DE | FR

Quiz valaisano-genevois: Anthony Sauthier, plutôt Imprez' ou Cayenne?

Né à Genève mais d'origine valaisanne par son père, le footballeur a porté les maillots de Sion et de Servette. Est-il plutôt Valaisan ou plutôt Genevois? Avant le derby de dimanche entre les deux équipes, on a décidé d'en avoir le cœur net en le soumettant au test ultime.
18.03.2022, 07:49
Suivez-moi

Anthony Sauthier, vous êtes plutôt Subaru Imprez' ou Porsche Cayenne?
(Il se marre) Euh... Porsche Cayenne! Cela dit, je ne suis pas un grand fan de voitures. La mienne, je veux juste qu'elle soit simple et pratique, qu'il y ait assez de place pour ma femme, notre enfant et le chien!

Plutôt Tourbillon ou Stade de Genève?
Stade de Genève. C'est la maison. J'ai fait une petite pige de quatre ans à Tourbillon et j'en garde plein de bons souvenirs, mais je suis né à Genève et j'ai toujours supporté Servette. Je serai d'ailleurs avec les supporters grenats dimanche pour le derby, et il n'y aura pas de problème pour les chants, puisque je les connais depuis tout petit.

Image: Instagram @chacalexandre

Plutôt PDC ou PLR?
Euh... PLR. Je ne suis pas très concerné par la politique, mais ma sensibilité est plus proche de celle du PLR.

Plutôt «Tu vois comment?» ou «Dedieu dedieu»?
(Il se marre). J'utilise les deux expressions mais je vais dire: «Tu vois comment?» Celle-là, quand elle est prononcée avec l'accent, elle me fait vraiment rire.

Plutôt Constantin ou Lüscher?
Constantin. Je ne connais pas Lüscher personnellement, alors que Christian Constantin m'a fait venir à Sion et que j'ai toujours eu une bonne relation avec lui. C'est un président qui aime son club et lui apporte beaucoup.

Plutôt catholique ou protestant?
Aucun des deux car je ne suis pas baptisé, et que je ne suis pas forcément croyant non plus. Mais si je devais choisir, je dirais plutôt catholique.

Plutôt ski alpin ou ski nautique?
Ski alpin. Je skiais plus jeune et j'ai toujours aimé regarder les courses de Coupe du monde à la télé. Malheureusement, je n'ai pas le droit contractuellement d'aller sur les pistes, car le ski est un sport à risques. En cas de blessure, mon contrat de footballeur professionnel à Yverdon pourrait être rompu et l'assurance se retourner contre moi.

Plutôt coupe mulet ou cheveux gominés?
Coupe mulet! (Il rit). Un jour, en camp d'entraînement avec Servette, Christopher Routis m'a fait une coupe mulet en m'obligeant à la garder pendant deux jours. On s'est bien marré. J'étais assez beau gosse malgré tout!

Plutôt Raiffeisen ou Banque Pictet?
Banque Pictet. Je connais des gens qui y travaillent, c'est un très bon établissement. Je suis plutôt économe dans la vie, j'essaie de mettre un maximum de côté pour l'avenir, mais sans me priver de sortir, ni de faire de bons restos.

Plutôt Fendant ou Spritz?
Ouh, alors ça! (on lui propose un joker). Je prends le joker, un bon verre de blanc sur une terrasse et ensuite un bon Spritz. Nickel!

Plutôt une Coupe de Suisse avec Sion ou avec Servette?
Comme je l'ai déjà gagnée avec Sion, je dirais avec Servette. Mais peut-être que je la remporterai avec Yverdon cette année, puisqu'on est en demi-finale contre Saint-Gall.

Anthony Sauthier en 2011, après la victoire de Sion sur Xamax.
Anthony Sauthier en 2011, après la victoire de Sion sur Xamax.

Plutôt Cervin ou Salève?
(Il réfléchit) Plutôt Salève. J'aime bien monter au sommet, c'est toujours sympa de s'y promener et de profiter de la belle vue sur Genève.

Plutôt bains d'Ovronnaz ou bains des Pâquis?
Bains des Pâquis, sans hésiter. J'adore! L'été, c'est vraiment the place to be à Genève!

Plutôt avenue du Midi ou rue du Rhône?
Avenue du Midi! Je l'ai remontée avec la Coupe en 2011, et puis la rue du Rhône, c'est l'épicentre des boutiques de luxe, j'y vais très rarement. Je ne m'habille jamais avec des vêtements haute couture, même si certains sont très jolis. Mon style, c'est plutôt décontracté.

Plutôt «tu» ou «vous»?
«Tu». Je tutoie assez facilement. C'est toujours plus sympa et plus convivial.

Plutôt bisse de Nendaz ou jet d'eau de Genève?
Jet d'eau de Genève, quand même. C'est l'emblème!

Plutôt raclette ou cardon?
Ah la la, ça c'est dur. Les deux sont grandioses. On va quand même dire raclette, c'est un cran au-dessus.

Plutôt «t'es pété» ou TPG?
(Il rit) «T'es pété», bien sûr, c'est marrant! Je ne suis pas fêtard, mais après un match, c'est toujours agréable de boire quelques bières ou une bonne bouteille de rouge!

Verdict: il est plutôt... Valaisan!

Sur les 18 questions que nous lui avons soumises, Anthony Sauthier a pris un joker et en a répondu à 17. Il a choisi 8 fois le Valais et 7 fois Genève. On lui l'annonce: «Vous êtes plutôt Valaisan dans l'âme!» Il éclate de rire. «Ça me va, même si, désolé, je me sens plus Genevois!»

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Stan Wawrinka avant Roland-Garros: «J'ai une vision à très long terme»
A Paris, le Vaudois disputera un tournoi du Grand Chelem pour la première fois depuis 18 mois et après deux opérations du pied. Il se confie sur son retour, ses objectifs et un éventuel duel avec Rafael Nadal.

Stan Wawrinka n'a jamais eu une relation aussi spéciale avec un tournoi que Roland-Garros, dont l'édition 2022 débute ce dimanche. En 2003, il a remporté l'édition junior et dix ans plus tard, il a atteint le sommet de son art en battant Roger Federer en quarts de finale, puis en triomphant de Novak Djokovic en finale.

L’article