de la moitié des Suisses sont en faveur d'un traitement spécial pour les personnes possédant un passeport Covid, selon un sondage Comparis réalisé en avril. A titre de comparaison, en novembre dernier, 59% de la population était opposée à des privilèges pour les gens vaccinés, guéris ou testés négatifs.

Les chiffres à retenir:

  • Le sondage se base sur 1043 personnes issues de toutes les régions de Suisse.
  • 44% des sondés étaient opposés au traitement préférentiel des possesseurs d'un passeport Covid.
  • 48% pensent que les privilèges sont une bonne chose pour les porteurs d'un passeport Covid.
  • 20% des gens estiment, toutefois, que seules les personnes vaccinées devraient bénéficier de ces avantages.
  • 47% des sondés alémaniques sont contre les privilèges accordés par un tel passeport.
  • 42,6% des Tessinois s'y opposent.
  • 36% des Romands n'en veulent pas.

Qu'est-ce qui divise les pro et anti privilèges?

Les partisans d'un système de privilèges mentionnent des raisons économiques, ainsi que le fait que les efforts en matière de dépistage et de vaccination doivent être récompensés.

Les opposants à ce traitement spécial invoquent, eux, avant tout, la discrimination de certains groupes de la population. Ils citent, comme argument supplémentaire, les données encore peu claires sur le potentiel infectieux des personnes vaccinées. (ats/jah)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Pour en savoir plus sur l'actualité Covid-19

La Suisse doit changer d'air pour lutter contre le Covid

Link zum Artikel

«Que pensez-vous des jeunes qui grognent contre les restrictions Covid?»

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment nos voisins taxent déjà le streaming et où se situe la Suisse?
Ce 15 mai, le peuple suisse a accepté la nouvelle loi sur le cinéma. Les services de streaming devront affecter 4% de leurs recettes brutes réalisées en Suisse au secteur.

La contribution financière des géants mondiaux du numérique à la création culturelle est devenue un enjeu majeur pour de nombreux pays qui voient ces recettes fiscales leur échapper. En Europe, la Suisse est encore loin derrière. Elle devra rattraper son retard après le oui à la loi Netflix (loi sur le cinéma) ce 15 mai 2022.

L’article