DE | FR

Devinez quels sont les 5 sujets dont les Suisses ont le plus parlé en 2021

Mercredi, Meta, la société qui détient notamment Facebook et Instagram, a déterminé les sujets qui ont le plus fait parler sur les plateformes sociales en Suisse durant l'année écoulée. Sélection.
29.12.2021, 12:0329.12.2021, 17:39

Qu'est-ce qui a retenu l'attention des internautes sur les réseaux sociaux en 2021? Mercredi 29 novembre, Meta, l'entreprise de Mark Zuckerberg, a déterminé les thèmes les plus récurrents en Suisse et qui ont généré le plus de clics durant l'année écoulée.

Pour ce faire, la société s'est basée sur le nombre de fois où ceux-ci ont été mentionnés entre le 1er janvier et le 31 octobre 2021.

Google aussi a dévoilé sa liste de sujets tendances 👇

Le Covid-19

Sans surprise, la pandémie de Covid-19 a encore occupé les écrans pour la deuxième année consécutive. La question de la vaccination a été au cœur des interactions numériques.

Le conseiller fédéral Alain Berset lors d'une conférence de presse sur les mesures Covid, le vendredi 17 décembre 2021 à Berne.
Le conseiller fédéral Alain Berset lors d'une conférence de presse sur les mesures Covid, le vendredi 17 décembre 2021 à Berne.Image: sda

Les Suisses ont également largement suivi l'évolution des courbes dans le pays, notamment celle des décès liés au coronavirus.

Le mariage pour tous

La question du mariage pour tous, acceptée en votation fédérale le 26 septembre dernier, a également été bien présente sur les réseaux sociaux.

Manifestation en soutien au mariage pour tous en Suisse.
Manifestation en soutien au mariage pour tous en Suisse. Image: sda

De manière générale, les sujets liés à la communauté LGBTIQ+ ont intéressé les internautes.

L'abandon de l'accord-cadre avec l'Union européenne

Autre thème politique récurrent en 2021 sur Facebook et Instagram: l'abandon de l'accord-cadre avec l'Union européenne (UE) de la part de la Suisse après sept ans de négociations.

Image: sda

Ces sujets pourraient vous intéresser:

Bernie Sanders frigorifié sur sa chaise

L'intérêt des internautes helvétiques s'est aussi porté outre-Atlantique: l'investiture du président américain Joe Biden le 20 janvier a été un point fort de l'année.

Ce jour-là, un autre politicien américain a créé le buzz. La photo de Bernie Sanders pendant l'investiture a fait le tour du monde. Assis sur une chaise pliable, masqué, emmitouflé dans une veste d'hiver et portant des moufles, le sénateur démocrate a fait l'objet de nombreux mèmes, images détournées de manière parodique.

Les victoires de la Nati

Le sport n'est pas en reste. La victoire de la Suisse contre la France en huitièmes de finale de l'Euro de football le 28 juin a passionné les internautes helvétiques.

Image: keystone

De même que la qualification de la Nati pour la Coupe du monde 2022 au Qatar après avoir pris la tête de son groupe, devant l'Italie.

(mndl/ats)

On parle d'Instagram là? Voici 17 instagrameurs qui ont abusé de Photoshop

1 / 19
17 instagrameurs qui ont abusé de Photoshop
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

En parlant de rétrospective, les journalistes de watson sont revenus sur leurs pires cadeaux reçus pour Noël

Plus d'articles sur le thème «High-Tech»

Anonymous a piraté le groupe pétrolier russe Rosneft, proche de Poutine

Link zum Artikel

Poutine lance un intranet russe et pourrait détruire l'Internet libre

Link zum Artikel

Le réseau Starlink d'Elon Musk à la rescousse de l'Ukraine

Link zum Artikel

Celui qui a traqué le jet de Musk cible maintenant les oligarques russes

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Doit-on interdire la reconnaissance faciale en Suisse? «Il faut agir!»
Plus de 10 000 personnes ont signé une pétition demandant l'interdiction de la reconnaissance faciale automatisée dans les villes de Suisse. Quelle est la situation dans notre pays? Et, surtout, quelles sont les implications de cette technologie? Eléments de réponse.

Cette semaine, une pétition été remise aux autorités des vingt plus grandes villes de Suisse ainsi qu’aux chefs-lieux des cantons. Signée par 10 112 personnes, elle demande l'interdiction de la reconnaissance faciale automatique.

L’article