en partie ensoleillé10°
DE | FR
Sport
Pékin 2022

Emu aux larmes, Beat Feuz a reçu sa médaille d'or à Pékin

Gold medalist Beat Feuz of Switzerland celebrates during the victory ceremony of the men's Alpine Skiing downhill race at the 2022 Olympic Winter Games in Yanqing, China, on Monday, February 7, 2 ...
Avec son sacre en descente, Beat Feuz est le premier médaillé olympique suisse à Pékin. Image: KEYSTONE
Pékin 2022

Emu aux larmes, Beat Feuz a reçu sa médaille d'or à Pékin

Premier médaillé suisse de ces JO de Pékin, le tout frais champion olympique de descente a été honoré quelques heures après son triomphe. Juste après la course, il a été submergé par l'émotion et a pleuré.
07.02.2022, 11:5307.02.2022, 12:01
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Plus de «Sport»

L'hymne national a été joué une première fois aux JO de Pékin, ce lundi. Et c'est grâce à Beat Feuz. Le skieur bernois, impérial, a décroché la médaille d'or de la descente tôt dans la matinée.

Quelques heures plus tard, il est, comme le veut la tradition, monté sur le podium pour recevoir sa breloque, au son du Cantique suisse.

Si l'Emmentalois est resté très solennel pendant l'hymne national, il en a été tout autre juste après la course. Réalisant qu'il allait devenir champion olympique, Beat Feuz, téléphone en main, a été submergé par l'émotion et n'a pas pu retenir ses larmes.

Des images fortes qu'on aime voir et qui tourneront en boucle ces prochaines heures dans notre pays. (yog)

Des châteaux «à la Française» clés en main au Vietnam
1 / 12
Des châteaux «à la Française» clés en main au Vietnam
source: source : akisa.vn / akisa.vnquelle: akisa.vn / akisa.vn
partager sur Facebookpartager sur X
Copin Comme Cochon: la fondue
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Contre Servette, ce fan de Delémont a vécu une soirée très spéciale
Les SR Delémont, petit poucet de la Coupe de Suisse, se sont inclinés mercredi contre Servette (0-2) en quarts de finale. watson a suivi le match avec Alain Rebetez dit «Pastis», un supporter jurassien de la première heure.

«Ce matin en me réveillant, j'étais déjà stressé par le match», s'émeut Alain Rebetez, 66 ans. Le retraité, qui nous attendait dès 18h00 devant le stade de la Blancherie à Delémont, ne tient pas en place.

L’article