français

Profitez de la vue à l'auberge Äscher dans les Alpes. Bild: peter böhi 

Comment un restaurant suisse est devenu le plus bel endroit au monde et le rôle d'Ashton Kutcher dans cette histoire

Le restaurant de montagne Äscher est spectaculairement accroché à une paroi rocheuse d'une centaine de mètres. Pendant longtemps, il n'était connu que des Appenzellois. Puis il y a eu internet et avec lui, le début d'un conte moderne. 

15.09.15, 16:35

Par Felix Burch

Il était une fois une cabane alpine appelée Äscher. Elle était fréquentée par les ermites et les éleveurs de vaches.  Ils commencèrent à y vendre boissons et repas. C'était en 1800. Leur cabane ayant du succès, ils l'agrandirent et elle devint une auberge de montagne. C'était en 1900. L'endroit idyllique gagna en popularité. Grâce à des récits comme «Ekkehard» du poète allemand Joseph Victor von Scheffel, elle fut connue bien au-delà des frontières d'Appenzell. 

100 ans plus tard – Internet a conquis le monde depuis longtemps – nombre d'hôtes du Äscher parlent anglais. Voici l'année 2015. 

Que s'est-il passé?

Tout d'abord des blogueurs, puis des portails d'informations. Ensuite, des listes à partager sur les réseaux sociaux comportant des destinations de voyages insolites. Une photo, quelques mots, et c'est tout. L'Äscher trouva sa place dans plusieurs de ses listes, dont une intitulée «Places to see before you die» et il fut élu «restaurant le plus intéressant au monde» par le portail américain Huffington Post . Des listes recensant les endroits les plus discrets au monde l'intégrèrent également et un certain Ashton Kutcher entendu finalement parler de ce merveilleux endroit. Il partagea un article sur sa page Facebbok et en quelques minutes, plus de 22'000 personnes cliquèrent sur le bouton "j'aime". Kutcher a 17 millions d'amis et de followers. 

Ashton Kutcher est l'un des acteurs les mieux payés au monde. Bild: ALEX GALLARDO/REUTERS

Tout cela mena à un nombre grandissant d'hôtes provenant des Etats-Unis. Il y eut aussi toujours plus de touristes asiatiques. La tenancière, Nicole Knechtle confirme cet engouement croissant et ajoute: «L'Äscher fait aujourd'hui partie des destinations de voyages populaires, au même titre que le Cervin.» 

L'honneur suprême du «National Geographic»

Peter Böhli a érigé un petit monument avec ce cliché.

La course au bistrot à la vue à couper le souffle, comme beaucoup d'Américains l'appellent, continue sans cesse. Le plus bel honneur à ce jour est sans aucun doute la photo de l'auberge en couverture du célèbre «National Geographic» portant le titre «Places of a Lifetime». Il sera publié le 27 octobre et la photo a été prise par un habitué du bistrot, Peter Böhi. Plusieurs portails en ligne ont utilisé ce cliché que Böhli posta sur Flickr.

Qu'un journal aussi renommé que l'est «National Geographic» utilise une photo de l'Äscher en couverture d'une édition listant les plus beaux lieux du monde réjouit aussi énormément Suisse Tourisme. La directrice de la communication, Daniela Bär, déclara à watson: «Ce n'est pas qu'un hommage à l'auberge Äscher et au pays d'Appenzell mais une valeur publicitaire unique et précieuse pour le tourisme de tout le pays.» 

Si tu as aimé cet article, n'oublie pas de liker la page Facebook de watson! (et de partager l'article avec tes amis!). Merci 💕

L'Äscher est la plus belle auberge au monde

Hol dir die App!

Markus Wüthrich, 5.5.2017
Tolle Artikel jenseits des Mainstreams. Meine Hauptinformations- und Unterhaltungsquelle.
Abonniere unseren NewsletterNewsletter-Abo
Themen

«Qui mate du porno en 2015 doit être conscient que ses vices seront tôt ou tard publiés »

Sur presque tous les sites de porno se cachent de multiples mouchards. Ils sont sur toutes les vidéos que tu regardes. Ce n'est qu'une question de temps pour qu'un hacker publie les préférences sexuelles d'un politicien, d'une star voire même les tiennes.

Par Oliver Wietlisbach

Tu mates du porno sur le net? Oui? Dans ce cas, mauvaise nouvelle. L'amateur de contenus pour adultes est suivi à la trace sur le net, enfin plutôt espionné de vidéo en vidéo. Cette surveillance ne vient pas basiquement de l'industrie du X, mais plutôt de Google, Facebook et des dizaines d'autres entreprises gravitant autour du porno. Ces sociétés suivent clic après clic quelles vidéos tu mates. Des petits mouchards signalent à ces boîtes ce que tu as savouré …

Artikel lesen