DE | FR
Bild

Des cris de singes interrompent un match de foot à Prague

Le match aller du troisième tour des qualifs pour la Ligue des champions entre le Sparta Prague et Monaco a été interrompu pendant quelques minutes.



La nouvelle saison de football n'aura pas rendu tous les supporters plus intelligents. Certains fans du Sparta Prague ont causé l'interruption du match de leur équipe mardi soir face à Monaco, pendant trois minutes. La raison? Des cris de singes à destination du joueur monégasque de couleur Aurélien Tchouaméni, qui venait d'ouvrir le score (37e minute).

La triste scène en vidéo

Du coup, les joueurs de l'AS Monaco se sont dirigés vers les arbitres pour se plaindre. Certains d'entre eux semblaient même prêts à quitter le terrain.

L'arbitre principal, Michael Oliver, a aussi entendu ces cris et a suivi la procédure de l'UEFA prévue dans ce cas: Le speaker du stade de la capitale tchèque a mis en garde le public quant à une interruption du match si de tels comportements se reproduisaient. A la mi-temps, un message contre le racisme a été diffusé sur les écrans géants.

Niko Kovac exemplaire

S'il arrive malheureusement que des entraîneurs se défilent quand ce genre d'incidents touchent leurs propres joueurs, ça n'a absolument pas été le cas du coach de Monaco Niko Kovac.

Niko Kovac, entraîneur de l'AS Monaco

Niko Kovac mardi soir à Prague. Image: keystone

Le technicien s'est montré très actif au moment de l'interruption pour défendre Aurélien Tchouaméni et tenter de faire revenir le calme. Il l'a aussi été dans le vestiaire, en essayant de trouver les mots justes pour remettre ses protégés dans la partie.

«L'atmosphère était lourde à la mi-temps. Je devais calmer les esprits. Parfois, des mots font plus mal que des coups. Une gifle fait mal un jour. Ces mots laissent une cicatrice plus longue»

Niko Kovac, entraîneur de l'AS Monaco

Classe, Niko Kovac l'a aussi été lors de l'interview d'après-match, au moment de dénoncer le racisme, véritable fléau qui gangrène les stades:

«Nous sommes tous très tristes et dégoûtés que cela continue au 21e siècle. Mais un terrain de football fait partie du monde. Il peut donc y avoir ce type d'attitudes qui doivent s'arrêter, car le football est une façon de construire des ponts.»

Niko Kovac, après le match

Du déjà-vu

Ce n'est pas la première fois que les supporters du Sparta Prague sont coupables d'actes racistes.

Le Français Florent Poulolo, joueur du Sigma Olomouc, a aussi été victime du comportement nauséabond de certains fans du club de la capitale il y a une dizaine de jours en championnat.

Mardi, sur le terrain, Monaco l'a emporté 2-0. Avant le match retour dans la Principauté, les pensionnaires de Ligue 1 ont donc pris une belle option pour accéder au barrage qualificatif pour la Ligue des champions.

Plus d'articles sur le sport

Une fighteuse trans met une rouste à sa rivale et crée la polémique

Link zum Artikel

Les tests Covid payants vont impacter les clubs et leurs fans

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le 1er août 2021

1 / 12
Le 1er août 2021
source: sda / salvatore di nolfi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Un Mondial chaque 2 ans: qui est pour, qui est contre, et pourquoi?

Depuis que l'idée d'une Coupe du monde de football tous les deux ans (au lieu de quatre actuellement) a germé, deux camps se divisent. Nous avons recensé partisans et opposants, et tenté d'y voir plus clair sur leurs motivations.

Il y a quelques semaines, l'idée d'une Coupe du monde tous les deux ans paraissait encore bien loufoque. Émise lors du congrès annuel de la FIFA, cette proposition, défendue notamment par l'Arabie Saoudite, semble maintenant bien plus d'actualité.

Le projet ne fait bien évidemment pas l'unanimité et fait ressurgir le débat entre progressistes et puristes du football, quelques mois après l'épisode chaotique de l'European Super League. On tente de comprendre les enjeux et les arguments des …

Lire l’article
Link zum Artikel