DE | FR
Image: KEYSTONE

Lara Gut-Behrami s'offre un 33e succès en Coupe du monde

11.12.2021, 11:5112.12.2021, 09:17
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Lara Gut-Behrami a mis fin à la série victorieuse de Sofia Goggia en remportant le premier des deux super-G programmés à St-Moritz.

La Tessinoise a devancé de 0''18 l'Italienne (2e), lauréate des trois épreuves de vitesse de Lake Louise, pour cueillir sa 33e victoire en Coupe du monde et la 17e dans sa discipline fétiche.

Freinée par un refroidissement en début de saison, Lara Gut-Behrami est désormais en pleine forme. Deuxième du super-G de Lake Louise derrière une Sofia Goggia euphorique après ses deux succès obtenus en descente, elle a cette fois-ci battu l'Italienne, la seule à avoir lâché moins d'une seconde. Troisième, Mikaela Shiffrin a concédé 1''18.

Seuls Vonn et Maier ont fait mieux

Cette 17e victoire en super-G permet à Lara Gut-Behrami de se retrouver sur le podium des skieurs et skieuses ayant décroché le plus de succès dans la discipline. Seuls Lindsey Vonn (28 victoires) et Hermann Maier (24) ont fait mieux que la championne du monde en titre, qui a égalé samedi Renate Götschl et Aksel Lund Svindal.

La Tessinoise de 30 ans a réalisé une démonstration sur une piste où elle avait fêté sa première victoire en Coupe du monde (en super-G, en décembre 2008), mais où elle avait aussi vécu l'un des moments les plus difficiles de sa carrière avec cette grave blessure au genou gauche subie lors des Mondiaux 2017. Elle sera évidemment la femme à battre dimanche dans la station grisonne.

7e place pour Holdener

Quatre autres Suissesses ont terminé dans le top 15. Wendy Holdener a obtenu une belle 7e place pour sa première course de vitesse de la saison, à 1''87. Jasmine Flury s'est classée 10e, Michelle Gisin 14e et Joana Hählen 15e. Corinne Suter, 20e à 2''95, a en revanche manqué sa course. (ats/yog)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Plus d'images de Kim Jong-un portant son manteau en cuir

1 / 6
Plus d'images de Kim Jong-un portant son manteau en cuir
source: epa kcna / kcna
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Neige et CFF: «J'ai dû attendre deux heures à la gare, ce n’est juste pas possible»

Comment 15 minutes de course par jour ont changé la vie d'un Vaudois
Du 23 janvier 2021 au 23 janvier 2022, Raphaël Pomey (38 ans) a couru au moins 15 minutes par jour et par tous les temps. Récit d'une lente maturation du corps et de l'esprit.

Raphaël, il y a un an, tu t'es lancé un défi fou: courir au moins quinze minutes par jour pendant toute une année. Tu as atteint ton objectif dimanche. On est lundi. Tu vas vraiment rester chez toi aujourd'hui?
Non, non, je crois que je vais aller courir (il se marre). En plus, il fait beau, je n'ai pas trop mal aux jambes.

L’article