DE | FR
Bild

Haris Seferovic a raté un pénalty à la 33e minute du match contre l'Irlande du Nord.

Nati

Mauvaise opération de la Nati en Irlande du Nord

L'équipe de Suisse a égaré deux points précieux au Windsor Park de Belfast. Elle a été tenue en échec 0-0 par l'Irlande du Nord dans le groupe C des qualifications de la Coupe du monde 2022. L'Italie a creusé l'écart sur les hommes de Murat Yakin.



La Nati est allée faire match nul 0-0 à Belfast contre l'Irlande du Nord mercredi soir. Cette issue, aussi frustrante soit-elle, répond à une certaine logique au vu de la physionomie de la rencontre. Les Suisses ont en effet livré une prestation décevante sur le plan offensif, n'arrivant jamais à se créer des occasions nettes. Ils ont même raté un penalty à la 33e par Haris Seferovic.

Le pénalty raté par Seferovic

Cet échec a vraiment coûté cher, car ouvrir le score aurait certainement incité les Nord-Irlandais à sortir un peu de leur coquille, ce qui aurait donné des espaces aux Helvètes.

Deux fois 0-0

Les deux premières rencontres officielles de Murat Yakin à la tête de la sélection se sont donc conclues sur des 0-0. Mais la lecture doit être différente. Contre l'Italie, le nul pouvait être considéré comme un bon résultat alors que mercredi, c'est un sentiment de déception qui prédomine, car l'adversaire était d'un calibre bien inférieur. Yann Sommer, beaucoup sollicité dimanche, a cette fois passé une soirée tranquille. Devant lui, Manuel Akanji a été impeccable sur les nombreux longs ballons balancés par les Nord-Irlandais.

Bild

Décontracté mais élégant, Murat Yakin a opté pour un t-shirt et un blazer mercredi soir. Dimanche face à l'Italie, le sélectionneur arborait un polo. image: keystone

En manque de presque tout

La Suisse n'a pas présenté le visage attendu surtout lors des 45 minutes initiales, tant s'en faut. Il lui a manqué les idées, l'intensité, la justesse technique - que de contrôles approximatifs et de passes ratées - et les changements de rythme. Le gardien de la Nati Yann Sommer ne cachait pas sa déception après le match au micro de la RTS:

«C'était très difficile pour nous aujourd'hui. On n'a pas trouvé les solutions et on n'a pas été assez courageux avec le ballon»

Yann Sommer, gardien de l'équipe de Suisse, au micro de la RTS

Le jeu simple voire simpliste de L'Irlande du Nord, articulé en 5-3-2, a posé des problèmes aux Helvètes, en difficulté dans les duels et qui se sont régulièrement brisés sur le bloc défensif vert.

Yann Sommer tenait aussi à relever la solidité des Britanniques:

«Oui, ce 0-0 est un mauvais résultat. Mais c'est difficile de jouer ici pour tout le monde. L'Irlande du Nord ne donne pas beaucoup d'espaces ni d'occasions. On prend ce point et on va de l'avant»

Yann Sommer

Dans le jeu, la seule vraie occasion de cette période a été pour l'Irlande du Nord. Sur un long ballon venu de la défense, Lavery se montrait dangereux, mais son tir passait de peu à côté de la cage de Sommer (9e).

Bild

Entré en jeu à la 59e minute , Steven Zuber n'a pas réussi à mettre le feu dans la défense adverse comme lors de ses dernières sorties avec la Nati. image: keystone

Les hommes de Murat Yakin bénéficiaient pourtant d'une immense chance de prendre l'avantage à la 33e minute sur pénalty, mais Haris Seferovic a tiré trop mollement sur le portier Peacock-Farrell. En seconde mi-temps, constatant l'impuissance de ses hommes, Murat Yakin changeait de système en sortant Fabian Frei et passait à un 4-4-2 plus offensif. Cela permettait aux Suisses de pouvoir jouer un peu plus haut. Mais sans résultat concret...

L'Italie facile

Dans l'autre match du groupe, l'Italie a facilement pris la mesure de la Lituanie (5-0). La Squadra Azzurra a ainsi porté à 37 sa série d'invincibilité. Elle s'est aussi relancée dans ce groupe C après deux nuls consécutifs. Les buts ont été marqués par Kean (11e/29e), un autogoal (14e), Raspadori (24e) et Di Lorenzo (54e).

Le 5-0 de Di Lorenzo, tout en subtilité

Du coup, les champions d'Europe comptent désormais six points d'avance sur les Helvètes, deuxièmes. Pour rappel, seule la première place du groupe est directement qualificative pour le Mondial. Le deuxième disputera un barrage. Pour son prochain match, la Nati retrouvera l'Irlande du Nord le 9 octobre à Genève. (ats/yog)

Les résultats de mercredi soir et le classement du groupe C

Bild

source: rts

Plus d'articles sur le sport

Une fighteuse trans met une rouste à sa rivale et crée la polémique

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

50 ans du suffrage féminin

1 / 15
50 ans du suffrage féminin
source: archives sociales suisse
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Certificat Covid: «Ils nous font chier, je vends mon restau ce soir!»

Les cafés-restaurants réagissent de manière contrastée à la décision du Conseil fédéral d'étendre le certificat Covid. Si certains sont résignés à s'adapter, encore une fois, Loïc Liechti a, lui, pris une décision radicale. Le Chaux-de-Fonniers veut vendre son établissement.

Les restaurateurs s'y attendaient, mais ça ne les enchante pas pour autant. Dès lundi, ils seront en première ligne de l'extension du certificat Covid, décidée ce mercredi par le Conseil fédéral. «Pour l'instant, la terrasse est encore ouverte, mais après, je vais perdre une bonne partie de ma clientèle», confie Sylvie Borella, patronne du Café du Nord à Sion.

Même si elle prédit que la situation sera compliquée financièrement, la Valaisanne a décidé de ne pas paniquer. Elle n'a, …

Lire l’article
Link zum Artikel