Sport
Cyclisme

Cyclisme: Les coureurs ont compris comment battre Van der Poel

epa11241239 Danish cyclist Mads Pedersen (L) of team Lidl–Trek beats Dutch cyclist Mathieu van der Poel of team Alpecin–Deceuninck to win the Gent-Wevelgem cycling classic over 2 ...
Pedersen (28 ans) a signé dimanche son deuxième succès sur Gand-Wevelgem. Image: EPA

Les coureurs ont désormais compris comment battre Mathieu Van der Poel

Mads Pedersen a battu «MVDP» au sprint, dimanche sur Gand-Wevelgem, en utilisant la même stratégie que Biniam Girmay (2022) et Kasper Asgreen (2021) face au Néerlandais. Du tableau noir.
26.03.2024, 05:5227.03.2024, 16:06
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Dimanche, Mads Pedersen a remporté une superbe édition de Gand-Wevelgem en utilisant à la fois ses jambes et sa tête. Les premières lui ont permis de partir en échappée avec le champion du monde néerlandais Mathieu Van der Poel, la seconde de battre son adversaire dans le sprint final.

La partie était pourtant loin d'être gagnée, car si Mads Pedersen est rapide, Mathieu Van der Poel est plutôt du genre explosif, si bien qu'il est capable de déposer n'importe lequel de ses adversaires d'une furieuse accélération. La seule chance pour le Danois d'avoir un avantage sur le Néerlandais était donc de lancer son sprint de loin. Et c'est exactement ce qu'il a fait. Pedersen a démarré tellement tôt qu'il a surpris les commentateurs de La chaîne L'Equipe en direct: «Incroyable de lancer ce sprint d'aussi loin! Mads Pedersen est-il en confiance ou a-t-il peur, redoute-t-il la remontée de Mathieu Van der Poel?»

L'arrivée en vidéo

Vidéo: watson

Il y avait sans doute un peu des deux. «Je devais croire en mon sprint long pour ne pas être surpris d’un démarrage de sa part et subir un écart», a analysé le vainqueur, avant de revenir sur toute la complexité du problème posé par Van der Poel: «On est un peu sous pression quand on doit sprinter contre lui dans une arrivée à deux. C’est le champion du monde, il est l'une des plus grandes stars du peloton, et il est super fort.»

Si Mads Pedersen est parvenu à être encore plus fort, c'est parce qu'il avait très bien appris sa leçon. Car comme le rappelait un internaute dimanche soir déjà, deux autres coureurs s'étaient retrouvés en un contre un face à Van der Poel et c'est aussi en partant de très loin qu'ils avaient pris le meilleur sur le Néerlandais aux cuisses d'airain.

Biniam Girmay
(Giro 2022)

L’Érythréen avait remporté sa première étape en Grand Tour à Jesi. Il s'y était imposé à la suite d'un sprint de 400 mètres (!) face à «MVDP», lequel avait fini par craquer.

La victoire de Girmay

Vidéo: watson

La suite avait été moins glorieuse pour Biniam Girmay, puisqu'il avait dû abandonner après s'être blessé à l'oeil en ouvrant la bouteille de champagne sur le podium.

Kasper Asgreen
(Ronde 2021)

À Audenarde il y a trois ans, Mathieu Van der Poel était clairement le meilleur finisseur des deux sur le papier, mais il a été surpris par Kasper Asgreen après un emballage final long de 250 mètres. «Je me sentais tellement bien à la fin, que j'ai décidé d'attendre le sprint, a jubilé le Danois. Je me suis calé dans la roue de Mathieu et j'ai démarré quand je l'ai décidé.»

La victoire d'Asgreen

Vidéo: watson

Cela paraît simple, mais faire craquer Van der Poel ne l'a pas toujours été. Un évènement a tout changé dans la façon qu'ont les coureurs d'aborder un sprint à deux contre le petit-fils de Raymond Poulidor. Il a eu lieu en octobre 2020 sur le Tour des Flandres. Lors de cette édition, Wout Van Aert est arrivé au sprint avec le Néerlandais, mais a perdu, car il a trop tardé avant de tenter de surprendre son rival à 200 mètres de la ligne. Une distance bien trop courte face à la puissance redoutable de «MVDP».

La défaite de Van Aert

Vidéo: watson

Wout Van Aert a regretté son choix par la suite, et il semble que, depuis, les coureurs ont retenu la leçon.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Yann Sommer se blesse à la cheville
Video: extern / rest
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Mannschaft sait ce qu'il faut faire pour vaincre la Nati
Granit Xhaka a dévoilé deux facettes dans cet Euro. L'Allemagne a tout intérêt à le contenir si elle veut s'assurer la première place du groupe A.

Toute l'Allemagne connaît le potentiel de Granit Xhaka. Vainqueur de la Bundesliga et de la Coupe nationale avec le Bayer Leverkusen, le Suisse a mené son équipe au succès tout au long de la saison et a marqué les esprits dans les stades germaniques.

L’article