DE | FR
Bild

On pourra rejouer au foot pour de vrai... mais avec un masque

Le Conseil fédéral propose que les sports impliquant un contact physique soient à nouveau possibles à l’extérieur, mais moyennant le port du masque. Un coach dénonce une «blague».

Julien Caloz
Julien Caloz



Le Conseil fédéral a proposé plusieurs mesures qu'il espère voir appliquées dès le 22 mars. Certaines d'entre elles concernent le sport. Ainsi, les disciplines impliquant un contact physique resteront interdites en intérieur, mais possibles à l’extérieur moyennant le port du masque. En gros, il sera autorisé de s'entraîner (les compétitions amateurs restent interdites) au foot, au rugby ou au street-hockey, mais en se couvrant la bouche et le nez.

Entraîneur au FC Cheseaux, Didier ne voit pas très bien comment de telles mesures pourront être appliquées.

«Je ne suis pas loin de penser que cette annonce est une blague. J'ai d'ailleurs immédiatement appelé deux autres entraîneurs de football pour leur demander comment on allait faire pour jouer avec le nez et la bouche couverts! C'est infaisable. Les masques ne tiendront pas, les joueurs auront du mal à respirer. Je préfère repousser la reprise que d'entraîner dans ces conditions»

Les sportifs pratiquant des disciplines (individuelles ou collectives) sans contacts pourront, quant à eux, se réunir jusqu’à 15 adultes. Avec ces spécificités:

➡️ les adeptes de sport en plein air devront porter un masque ou respecter une distance d’au moins 1,50m.

➡️ les athlètes d'épreuves indoor devront, quant à eux, adopter le masque ET respecter la distance.

Des exceptions pourraient être possibles pour les exercices d’endurance ou les centres de fitness par exemple. Il sera toutefois recommandé de se faire dépister au préalable.

Plus d'articles sur le sport

Ils ont été si bons que les fans adverses ont fini par les ovationner

Link zum Artikel

Dominic Stricker, êtes-vous le prochain Roger Federer?

Link zum Artikel

Au FC Sion, un président qui s'éclate et des joueurs qui s'en fichent

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

Face au Covid, une Suisse à deux vitesses se profile

Link zum Artikel

Obsédés par le but, les attaquants en deviennent égoïstes et hargneux

Link zum Artikel

Keylor Navas est-il le meilleur gardien du monde?

Link zum Artikel

Le taekwondo fait un carton auprès des petites filles

Link zum Artikel

Ces habitudes que le coureur de Sierre-Zinal se réjouit de reprendre

Link zum Artikel

Pourquoi les footballeurs sont-ils nuls quand on les change de poste?

Link zum Artikel

Vers un «surplus» de joueurs étrangers en Swiss League?

Link zum Artikel

Le top 6 des frasques de Lara Gut-Behrami

Link zum Artikel

Le Canadien de Montréal a toujours déchaîné les passions

Link zum Artikel

Les petites combines des cyclistes pour gruger en toute impunité

Link zum Artikel

Les cambriolages, fléau du football français

Link zum Artikel

On pourra rejouer au foot pour de vrai... mais avec un masque

Link zum Artikel

Fayot, salaud ou intello, quel type d’entraîneur pour le FC Sion?

Link zum Artikel

L'argent s'apprête à couler dans la vallée du Rhône

Link zum Artikel

Les gens cool pourront bientôt surfer à Sion beach

Link zum Artikel

Les présidents de club sont toujours plus jeunes

Link zum Artikel

Mathématiquement, Federer est relégué. Mais qui aime les maths?

Link zum Artikel

Pour jouer au foot, ces Romands bravent la police et le Covid

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les sportifs se font des films

Si à 50 ans tu n’as pas ton documentaire en streaming, tu as raté ta vie. De Pelé à Griezmann, de Parker à Jordan, que valent ces œuvres souvent hagiographiques?

Il paraît que Zlatan Ibrahimovic espérait une sortie en salle de son documentaire «Becoming Zlatan», mais cette prétention s'explique assez facilement, en une seule réplique: «Je vaux plus que 24 joueurs réunis», calcule le Suédois dans un passage du film.

Les documentaires sportifs sont devenus le fond de commerce de Netflix et Amazon, où ils donnent une dimension romanesque à des carrières souvent brillantes, parfois sans autre forme d'éclat, jusqu'à des personnalités très effacées …

Lire l’article
Link zum Artikel