DE | FR

Des cris de singes interrompent un match de foot à Prague

Le match aller du troisième tour des qualifs pour la Ligue des champions entre le Sparta Prague et Monaco a été interrompu pendant quelques minutes.
04.08.2021, 09:0704.08.2021, 15:17
Suivez-moi

La nouvelle saison de football n'aura pas rendu tous les supporters plus intelligents. Certains fans du Sparta Prague ont causé l'interruption du match de leur équipe mardi soir face à Monaco, pendant trois minutes. La raison? Des cris de singes à destination du joueur monégasque de couleur Aurélien Tchouaméni, qui venait d'ouvrir le score (37e minute).

Du coup, les joueurs de l'AS Monaco se sont dirigés vers les arbitres pour se plaindre. Certains d'entre eux semblaient même prêts à quitter le terrain.

L'arbitre principal, Michael Oliver, a aussi entendu ces cris et a suivi la procédure de l'UEFA prévue dans ce cas: Le speaker du stade de la capitale tchèque a mis en garde le public quant à une interruption du match si de tels comportements se reproduisaient. A la mi-temps, un message contre le racisme a été diffusé sur les écrans géants.

Niko Kovac exemplaire

S'il arrive malheureusement que des entraîneurs se défilent quand ce genre d'incidents touchent leurs propres joueurs, ça n'a absolument pas été le cas du coach de Monaco Niko Kovac.

Niko Kovac mardi soir à Prague.
Niko Kovac mardi soir à Prague. Image: keystone

Le technicien s'est montré très actif au moment de l'interruption pour défendre Aurélien Tchouaméni et tenter de faire revenir le calme. Il l'a aussi été dans le vestiaire, en essayant de trouver les mots justes pour remettre ses protégés dans la partie.

«L'atmosphère était lourde à la mi-temps. Je devais calmer les esprits. Parfois, des mots font plus mal que des coups. Une gifle fait mal un jour. Ces mots laissent une cicatrice plus longue»
Niko Kovac, entraîneur de l'AS Monaco

Classe, Niko Kovac l'a aussi été lors de l'interview d'après-match, au moment de dénoncer le racisme, véritable fléau qui gangrène les stades:

«Nous sommes tous très tristes et dégoûtés que cela continue au 21e siècle. Mais un terrain de football fait partie du monde. Il peut donc y avoir ce type d'attitudes qui doivent s'arrêter, car le football est une façon de construire des ponts.»
Niko Kovac, après le match

Du déjà-vu

Ce n'est pas la première fois que les supporters du Sparta Prague sont coupables d'actes racistes.

Le Français Florent Poulolo, joueur du Sigma Olomouc, a aussi été victime du comportement nauséabond de certains fans du club de la capitale il y a une dizaine de jours en championnat.

Mardi, sur le terrain, Monaco l'a emporté 2-0. Avant le match retour dans la Principauté, les pensionnaires de Ligue 1 ont donc pris une belle option pour accéder au barrage qualificatif pour la Ligue des champions.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Le 1er août 2021

1 / 12
Le 1er août 2021
source: sda / salvatore di nolfi
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Swiss Tennis fait une bourde avec un rap qui prône drogue et violence
La fédération a publié des stories de l'équipe de Coupe Davis en Equateur (victoire 3-2) avec une chanson du rappeur français Jul. Une erreur de communication que Swiss Tennis promet de ne plus commettre.

Sur ces vidéos Instagram postées le week-end passé, on voit les tennismen suisses et leur coach, Severin Lüthi, participer au tirage au sort des matchs. Ils posent pour des photos, serrent la main de leurs adversaires et signent des autographes. Le tout dans une ambiance très décontractée, grands sourires et chapeaux équatoriens traditionnels sur la tête.

L’article