Société
prince harry

Harry et Meghan n'ont pas été conviés au «mariage de l'année»

Harry et Meghan n'ont pas été conviés au «mariage de l'année»
Les Sussex ont été biffés de la liste des invités du mariage mondain de 2024. watson/getty

Pourquoi Harry et Meghan n'ont pas été conviés au «mariage de l'année»

La présence des Sussex risquait probablement de jeter un froid sur THE évènement mondain de 2024.
11.12.2023, 20:46
Suivez-moi
Plus de «Société»

Ce sera la crème de la crème anglaise. La cerise sur le gratin de l'aristocratie. La ganache au chocolat d'un gâteau de mariage de douze étages. Bref, l'évènement inscrit en lettres capitales sur l'agenda aristocratique 2024: le mariage du beau, jeune et fringuant duc de Westminster, Hugh Grosvenor, 32 ans, avec sa délicieuse fiancée Olivia, le 7 juin prochain.

Alors évidemment, tout le monde sera là. Têtes couronnées, grandes fortunes et ce que le pays compte d'aristocrates, pour les noces de l'homme de moins 35 ans le plus riche du pays, à la tête d'une fortune estimée à 9 milliards de livres. Le filleul du roi Charles en personne.

Un heureux évènement qui devrait réunir la famille royale au complet.

Au complet? Enfin... Pas tout à fait. Car il semblerait, selon la presse britannique, qu'Harry et Meghan n'aient pas reçu leur carton d'invitation, à poser bien en évidence sur leur cheminée en marbre de Montecito. Un énième camouflet, d'autant que le duc de Westminster est le parrain d'Archie, le fils aîné d'Harry. Mais pourquoi diable ce bon Hugh Grosvenor a-t-il renoncé à inviter son pote de toujours? Son partenaire de voyage en Afrique du Sud, pour lutter contre le braconnage des rhinocéros?

Des mariés «discrets»

Avant d'embrayer sur cet énième drame royal, petite présentation. Si on peut affirmer une chose sur le très discret Hugh Grosvenor, «Hughie» pour les intimes, c'est qu'il méritait amplement son titre récemment abandonné de «célibataire le plus convoité du Royaume-Uni».

LEEDS, ENGLAND - SEPTEMBER 22: Hugh Grosvenor, Duke of Westminster attends a Consecration Service at Bramham Park on September 22, 2018 in Leeds, England. Prince Charles, who is the Royal Honorary Col ...
Hugh Grosvenor, 7e duc de Westminster, est devenu l'homme de moins de 35 ans le plus riche du Royaume-Uni.Image: UK Press

Le seul héritier mâle du 6e duc de Westminster et de son épouse Natalia (laquelle descend du dernier tsar de Russie, l'empereur Nicolas Ier, et de la maison Romanov) a été projeté brutalement à la tête de la fortune familiale en 2016, à la mort de son père. Une fortune qui détrônerait même celle des Windsor - ce qui n'empêche pas les deux familles de nouer des liens très étroits.

Décrit par le Times comme «discret», «sérieux» et «détendu quand il ne travaille pas» (nous voilà bien avancés), il est aujourd'hui président du Grosvenor Groupe, spécialisé dans l'immobilier, qui détient parmi les quartiers les plus chers de Londres.

Quand il ne passe pas son temps à faire fructifier ses affaires, Hugh Grosvenor, véritable as du tir au fusil sur plateaux, passe une bonne partie de son temps sur des compétitions internationales. Ça aussi, c'est un truc de famille. La légende raconte que, au 19e siècle, son ancêtre était capable d'abattre entre 1000 et 2000 oiseaux par jour. Une invitation à l'une des parties de chasse de Hughie est l'un des «billets les plus en vogue sur la scène mondaine», susurre le magazine Tatler.

Bref, vous voyez le tableau. Le duc de Westminster est le gendre idéal.

On peut en dire tout autant de sa mystérieuse fiancée, Olivia Henson. Si son existence en ligne se réduit à un malheureux compte LinkedIn, on sait toutefois que la jeune femme de 30 ans est directrice de comptes senior chez Belazu, entreprise écoresponsable qui importe des denrées alimentaires de luxe de toute l'Europe, des citrons confits en passant par du porto haut de gamme, jusqu'au chevreuil chassé sur le domaine familial.

Le joli petit couple a annoncé ses fiançailles plus tôt cette année, avec une photo et un communiqué discret.
Le joli petit couple a annoncé ses fiançailles plus tôt cette année, avec une photo et un communiqué discret.

En couple depuis deux ans, c'est peu dire que ces jolis fiancés aiment faire profil bas, au grand damn des amateurs de potins royaux.

«Ils sont très, très discrets. Personne n'a de bons ragots sur eux»
Un membre de la haute-société, au Daily Telegraph.

THE mariage mondain de 2024

Autant vous dire que, vu le profil des tourtereaux, le programme de leur mariage ne devrait pas se révéler très punk. Les noces se tiendront en la très sainte cathédrale de Chester, un superbe édifice du Xe siècle, et pourraient se poursuivre sous un chapiteau, dressé au cœur des jardins italiens de la propriété, remplis de bassins, fontaines et statues de l'époque victorienne.

CHESHIRE, UNITED KINGDOM -JUNE 10. Aerial view of Eaton Hall in Cheshire on June 10, 2015. Located four miles south of Chester, this French chateaux style mansion was the country home of the Duke of W ...
Vue aérienne d'Eaton Hall, dans le Cheshire, le manoir et le siège des ducs de Westminster.Getty Images Europe

Bref, un mariage classique de campagne anglaise comme on les aime, avec costumes de jour pour ces messieurs et robes fleuries pour ces dames. Chapeaux requis, of course.

«La règle d'or en matière de musique sera probablement la suivante: plus c'est ringard, mieux c'est»
Le Daily Telegraph,
qui sait nous vendre du rêve.

Rien à voir avec le très foisonnant «mariage le plus cher de l'histoire»...

Des liens étroits avec la famille royale

A défaut de pouvoir s'exciter sur le déroulé des festivités, c'est la liste des invités qui a fait jaser les fans de drama royal cette semaine. Bien que des sources proches du prince Harry insistent lourdement sur le fait que son vieil mi Hugh Grosvenor, lui aurait envoyé un «save the date» il y a plusieurs mois, d'autres suggèrent que le nom du couple exilé aurait été purement et simplement biffé. Ceci, susurrent les initiés, afin d'éviter un affrontement gênant au sein de la famille royale devant la tourte montée.

«Il ne faut pas oublier que les gens comme eux sont très traditionnels - et même s'ils ne seraient pas du tout dérangés par un oncle ivre ou des bécots sur la piste de danse, ils n'aiment pas que les gens critiquent leur mode de vie en public, ce qui est exactement ce que Harry et Meghan ont fait ces dernières années», explique une source qui connaît les Grosvenors au Daily Telegraph.

«Et compte tenu de ce qu'il est, la loyauté de Hugh devrait toujours être envers le roi actuel et le futur roi»
La source mondaine.

Il est vrai que «Hughie», qui a joué un rôle clé lors du couronnement du roi en mai dernier, est non seulement le filleul de Charles III, mais également le parrain du fils aîné du prince William, le petit George. Pour devenir, plus tard, celui du prince Archie.

S'il elle est avérée, cette rebuffade pourrait bien attiser les flammes en Californie - et serait d'autant plus douloureuse que Kate et William, eux, joueront un rôle majeur dans la cérémonie de mariage. Le prince de Galles est en lice pour être garçon d'honneur (un rôle qu'il a assumé pour la dernière fois en public lors du mariage de son frère), tandis que son fils George, en tant que filleul de Hugh, est susceptible d'être son «pageboy».

Mais après tout, que serait l'évènement mondain de l'année sans son lot de prises de bec?

Les films les plus attendus pour début 2024
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Quand un cheval sauvage retrouve son habitat naturel, ça donne ça
Au Kazakhstan, le cheval de Przewalski fait son retour dans la steppe qui l'a vu naître après des années de lutte pour sa préservation.

Les chevaux de Przewalski constituent la plus ancienne population de chevaux vivant à l'état sauvage. Menacés d'extinction dans leur région d’origine, ces spécimens d’Asie centrale sont désormais réintroduits dans leur terre du Kazakhstan. Sept chevaux ont été libérés après un voyage périlleux de 5000 kilomètres mené en collaboration avec des zoos européens.

L’article