beau temps10°
DE | FR
Suisse
Genève

Tout savoir en un coup d’oeil sur ce dimanche d’élections et de votation

Image

En un coup d’œil, tout savoir sur ce dimanche d’élections et votation

Dans les cantons de Genève, du Valais, de Vaud ou encore dans la commune francophone bernoise de Moutier, de nombreux citoyens se sont rendus aux urnes ce dimanche. Pour tout savoir en un coup d’oeil, c’est par ici!
28.03.2021, 09:1830.03.2021, 15:00
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

Moutier, jurassienne ou bernoise?

La commune de Moutier décidait dimanche de rester dans le canton de Berne ou de rejoindre le canton du Jura. Cette votation sous haute tension était un copier/coller de celle du 18 juin 2017.

Celle-ci avait débouché sur une majorité de 137 voix en faveur d’une entrée de Moutier dans le Jura. Le résultat avait finalement été invalidé par la justice bernoise en raison de dysfonctionnements.

Les résultats

Les citoyens de Moutier ont décidé à 54,85% de quitter le canton de Berne pour rejoindre celui du Jura. L’écart de voix (plus de 300) est de matière à ne pas permettre une contestation du résultat. Pour revenir sur cette journée exceptionnelle, c’est par ici!

Genève, le Conseil d’Etat vire à gauche

Dans le canton de Genève, la population s’est choisie un nouveau membre du Conseil d’Etat lors du second tour de l’élection complémentaire déclenchée par la démission de Pierre Maudet, ex-PLR et candidat à sa propre succession.

Contre lui, étaient en lice la favorite de la gauche Fabienne Fischer (Les Verts), l’UDC Yves Nidegger et la PDC Delphine Bachmann.

Les candidats au 2e tour de l’élection au Conseil d’Etat

1 / 6
Les candidats au 2e tour de l’élection au Conseil d’Etat
Fabienne Fischer.
partager sur Facebookpartager sur X

Les résultats

Fabienne Fischer est la remplaçante de Pierre Maudet après 98% du dépouillement. Elle devance le sortant ex-PLR de près de 8000 voix et fait basculer le Conseil d’Etat à gauche. Pour revenir sur cette journée, c’est par ici!

Image
ge.ch

En Valais, le PDC perd sa majorité historique

Les Valaisans ont voté pour le 2e tour du renouvellement complet de leur gouvernement cantonal. L’enjeu était de savoir si le PDC allait réussir à maintenir sa majorité absolue de trois sièges sur cinq.

Les résultats

Le PDC perd un fauteuil et, donc, sa majorité historique, passant de trois à deux sièges sur cinq, au profit de l'UDC. Le mieux élu est le PDC Roberto Schmidt alors que Christophe Darbellay, considéré comme l'homme fort du précédent gouvernement, est le moins bien élu.

Voici les scores:

  • Roberto Schmidt (PDC): 55'698
  • Franz Ruppen (UDC, nouveau): 55'698
  • Mathias Reynard (PS, nouveau): 49'094
  • Frédéric Favre (PLR): 48'990
  • Christophe Darbellay (PDC): 48'990

Pour revenir sur cette journée politique, c’est par ici!

La gauche voulait confirmer dans les villes vaudoises

Dans le canton de Vaud, la gauche voulait prendre le pouvoir (ou le conserver) dans plusieurs grandes villes lors du 2e tour des élections communales.

Les résultats

  • A Lausanne, l’alliance rose-verte-rouge a fait un carton, plaçant ses six candidats. Seul le PLR sortant Pierre-Antoine Hildbrand représentera la droite.
  • A Yverdon, deux candidats du camp rose-vert ont rejoint au deuxième tour leurs trois camarades déjà élus le 7 mars. La droite ne place que deux PLR. La deuxième ville vaudoise repasse donc à gauche.
  • A Montreux, la gauche a confirmé sa mainmise sur la Municipalité. Après avoir fait élire deux socialistes au 1er tour, elle a ajouté dimanche deux PS et deux Verts. Enfin, deux PLR complètent l'exécutif.
  • A Vevey, la gauche a frappé fort en faisant élire cinq de ses six candidats à la Municipalité. Le PLR repart bredouille.
  • A Nyon, l’élection de cinq membres de la gauche sur sept élus leur permet de reprendre la majorité à la Municipalité, passée à droite il y a cinq ans.
  • A Renens, la Municipalité sera dirigée à 100% par la gauche. Lors de la précédente législature, elle était à six contre un.
  • Morges fait figure d’exception. Trois PLR, une Verte'libérale et un représentant de l'Entente l'ont emporté. La gauche n'aura que deux représentants socialistes.
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Le futur président de l'UDC ne comprend rien au climat
Marcel Dettling, conseiller national schwyzois et seul candidat annoncé pour reprendre la présidence de l'UDC, s'est exprimé sur le dérèglement climatique et il y a de quoi s'alarmer.

Vous êtes peut-être allé skier cet hiver et avez été contraint de redescendre en station en télécabine, avec de l'herbe à perte de vue. Les pistes sont vertes, pelées, victimes du dérèglement climatique. Pour le conseiller national schwyzois Marcel Dettling d'Oberiberg, ce n'est pas bien grave. Dans une interview avec la NZZ am Sonntag, il a déclaré:

L’article