assez dégagé
DE | FR
Suisse
Salaire

Voici les policiers les mieux payés de Suisse romande

Voici combien gagnent les policiers romands.

Voici combien gagnent les policiers en Suisse romande

Combien gagne un policier ou une policière en Suisse romande en début de carrière? Nous sommes allés le demander aux polices cantonales de ce côté-ci de la Sarine pour le découvrir.
17.04.2023, 15:37
Plus de «Suisse»

Agent de police, ce n'est pas un métier de tout repos. Stress, volume de travail élevé, heures supplémentaires... Mais tout travail mérite salaire, et les protecteurs et protectrices de nos contrées reçoivent, eux aussi, leur juste rétribution à la fin du mois.

Car les forces de l'ordre sont, administrativement parlant, des employés de l'Etat comme les autres. Et les affaires de police étant de compétence cantonale, le salaire d'un policier ou policière peut passablement changer d'un canton à l'autre.

Alors, combien empochent les hommes et femmes en bleu? Pour le savoir, nous sommes allés demander aux différentes polices cantonales combien gagne un agent au sortir de l'école de police, lors de sa première année sur le terrain.

Que gagne un policier de 25 ans?

Quel est le salaire mensuel brut moyen d'un policier ou d'une policière au sortir de l'école de police? Certains cantons attribuant des salaires quelque peu plus avancés en fonction de l'âge ou de l'expérience, nous avons choisi de nous fixer sur un âge de 25 ans.

Tous les salaires ont été arrondis à 10 chf près.

Genève est donc le canton romand qui engage avec le plus haut salaire, à près de 6830 francs, loin devant le Jura, Neuchâtel et Fribourg, qui sont suivis par le Valais. Le canton de Vaud ferme le classement à 5220 francs. En graphique:

Si l'âge de 25 ans est un scénario possible et crédible pour une entrée dans la police (on peut y postuler dès la majorité), la police genevoise nous indique toutefois que, dans le canton du bout du lac, un gendarme a en moyenne 30 ans.

Notes sur la méthodologie

Ces chiffres sont à titre indicatif, car même si le salaire n'est pas négocié comme dans le privé, une multitude de critères pris ou compte (ou non) d'un canton à l'autre peut faire augmenter le salaire. Par exemple:

  • L'âge
  • L'expérience dans un métier lié ou non à la police avant d'intégrer celle-ci
  • Une prime de performance

De plus, tous les cantons prennent en compte ces deux éléments variables qui sont rajoutés sur le salaire de base:

  • les indemnités pour «inconvénients de service»
  • les annuités

Monter dans les «classes» et les «niveaux»

Après cette première année sur le terrain, le policier pourra monter en «échelon», «niveau» ou «palier» (chaque canton a sa terminologie) d'année en année, avec une augmentation de salaire à la clé — mais pas forcément régulière dans tous les cantons.

Au vu de toutes ces variables, on peut dire que même si le salaire mensuel d'un policier est relativement fixe, les revenus annuels peuvent facilement varier de plus d'un millier de francs d'un policier à l'autre en fonction de critères individuels.

À noter: les salaires mensuels des inspecteurs et agents de la police de sûreté diffèrent quelque peu vers le haut de ceux des agents de terrain, mais la différence est moins élevée que celle qui concerne les années de service ou l'avancement.

Et ensuite?

Après quelques années sur le terrain, plusieurs scénarios s'offrent à l'agent. Si celui-ci grade, il montera dans les «classes» des salaires de la fonction publique. Voici quelques exemples:

  • Le Valais nous indique qu'un caporal (minimum 9 ans de service) gagne environ 6120 francs par mois et un sergent 6420 francs par mois, tous deux avec une «augmentation progressive»
  • A Genève, on nous indique qu'en moyenne, un caporal a 43 ans et gagne 8250 francs par mois et un sergent, 47 ans et gagne en moyenne 9270 francs mensuels.
  • Dans le Jura, un sous-officier de gendarmerie (catégorie I ou II) gagne entre 6220 et 9360 francs par mois — âge non précisé.
  • Dans le canton de Vaud, un caporal de 35 ans gagne 7300 francs par mois et un sergent de 45 ans, 8790 francs mensuels.

Quant aux officiers supérieurs (major, colonel, etc.), ils jouissent, logiquement, d'un salaire bien plus important.

La police américaine à la poursuite d'un voleur de tracteur
Video: watson
4 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
4
Migros a le droit de dire non au voile
Une employée qui avait décidé de porter le voile a été licenciée par la Migros. Derrière cette revendication, une idéologie, l'islamisme, qui assigne la femme au voilement. Notre devoir: rester fermes sur nos principes tout en faisant la part entre l'idéologie et les individus.

«Toutes les succursales ne sont pas aussi radicales», écrit notre confrère 20 Minutes à propos de cette affaire de voile islamique qui a valu un licenciement à une employée d’une Migros de Lucerne, a-t-on appris cette semaine. La formulation «pas aussi radicale» est révélatrice d’une inversion accusatoire devenue fréquente et qui, souvent, signale la crainte d’être taxé d’islamophobe.

L’article