DE | FR
La Pologne de Robert Lewandowski ne veut plus affronter la Russie en barrages pour le Mondial 2022, à cause de la guerre que cette dernière mène en Ukraine.
La Pologne de Robert Lewandowski ne veut plus affronter la Russie en barrages pour le Mondial 2022, à cause de la guerre que cette dernière mène en Ukraine. Image: keystone

Mondial 2022: la Pologne ne veut pas jouer contre la Russie

Le capitaine polonais Robert Lewandowski avait déjà exprimé des doutes sur la tenue de ce match de barrages. Sa fédération est allée plus loin: elle ne veut pas le jouer.
26.02.2022, 17:4128.02.2022, 12:56
team watson / t-online
Un article de
t-online

La fédération polonaise de football (PZPN) ne veut plus affronter la Russie dans son match de barrages pour la Coupe du monde 2022, en raison de la poursuite de l'avancée des troupes russes en Ukraine.

Le président de la fédération, Cezary Kulesza, l'a affirmé samedi sur Twitter. Les Polonais ont donc fait un pas de plus par rapport à ce qu'ils avaient déjà annoncé. Jeudi, ils avaient d'abord exprimé leur refus de jouer sur le sol russe. Ce match est fixé le 24 mars à Moscou.

«Assez de paroles, il est temps d'agir! A cause de l'escalade de l'agression de la Russie en Ukraine, l'équipe nationale polonaise ne prévoit pas de jouer le match de barrage contre la Russie»
Cezary Kulesza, président de la fédération polonaise de football

Dans son tweet, Cezary Kulesza précise que la fédération polonaise travaille avec ses homologues suédoise et tchèque, pour envoyer une requête commune à la Fifa. Ces deux fédérations sont aussi concernées: le vainqueur du duel entre la Russie et la Pologne doit ensuite affronter la République tchèque ou la Suède, qui en découdront au tour précédent.

Les Russes sont censés aussi recevoir ce potentiel deuxième adversaire. Comme la Pologne, la Suède et la République tchèque avaient déjà fait savoir qu'elles ne souhaitaient pas jouer en Russie.

Les Suédois ont officialisé leur position samedi via le président de la fédération, Karl-Erik Nilsson, peu après les Polonais:

«Quoi que la Fifa décide, nous ne jouerons pas contre la Russie en mars»
Karl-Erik Nilsson, président de la fédération suédoise de football, dans un communiqué

La Fifa n'a pas encore pris position. Elle condamne «l'utilisation de la violence par la Russie», mais souhaite «continuer à surveiller la situation» en vue de ces qualifications pour la Coupe du monde.

Adaptation en français: Yoann Graber

Un peu d'amour dans ce monde de bruts?

1 / 27
Un peu d'amour dans ce monde de brutes?
source: boredpanda
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Une Ukrainienne crie sur un soldat russe

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Folle journée en Premier League: un but sépare le champion de son dauphin
Manchester City est revenu de nulle part pour battre Aston Villa d'une longueur, et terminer la saison juste devant Liverpool.

Manchester City a conquis son huitième titre de champion d'Angleterre, le quatrième en cinq ans. Les Citizens ont battu Aston Villa 3-2 après avoir pourtant été menés 0-2.

L’article