Société
Halloween

Cette Romande dit parler avec les animaux morts

De nombreux maîtres veulent être sûrs que leur animal en fin de vie consent à être «endormi» pour de bon. Mais comment s'y prendre pour obtenir leur accord?
De nombreux maîtres veulent être sûrs que leur animal en fin de vie consent à être «endormi» pour de bon. Mais comment s'y prendre pour obtenir leur accord?watson

Cette Romande parle avec les animaux morts: «C'est comme un frisson»

Toute forme de vie est destinée à mourir un jour. Les plantes, les insectes, les humains et même nos meilleurs amis à quatre pattes. Devoir laisser partir un animal de compagnie peut être un moment difficile. Certains ont décidé de se tourner vers Marie-Paule, qui dit communiquer avec eux, parfois par-delà la mort. Et tant pis pour les sceptiques.
31.10.2023, 20:5101.11.2023, 14:43
Plus de «Société»
This is Halloween! 🎃
Les feuilles changent de couleur, la nuit tombe de plus en plus tôt et une fine brume se fige dans le décor. D’accord, le dernier point est clairement exagéré. C’est pour vous mettre dans l’ambiance. Car qui dit automne dit inévitablement Halloween. 🎃

Pour l'occasion, la rédaction de watson, amatrice de grands frissons, vous a concocté une série spéciale dédiée au paranormal. Des articles à lire de préférence seul à l’orée d’une forêt ou au milieu d’un cimetière. Vérifiez toutefois, au fil de votre lecture, qu’il n’y ait personne derrière vous. 👻

Il y a la vie et il y a la mort. Et parfois, il y a l'entre-deux, des tunnels qui relient notre bas monde et l'autre. Les humains ne sont pas les seuls à l'emprunter: les animaux aussi doivent mourir et partir. Si Halloween et la Toussaint sont les fêtes des morts humains, pourquoi ne seraient-elles pas aussi celles des âmes animales décédées?

Marie-Paule Roduit raconte pratiquer la «communication animale». Un nom qui pourrait laisser penser à une méthode de dressage, un genre de thérapie animalière ou de trucs et astuces pour comprendre si son chat miaule, car il a faim ou désir sortir. Mais ce n'est rien de tout ça: la Valaisanne affirme entrer en contact avec la psyché des animaux, pour leur faire passer des messages ou transmettre des messages aux humains. Parfois, par-delà la mort.

Sixième sens

Ce don ne s'est pas manifesté lors d'un épisode en particulier. Il est là depuis le début:

«J'ai ce don depuis toute petite. Quand j'étais enfant, je pensais que tout le monde était capable de faire ça»
Marie-Paule Roduit
Marie-Paule Roduit, communication animale.
Marie-Paule Roduit communique avec les animaux, même décédés.dr
«J'adorais la BD Yakari et la capacité du héros à parler avec les animaux comme avec les humains. C'est à l'âge adulte que je me suis rendu compte que les adultes n'avaient pas ce ressenti avec les animaux»

Le terme «ressenti» est important ici. Car il ne s'agit pas à proprement parler de conversation télépathique ou de compréhension humaine du hennissement d'un cheval ou de l'aboiement d'un chien, comme on pourrait le voir dans les films.

«C'est un genre de sixième sens. J'ai toujours senti que je pouvais comprendre les besoins des animaux»
Marie-Paule Roduit

Selon elle, elle utilise d'abord son don pour se mettre en phase avec les animaux qui l'entourent et parfois, avec ceux des autres. Avec le temps, elle a choisi de l'utiliser pour aider des animaux en détresse et leurs maîtres.

«Entrer en contact»

Comment ça fonctionne? Marie-Paule n'a pas besoin d'être en présence de l'animal. Telle une chamane, elle s'assied confortablement, ferme les yeux et saisit les subtilités de son environnement. Parfois, voir une photo de l'animal l'aide et à d'autres moments, il lui suffit de penser à celui-ci pour «entrer en contact» et «ouvrir un canal». Que se passe-t-il alors?

«J'entre dans un état de conscience un peu différent. Parfois, je vois des mots ou des images dans ma tête, comme dans un film ou un flashback», détaille-t-elle. «Ce sont des genres de mises en situation. Des fois je suis spectatrice et des fois, actrice. D'autres fois, oui, j'entends vraiment les voix des animaux qui me parlent.»

«Ce sont des sensations, des impressions dans un état second, comme de la méditation»
Marie-Paule Roduit

«Quand je rentre en contact avec l'animal à l'aveugle, j'ai l'habitude de me présenter. Je lui dis pourquoi je viens à lui et j'attends sa réponse. Comme on le fait dans un appel téléphonique. Parfois, l'animal est occupé et je reprends contact avec lui plus tard.» Et de quoi parle-t-elle avec ces animaux? «Ils ont des préoccupations très terriennes: boire, manger, faire leur toilette. Parfois, ils ont leur jardin secret et ont des secrets qu'ils ne veulent pas que leurs maîtres découvrent. Je ne le mettrai pas au courant. Mon client, c'est l'animal.»

Dans la pratique, il est parfois difficile de faire comprendre la thématique au commun des mortels. Marie-Paule parle d'énergies, de chakras, de canaux. Un vocabulaire qui ne serait pas étranger à celui des guérisseurs, très nombreux en Suisse.

«J'ai ressenti une délivrance»

Les demandes que reçoit Marie-Paule sont diverses et variées. Parfois, c'est au sujet du comportement d'un animal qui a subitement changé. D'autres fois, c'est pour retrouver des animaux perdus. Dans certains cas, la bête est malade et la question se pose de savoir si elle désire être «endormie» (réd: euthanasié) ou non, m'explique-t-elle. Leurs maîtres sont attentionnés et désirent, d'une certaine manière, avoir le consentement de l'animal avant d'achever ses souffrances.

«De nombreuses personnes doivent faire ce choix de la fin de vie et viennent me voir»
Marie-Paule Roduit

Il arrive d'ailleurs que le «contact» survive au-delà de la session. Marie-Paule donne l'exemple d'un animal avec qui elle était entrée en contact. Le dimanche, il part pour être «endormi». «J'étais en voiture et je l'ai senti partir. J'ai ressenti une vraie délivrance. En rentrant, j'avais reçu un message de sa propriétaire qui m'a informé qu'on venait de le piquer.»

Ce genre d'histoires, Marie-Paule en a à revendre. Une autre fois par exemple, elle raconte avoir pris contact avec un chat perdu et a immédiatement ressenti une violente douleur dans le bas-ventre. Grâce à ces indications, j'ai compris qu'il s'était fait rouler dessus par une voiture. Il n'avait pas survécu et ses propriétaires l'ont retrouvé mort le long d'une route. «C'était une fin tragique, mais ses propriétaires ont été soulagés de pouvoir retrouver le corps.»

«Pour les animaux qui ont disparu, je découvre des informations au fur et à mesure. Parfois, ils sont déjà morts»
Marie-Paule Roduit

«Ce genre de contacts m'épuisent beaucoup, car le niveau énergétique est très haut», explique Marie-Paule. Au début, elle ne maîtrisait pas ces échanges de la même façon qu'aujourd'hui: «Un des premiers animaux en fin de vie que j'ai dû traiter était un chien. J'avais du mal à respirer et le cœur qui battait à tout rompre. J'ai ressenti ce que l'animal ressentait à ce moment-là.»

Avec le temps, elle a appris à se «protéger», à maintenir une distance critique et à affiner sa méthode. Mais certaines choses n'ont pas changé: à la fin de ses sessions, elle fait toujours le ménage. Elle explique: «Il faut fermer le canal, faire le tri dans ses émotions et se nettoyer spirituellement.»

Un chat empoisonné

Parfois, Marie-Paule combat aussi la mort. «Un chat était tombé gravement malade. On soupçonnait un empoisonnement, mais on ne savait pas ce qui s'était passé.

«Le vétérinaire n'était pas optimiste et avait dit à leurs maîtres: "Demain, soit il va mieux, soit il sera mort"»
Marie-Paule Roduit

«Je me suis connectée à cet animal et j'avais des sensations très particulières dans certaines parties du corps. J'ai décrit ces symptômes au vétérinaire qui a reconnu le type d'empoisonnement, causé par une plante.»

Les maîtres vont donc aller regarder dans la zone aux alentours de leur domicile et trouvent la plante en question, qu'ils montrent au praticien. «Le chat l'avait mangée par mégarde. Le vétérinaire a soigné l'animal avec le bon produit et il a été sauvé.»

Les animaux «savent»

Justement, la mort: comment communiquer avec des animaux qui ont quitté notre monde? «Je sais immédiatement quand l'animal est décédé. Je le sais de manière physique. C'est comme un petit frissonnement», explique Marie-Paule. «Ils ne sont pas dans le même pan de notre réalité. Ils sont dans le "rien", ils flottent. Parfois, ils sont entre deux vies.»

«Dans la mort, ce n'est pas la même dimension. Et on le sent»
Marie-Paule Roduit

Le contact est toutefois toujours possible. «Leurs réflexions sont plus profondes que les préoccupations habituelles des animaux en vie.» Mais contrairement aux humains, devenus matérialistes et qui ont «coupé leur lien» naturel, nous explique Marie-Paule, les animaux sont en contact avec la nature, où la prédation est loi. De ce fait, ils savent qu'ils vont soit manger d'autres animaux, soit être tués pour être mangés. Donc:

«La plupart des animaux savent quand ils vont mourir»
Marie-Paule Roduit

Mais ce n'est pas le cas de tous. «Pour certains, dont une partie qui part pour la boucherie, les choses sont différentes.» La jeune femme habite justement à proximité d'un abattoir. Ironie ou destin? Quoiqu'il en soit, elle n'hésite pas à éviter l'endroit, quitte à faire un détour, pour ne pas se connecter aux animaux qui y meurent.

Manger de la viande chassée

D'ailleurs, est-elle végétarienne? La réponse fuse, signe d'une question qu'on a souvent dû lui poser:

«Non. Je suis bien dans mon corps de femme dans cette vie-là. Les humains sont omnivores et je suis alignée avec cela»
Marie-Paule Roduit

Comment faire cohabiter ce lien fort avec certains animaux, tout en consommant de la viande? «Je ne vais plus acheter de viande au supermarché. Avant, j'allais la chercher chez un éleveur que j'avais choisi, qui respectait ses bête. Mais ce n'était pas non plus optimal.»

Et désormais? «C'est mon compagnon, qui s'adonne à la chasse, qui ramène la viande que je mange. C'est contraignant, j'en consomme moins, mais ces animaux ont vécu une belle vie en forêt.»

Certains ont le droit d'être sceptiques

Que pense Marie-Paule des sceptiques qui estimeraient que son activité est une charlatanerie?

«Les sceptiques, c'est leur affaire»
Marie-Paule Roduit

La Valaisanne se décrit d'ailleurs comme cartésienne sur de nombreux sujets. «Mais quand ces choses-là viennent à soi, on ne peut pas les repousser.»

«Mon leitmotiv, c'est la bienveillance et l'envie d'aider»
Marie-Paule Roduit

Si on souhaite faire appel à Marie-Paule, elle demande tout de même une dizaine de francs, par principe. «Tout travail mérite salaire», explique simplement celle qui dédie une partie conséquente de son temps à la communication animale.

Marie-Paule ne se considère pas comme une médium ou une guérisseuse. Elle utilise son don de la manière qu'elle juge utile, pour aider les autres et être en phase avec son chemin de vie. «Si on reste dans le matériel et centré sur soi-même, sans ouverture aux autres, on ne peut pas toucher à ce niveau d'ouverture ou de perception qui permet le "contact".» Mais elle en est persuadée:

«C'est quelque chose que chacun peut arriver à faire»
Marie-Paule Roduit

Note: contrairement à ce qui avait été écrit en premier lieu, le chat qui a été percuté par une voiture n'a pas survécu. Cet élément a été corrigé.

Aux États-Unis, un ours cambriole une maison pour voler des lasagnes
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici la meilleure solution pour soigner votre mal de dos
Des scientifiques zurichois ont révélé que le plus important pour se débarrasser de maux de dos est d'être patient et de se ménager.

Mal passager ou douleurs chroniques: une équipe de scientifiques zurichois a identifié des évolutions typiques du mal de dos. Se ménager et être patient, tel est leur conseil.

L’article