DE | FR
Bild

Roger Federer ne revient pas. Faut-il s'inquiéter de son absence?

Le Bâlois a encore déclaré forfait à Toronto et Cincinnati. Officiellement, il a mal au genou. Mais ce n'est sûrement pas tout.



Roger Federer fête ses 40 ans dimanche et, à cet âge-là, on commence par souhaiter «bonne santé». D'autant que les forfaits successifs du Maître (Tokyo, Toronto, Cincinnati) ne disent rien de bon, eux.

En réalité, Federer entretient un certain mystère sur ses intentions, s'il ne devient pas un peu cachottier avec l'âge. Ses forfaits sont aussi prévisibles que nébuleux. Personne ne sait si ses «douleurs persistantes à un genou» sont plus fortes que son envie de rester à la maison, et si oui, dans quelle mesure.

En d'autres termes, à cet âge-là, on peut se demander si Federer est sérieusement blessé, ou si ses communiqués sont d'abord des mots d'excuses - ou un peu des deux.

Jamais sans ma femme?

Son entourage reste discret mais ne cache pas une certaine lassitude, chez Federer, à courir le monde comme s'il avait encore 20 ans. De la même manière qu'il n'était pas fou de joie à l'idée de rallier Tokyo, «RF» n'avait pas rêvé de fêter ses 40 ans dans un hôtel de Toronto, en tête-à-tête avec Severin Lüthi, en attendant un adversaire qui ne serait pas un cadeau.

Mirka und Roger Federer, links, halten ihre Zwillingstoechter Myla und Charlene im Arm, Ort und Datum der Aufnahme unbekannt. Der Schweizer Tennisspieler Federer nutzte das halboeffentliche Medium Facebook und veroeffentlichte dort am Dienstag, 22. Dezember 2009 ein von seinem Vater Robert geschossenes Bild seiner beiden Toechter. (KEYSTONE/www.facebook.com/Robert Federer) *** NO SALES, DARF NUR MIT VOLLSTAENDIGER QUELLENANGABE VERWENDET WERDEN ***

Image: www.facebook.com

Avec l'âge, le champion n'a plus le coeur à voyager sans sa famille, une concession qu'il n'accorde plus guère qu'aux Grand Chelem. «Il n'a jamais aimé être seul, de toute façon. Quand Mirka n'est pas là, il s'ennuie au bout de deux jours. Je ne sais pas s'il est gravement blessé ou non mais j'étais certain qu'il n'irait ni aux JO, ni à Toronto», rit un routinier du tennis suisse.

Peut-il, veut-il revenir?

Après son élimination brutale à Wimbledon, Federer a dressé une analyse dépassionnée de sa performance, où il n'était pas uniquement question d'âge, de physique et d'énergie, mais de vertus aussi cardinales que la force de conviction, la capacité de concentration.

«Le corps a plutôt bien répondu. Mais je dois vraiment m'améliorer en tant que joueur, y compris mentalement, lorsque les matchs sont durs physiquement. Je dois m’entraîner plus et jouer plus. Sauf qu'à mon âge, on ne sait jamais ce qui peut se passer»

A son âge vénérable en effet, Roger Federer est placé devant le défi de tout surpasser, les douleurs physiques comme les usures psychiques, mais aussi la tentation de l'embourgeoisement, fut-elle inavouable, après avoir goûté aux extases de la vie rangée, parfums de liberté et effluves de saucisses grillées, à commencer par les anniversaires en famille.

S'il s'agit de dire la vérité, rien que la vérité, personne ne sait si Federer peut et veut revenir bientôt à la compétition. Il ne le sait peut-être pas lui-même.

Plus d'articles sur le sport

Les footballeurs ne supportent plus d'être remplacés

Link zum Artikel

«Roger Federer pourrait revenir dès l'Open d'Australie»

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Plus d'articles sur le sport

Les footballeurs ne supportent plus d'être remplacés

Link zum Artikel

«Roger Federer pourrait revenir dès l'Open d'Australie»

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Federer sèchement battu en quarts à Wimbledon

Roger Federer a subi la loi du Polonais Hubert Hurkacz, mercredi soir, en quarts de finale du Grand Chelem londonien, en trois sets (6-3 7-6 6-0).

Avant ce mercredi soir, jamais Roger Federer n'avait perdu un set 6-0 à Wimbledon. C'est malheureusement chose faite. La faute à un très bon Hubert Hurkacz sur le Centre Court. En quarts de finale, le Polonais (ATP 18) était tout simplement trop fort pour le Bâlois. Le tennisman de 24 ans s'est imposé en trois manches 6-3 7-6 (7/4) 6-0.

Roger Federer a livré le moins bon match de sa quinzaine londonienne. Avec 31 erreurs (contre seulement 12 à Hurkacz), le Rhénan pouvait difficilement …

Lire l’article
Link zum Artikel