Divertissement
Cinéma

12 anecdotes sur «Love Actually»

Tatsächlich Liebe
Vingt ans plus tard, Love Actually est devenu un film de Noël culte.Image: United International Pictures GmbH

«Love Actually» a 20 ans (!): voici 12 anecdotes sur le film de Noël ultime

Love actually a soufflé ses 20 bougies cette année. Pour célébrer la présence de ce film réconfortant dans nos vies, voici 12 anecdotes que vous ignorez peut-être.
24.12.2023, 11:5424.12.2023, 14:25
Corina Mühle
Corina Mühle
Corina Mühle
Suivez-moi
Plus de «Divertissement»

Cela fait déjà 20 ans que la comédie romantique Love Actually est sortie. Depuis, le film est devenu un classique de Noël et passe un nombre incalculable de fois à la télévision pendant le mois de décembre.

Vous connaissez probablement le film par cœur. Mais connaissiez-vous ces 12 fun facts?

Une caméra cachée a été utilisée à l'aéroport

Le début et la fin de Love Actually se déroulent à l'aéroport d'Heathrow à Londres. On y voit des personnes qui embrassent leurs proches. Toutes ces personnes ne sont pourtant pas des acteurs, mais ont été filmées avec des caméras cachées. Quand l'équipe de tournage parvenait à capturer un beau moment, elle devait réagir rapidement et courir après les gens avec un formulaire de consentement.

Hugh Grant ne voulait pas danser

Hugh Grant et le réalisateur Richard Curtis ont longtemps été en désaccord sur la manière d'interpréter le Premier ministre. Grant voulait une interprétation terre à terre, tandis que Curtis voulait rendre le rôle plus bizarre.

Ce n'est qu'au tout dernier jour de tournage qu'ils ont finalement filmé la scène de danse emblématique. La chanson était censée être une chanson des Jackson 5, mais ils n'ont pas pu en obtenir les droits.

Andrew Lincoln a écrit les panneaux lui-même

Au début, c'est l'équipe de design qui a fait les panneaux, mais Andrew Lincoln a ensuite demandé s'il pouvait les écrire lui-même. «Au final, j'ai dû en quelque sorte tracer l'écriture du département graphique pour qu'elle soit la mienne, mais avec une sorte de pochoir au crayon en dessous», a-t-il déclaré à Entertainment Weekly.

love actually
Image: universal studios

Quatre histoires ont été supprimées

A l'origine, le film devait comporter quatorze histoires d'amour au lieu de dix. Deux histoires ont été tronquées dès l'écriture du scénario, les deux autres ont été tournées et supprimées seulement en post-production.

L'une des histoires parlait d'une fille en chaise roulante. Dans une autre, un garçon enregistrait un album entier pour une fille de sa classe, mais celle-ci avait ensuite une liaison avec son batteur. La troisième histoire était courte et racontait l'histoire d'un couple africain qui se soutient pendant une famine. Cette histoire a été supprimée par manque de temps. La dernière histoire qui a été supprimée était celle d'une directrice d'école et de sa compagne malade.

La performance d'Olivia Olson était trop bonne

Olivia Olson, alors âgée de neuf ans, a joué le rôle de Joanna. Sa voix avait époustouflé les directeurs de casting, mais son talent a posé problème: elle a chanté All I Want For Christmas Is You de manière si impeccable que Curtis craignait qu'elle ne paraisse artificielle. Il a demandé aux ingénieurs du son d'ajouter des respirations lors de l'enregistrement afin de la rendre plus crédible.

Le personnage de Rowan Atkinson était censé être un ange

Le personnage joué par Rowan Atkinson ne devait pas être à l'origine un simple employé de magasin miséricordieux et plein de zèle. A l'origine, Rufus était censé être un assistant céleste. Une scène a même été tournée où il se volatilise après avoir aidé Sam à passer le contrôle de sécurité à Heathrow.

«Mais à la fin, le film est devenu si complexe que l'idée d'introduire un niveau supplémentaire en incluant un être surnaturel était de trop», explique Curtis dans un commentaire sur le DVD bonus.

Bernard est un running gag basé sur une personne réelle

Il y a un personnage nommé Bernard dans chaque film de Curtis, et c'est toujours un guignol. Dans Love Actually, c'est le fils «horrible» du personnage d'Emma Thompson qui joue ce running gag. Cette histoire remonte à un triangle amoureux dans lequel un homme nommé Bernard a gagné le cœur d'Anne, le béguin de Curtis. Il s'appelle Bernard Jenkin, est un homme politique à succès et est toujours marié à Anne.

Et Curtis a aussi délibérément donné au personnage de Colin Firth le nom de son propre frère, juste pour que les enfants puissent dire: «Je déteste oncle Jamie»!

Emma Thompson and Regisseur Richard Curtis in Love Actually (2003)
Richard Curtis et Emma Thompson sur le tournage de Love Actually.Image: universal pictures

Le lac n'avait qu'un demi-mètre de profondeur

Le lac dans lequel Jamie et Aurelia ont plongé pour sauver ses textes ne faisait en réalité que 45 centimètres de profondeur. Colin Firth et Lúcia Moniz ont fait semblant de nager, mais ils étaient en fait tout le temps sur leurs genoux.

love actually
Image: universal pictures

Le mot «actually» a été prononcé...

...23 fois!

Thomas Brodie Sangster a appris à jouer de la batterie

Pour son rôle de Sam, Thomas Brodie Sangster a dû apprendre à jouer de la batterie. C'est son père qui lui a donné des cours et il continue à jouer de cet instrument aujourd'hui.

Thomas Brodie-Sangster in Love Actually (2003)
Image: universal pictures

Il y a une suite!

Et elle est très courte. En 2017, une suite de 15 minutes a été produite pour le Red Nose Day, une collecte de fonds pour les enfants et les jeunes dans le besoin au Royaume-Uni. On y voit ce que les personnages sont devenus et ce qu'ils font bien des années plus tard.

Ce n'était pas censé être un film de Noël

Selon Curtis, Love Actually n'était pas destiné à être un film de Noël. Il était prévu d'en faire deux films, l'un racontant l'histoire de Hugh Grant et l'autre le personnage de Colin Firth.

Il ne s'attendait pas à ce que Love Actually devienne l'un de ces films de Noël que l'on regarde chaque année.

(Traduit et adapté de l'allemand par Léa Krejci)

Les films les plus attendus pour début 2024 👇

Vidéo: watson

21 titres de films en québécois 👇

1 / 24
21 titres de films en québécois
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les films à ne pas manquer ce printemps
Les longues et froides soirées d’hiver prennent fin, mais avant de se réjouir de l’arrivée des barbecues, de l'Eurofoot 2024 et des blockbusters de l'été, les prochaines sorties cinématographiques du printemps méritent également toute notre attention. Voici notre sélection des cinq films incontournables de la saison.

Le printemps est arrivé, mais si, comme moi, le rhume des foins vous guette, alors vous préférerez sans doute passer un bon moment à l’intérieur, et pourquoi pas dans une salle obscure. Préparez-vous donc à échanger vos mouchoirs et gouttes pour les yeux contre du popcorn, car les sorties cinématographiques du printemps s’annoncent aussi rafraîchissantes qu’un foehn printanier.

L’article