DE | FR
Federer passe au deuxième tour avec des questions plein la tête. watson

Image: EPA

A Wimbledon, Federer avance avec des questions plein la tête

Nerveux, en manque total de confiance et de rythme, le Maître a surtout évité la défaite grâce à la glissade, puis à l'abandon, d'Adrian Mannarino.



Roger Federer a un problème; reste à découvrir lequel. Pour son grand retour à Wimbledon, dans le cloitre qui l'a fait Maître et seigneur, le Bâlois a offert le spectacle un peu triste et inouï d'un champion vanné, sans idée, sans fougue, sans confiance, maltraité par un joueur encore plus tourmenté que lui, le Français Adrian Mannarino, 33 ans. Reste la victoire (sur abandon à 6-4 6-7 3-6 4-2); et des problèmes à résoudre.

Certes, l'instant était sacré et il était difficile de s'affranchir de sa dimension solennelle – car qui sait s'Il reviendra? En temps normal déjà, quand Federer était encore Federer, il entrait dans les Grand Chelem avec des fébrilités de néophyte, et plus encore à Wimbledon, dans cette noblesse de court qu'il vénère par dessus tout.

Bild

Au contexte historique, il fallait ajouter la complexité embarrassante d'un adversaire gaucher, et l'asymétrie qui en découle pour un esprit déjà embrouillé. Restent les problèmes... Reste à expliquer autant de fautes directes dans les deuxièmes et troisièmes sets, autant de coups droits décentrés, autant de passivité, autant de raideurs dans les mouvements (genou? dos? manque de rythme?) et les petits pas, autant de retenue sur les jeux de retour, à commencer par les balles de break (4 converties sur 13).

Tout son corps a semblé envoyer des messages de détresse, épaules voutées par le poids de l'enjeu, regard sombre face aux funestes perspectives d'un match qui, dès la fin du premier set, a semblé échappé à sa maestria.

Une vilaine glissade de Mannarino a mis fin au pensum. Et laissé beaucoup de questions en suspens.

La chute de Mannarino

«Il aurait pu gagner le match. Il était définitivement le meilleur de nous deux»

Roger Federer à l'interview sur le Centre Court

«J'ai connu beaucoup de hauts et de bas, a encore reconnu le Bâlois. J'ai essayé de raccourcir les échanges dans la quatrième manche, et ça a fonctionné, mais ce n'est pas de cette manière que j'espérais gagner. Ce qui est arrivé à Adrian me rappelle que tout peut aller très vite. Cela me donne aussi l'opportunité de jouer un deuxième match ici.»

Le conseil d'un grand frère

«Il faut que Roger soit tolérant avec lui-même»

Marc Rosset

Plus d'articles sur le sport

Pourquoi Belinda Bencic est si spéciale

Link zum Artikel

Lea Sprunger: «Quand je suis stressée, je fais le ménage»

Link zum Artikel

En sport, le trac est devenu officiellement un problème de santé

Link zum Artikel

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

Jérémy Desplanches: «Je pourrais dormir quinze heures par jour»

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Thèmes

Roger Federer n'ira pas aux Jeux Olympiques

Roger Federer renonce aux Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet - 8 août). En cause, sa blessure au genou droit qui l'avait déjà éloigné des courts durant quasiment toute l'année dernière et dont il n'a pas réussi à se débarrasser complètement, malgré une double opération.

Le Bâlois, sèchement battu en quarts de finale de Wimbledon par le Polonais Hubert Hurkacz la semaine dernière, a annoncé la nouvelle sur ses réseaux sociaux mardi soir. Voici les explications de l'homme aux vingt titres …

Lire l’article
Link zum Artikel