DE | FR
Bild

On ne les reverra plus cette année (mais quand?)

Quatre vainqueurs de Grand Chelem ont mis un terme à leur saison: Federer, Nadal, Wawrinka et Thiem. Pour des blessures graves et sans date de retour connue.



Rafael Nadal Sa plus vieille blessure

C'est le dernier forfait en date: Rafael Nadal a annoncé ce vendredi qu'il n'irait pas à New York - mais à le voir barboter au large de Majorque, peu de gens en doutaient encore. Sa saison est terminée (29 matches au total).

«Je traverse une année où je souffre beaucoup plus du pied que je ne le devrais. Je dois prendre du temps pour résoudre ce problème ou, au moins, améliorer la situation si je veux pouvoir rejouer»

Rafael Nadal sur Twitter

Ce pied douloureux est le gauche, symbole de mauvaise humeur. Il fait souffrir Nadal depuis ses vingt ans et a souvent menacé de ruiner sa carrière.

En 2006 déjà, son oncle et mentor, Toni Nadal, révélait en marge de l'Open d'Australie: «Rafa souffre d'inflammations chroniques au pied gauche. C'est grave, très grave. Fin de carrière? Je ne suis pas en mesure de me prononcer. Les médecins recommandent d'être prudent.»

Ces inflammations proviendraient d'une tendinite chronique - ou mal soignée - contractée en octobre 2005, au niveau des genoux. Pour éviter de soumettre son pied gauche à des torsions trop extrêmes (pointure 42 pour une masse corporelle de 89 kilos), Nadal a modifié ses appuis au sol et mué vers un style de jeu plus économique, tout en revoyant ses méthodes d'entraînement (plus de jogging; vélo, natation, rameur).

L'annonce de son forfait

Mais les vieilles blessures sont par définition tenaces et, à 34 ans, Nadal les subit comme les vestiges d'une activité surhumaine, même s'il fait mine de penser le contraire:« Je veux comprendre l'évolution de cette blessure car elle n'est pas nouvelle. Il est temps de prendre une décision, de chercher un type de traitement un peu différent. Je suis convaincu qu'avec du repos et un effort quotidien très important, je peux y arriver», conclut-il dans une vidéo.

Dominic Thiem Le trou noir

L'Autrichien ne défendra pas son titre l'US Open, pas plus qu'il ne terminera la saison. Officiellement, ses douleurs au poignet droit nécessitent un repos complet - le communiqué mentionne un décollement de la gaine postérieure sur le bord ulnaire, côté intérieur.

Plus fondamentalement, Dominic Thiem traverse une période sombre, qu'il qualifie parfois lui-même de dépressive.

Gueule de bois

«J'ai beaucoup pioché pour gagner l'US Open. J'ai passé quinze ans à poursuivre un seul objectif, sans regarder ni à droite, ni à gauche. Pour arriver au sommet, j'ai abandonné tout le reste. Quand ce jour est arrivé, je suis tombé dans un trou.»

Dominic Thiem dans Der Standard

Isolement

«Depuis tout jeune, ma vie était minutée, pour chaque jour, chaque semaine, chaque mois. Avec la pandémie, nous vivons dans une incertitude permanente. Je me sentais mieux quand je savais ce qui allait se passer le lendemain.»

Dominic Thiem en conférence de presse

Tennistiquement, Thiem a été élevé par Günther Bresnik, un dur à cuir qui avait mâté le jeune Boris Becker, et par un officier de l’armée autrichienne du nom de Joseph... Resnik, une genre de Rambo en mode hipster, adepte des virées nocturnes dans les sous-bois et des nages en rivière tout habillé, afin de réveiller l'instinct animal.

Bild

Sepp Resnik, ex-préparateur physique de Dominic Thiem.

Thiem a mis longtemps à s'émanciper de cette éducation patriarcale, très longtemps à remplacer Bresnik & Resnik par le champion olympique Nicolas Massu. Trop longtemps, peut-être, à exister et vivre en dehors du tennis, selon certaines sources qui le disent déjà «carbonisés» (à 27 ans).

Stan Wawrinka Lourdes rechutes

Aux dernière nouvelles, «Stan the Man» a posé les béquilles et entamé sa rééducation au Camp des Loges, le centre d'entraînement du PSG.

Déjà opéré en mars au même pied gauche, très exactement au niveau des tendons de la voute plantaire, Stan Wawrinka a mis plusieurs semaines à seulement reposer le pied au sol, avant d'entamer une rééducation athlétique. Il avait à peine repris l'entraînement que les douleurs sont réapparues.

Il a vite compris qu'il ne disputerait pas la saison de terre battue mais il espérait revenir sur gazon à Stuttgart. Aujourd'hui, il n'a pas d'autre perspective qu'un éventuel retour en janvier, dans l'espoir de redisputer «une saison pleine, au moins une». A 36 ans, il reste sur trois opérations lourdes (greffe du cartilage au genou gauche, deux interventions aux tendons du pied gauche) et un total de 29 matches en deux ans.

Roger Federer De rechute en rechute

Pour la troisième fois en une année et demi, le Maître doit recourir à la chirurgie pour soigner le ménisque de son genou droit.

«Les lésions méniscales chez les sportifs de très haut niveau, à partir d’un certain âge, sont des signes de dégénérescence»

Dr Gilbert Versier dans «Le Monde»

L'annonce de son opération

Le Dr Versier rappelle que la méniscectomie consiste «à enlever les fragments de ménisques instables qui sont responsables de douleur, d’accrochages, voire de blocages», mais il n'exclut pas dans ce cas d'espèce, compte tenu du nombre d'opérations subies, «des lésions cartilagineuses associées», un mal beaucoup plus complexe à guérir.

Bild

Roger Federer reste très discret sur sa blessure mais, à 40 ans, ce n'est un secret pour personne qu'il en reviendra plus péniblement, voire plus difficilement encore.

Plus d'articles sur le sport

Une fighteuse trans met une rouste à sa rivale et crée la polémique

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Devenir sportif d'élite aux JO avec un simple hashtag?

Plus d'articles sur le sport

Une fighteuse trans met une rouste à sa rivale et crée la polémique

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Reprise difficile pour Rafael Nadal

L'Espagnol s'est incliné déjà en huitièmes de finale du tournoi de Washington. Dans la nuit de jeudi à vendredi, il a subi la loi du jeune Sud-Africain Lloyd Harris en trois manches.

Il n'avait plus joué depuis le 11 juin et sa défaite en demi-finale de Roland Garros contre Novak Djokovic. Mais le retour de Rafael Nadal sur les courts – en dur – du tournoi de Washington ne s'est pas passé comme l'Espagnol l'espérait.

Après avoir dû lutter plus de trois heures et pendant trois sets pour battre l'Américain Jack Sock lors de son entrée en lice, «Rafa» s'est incliné dès les huitièmes de finale dans la capitale des Etats-Unis.

Il a été sorti vendredi matin par le Sud-Africain …

Lire l’article
Link zum Artikel