DE | FR
Réveil musculaire

Lille et l'Atlético, des faux gentils proches d'un vrai exploit

Contrairement à l'idée romantique que certains s'en font, ils ne sont ni pauvres ni marxistes. Mais ils deviendront peut-être champions contre toute attente, sinon contre toute logique.
03.05.2021, 06:5804.05.2021, 08:28

C'est quoi le réveil musculaire?

La principale actualité de la nuit commentée tous les matins à 7 heures tapantes, avec juste ce qu'il faut de mouvements d'humeur et d'exercices de style. On finit avec des petites infos croustillantes pour s'ouvrir l'appétit.

🇪🇸 Atlético

Barcelone reste dans la course après sa victoire dimanche contre Getafe 3-2 (deux buts de Messi, un de Griezmann). Mais Barcelone ne convainc pas et à une semaine de recevoir l'Atlético (samedi 16 h 15 ), il suscite davantage de doutes (grande dette, petite forme) que d'enthousiasme (Brathwaite souhaite prolonger, la belle affaire...); tellement de doutes qu'il aurait coupé l'envie à Neymar de revenir, selon Marca.

La situation au classement

L'idée, forcément, fait son chemin: et si au terme d'un parcours relativement chaotique, l'Atlético Madrid faussait compagnie à ses rivaux héréditaires pour ravir le titre? Et si tout ne finissait pas comme d'habitude, par un triomphe de Goldorak ou Albator?

Disons-le: l'Atlético n'en serait pas pour autant le vengeur masqué du prolétariat footballistique, l'équipe exquise qui remet le jeu au centre, une pâquerette au coin de la bouche. Rien de tout cela.

Son entraineur, Diego Simeone, figure parmi les plus roublards et aboyeurs de la planète, chantre d'un football peu joueur dont le principe consiste à courir après le ballon et mordre dans les mollets.

Image: EPA EFE

Son actionnariat, s'il n'est pas totalement opaque, oscille d'un milliardaire chinois en difficulté (ce qui relève bientôt du pléonasme dans le football) à un entrepreneur israélien amateur... d'art, dans une optique de gestion patrimoniale, pour recourir à un terme technique, plus que de défi sportif (même si l'un n'empêche pas l'autre, en l'espèce).

A la fin, l'Atlético est un faux petit, pas toujours gentil, mais son sacre n'en resterait pas moins une vraie surprise. Voire une belle surprise, n'est-il pas?

🇫🇷 Lille de France ⚜️

Sadiques ou pragmatiques, chacun guette l'instant où les Lillois céderont, où le PSG les ramènera à leurs émois de sous-préfecture; à moins que ce ne soit Monaco, l'autre super-riche, quoique battu par Lyon dimanche (2-3).

La situation au classement

Mais les Lillois ne cèdent pas... Au contraire, ils défendent leur point d'avance (inutile de déranger le pluriel) avec une sérénité tenace, comme si rien ne pouvait leur arriver, comme si c'était leur tour et puis voilà.

Lille champion de France? Il faut bien le dire, seules les apparences sont encore contre lui. Christophe Galtier, son entraîneur, n'est pas le plus «bankable» de la bande, avec son accent cigale dans un job de fourmis, avec sa façon de peser chaque mot, jusqu'aux plus creux, comme pour en exagérer le poids. Et néanmoins: Galtier a constitué en peu de temps un ensemble cohérent, d'une complémentarité parfaite, où des individus sans repères ont commencé une nouvelle carrière (André, Sanchez, Yilmaz).

Christophe Galtier.
Christophe Galtier.Image: KEYSTONE

Le club en soi n'est pas «le petit» que des esprits romantiques se plaisent parfois à décrire. Même s'il joue sur les ressorts du misérabilisme nordiste, le labeur et l'argent du labeur, la suie et la pluie, le LOSC reste une plateforme de trading où un joueur est davantage estimé par sa valeur marchande que pour ses états de service.

Et néanmoins... L'enthousiasme est réel, le bonheur sincère. L'exploit authentique.

Au terme d'une saison perturbée par le Covid puis, dans son cas, par un changement de propriétaire, Lille est l'exemple même d'un chaos bien géré, dans des valeurs un peu archaïques de continuité et d'entente.

Ailleurs en Europe, ces exemples-là sont plus rares, ou particulièrement notoires. En résumé:

Ils sont champions, ou presque 🍾

  • 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 Manchester City est quasiment assuré du titre, son troisième en quatre ans. Le report du match entre ManU et Liverpool, dimanche, en raison d'émeutes à Old Trafford, maintient un semblant de suspense.
  • 🇩🇪Le Bayern Münich n'est plus qu'à deux points de son neuvième sacre consécutif.
  • 🇮🇹L'Inter Milan est championne d'Italie pour la première fois depuis 2010.

Ils pourraient tout perdre 😭

  • Détenteurs du titre, Liverpool et la Juventus ne sont toujours pas assurés de disputer la ligue des champions en septembre, tant s'en faut pour les Reds.
  • Le Borussia Dortmund et Lyon courent toujours après leur qualification.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
PSG, Real: les miracles arrivent toujours à la dernière minute
Contre toute attente, à commencer par la leur, le Paris SG et le Real Madrid sont en position de rafler le titre, dimanche prochain, à la der des der.

Lille faisait semblant, et tout le monde avait envie d'y croire -c'était l'histoire du petit Poucet face à l'ogre qatari. Depuis une semaine, le club tout entier respirait la gaieté. Les joueurs riaient comme des bossus à l'entraînement, les bons mots valsaient devant les caméras, l'entraîneur prenait des airs de grand sage, lunettes à l'appui, pour feindre une sérénité dont il se savait exsangue (car maintenant, on «sait»).

L’article