DE | FR

Suisse Tourisme appelle les jeunes à se faire vacciner

Le directeur de Suisse Tourisme Martin Nydegger a exhorté les jeunes à se faire vacciner, lors d'une émission de radio. Pour lui, c'est le seul moyen de sortir de la «débâcle» du Covid.
26.06.2021, 16:4827.06.2021, 10:13

«Le scepticisme à l'égard de la vaccination n'est pas de mise», a affirmé Martin Nydegger, responsable de l'organisation de Suisse tourisme. Il a ajouté, que, bien sûr, il existe des raisons médicales qui s'y opposent, notamment pour les femmes enceintes.

«Mais tous les autres devraient se faire vacciner afin que nous puissions reprendre une vie normale»
Martin Nydegger, directeur de Suisse Tourisme

Beaucoup de jeunes de moins de 30 ans travaillent dans le tourisme, notamment dans les secteurs de l'hôtellerie et des activités de plein air. Certains n'ont pas envie de se faire vacciner, a expliqué Martin Nydegger. «Je pense que c'est regrettable.»

Martin Nydegger, directeur de Suisse Tourisme
Martin Nydegger, directeur de Suisse TourismeImage: KEYSTONE

Scepticisme répandu dans la branche

Dans le secteur du tourisme, le scepticisme à l'égard de la vaccination est, apparemment, particulièrement répandu, a rapporté samedi le «Tages-Anzeiger». Ce dernier s'est référé à une analyse des données d'une enquête menée par l'institut de recherche Sotomo en mars.

Selon l'enquête, entre 29 et 32% des personnes interrogées dans le secteur ne veulent pas se faire vacciner ou veulent attendre. En général, les hésitants sont des professionnels qui ont beaucoup de contacts avec les clients et des personnes à bas salaire.

Avec ce clip, Singapour espère augmenter sa couverture vaccinale

Vidéo: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Etats-Unis veulent éradiquer la variole du singe
Plus de 16 000 cas de variole du singe sont dénombrés dans le monde entier. Mais les Etats-Unis pensent pouvoir éradiquer l'épidémie, car ils ont enfin reçu les vaccins.

La Maison Blanche a affirmé dimanche que l'épidémie de variole du singe pouvait être «éliminée» des Etats-Unis grâce à un plus grand nombre de vaccins et de tests de dépistage disponibles. La veille, l'OMS avait déclenché son plus haut niveau d'alerte sur cette maladie.

L’article