en partie ensoleillé
DE | FR
Sport
Tennis

US Open: des psychologues aideront les joueurs et joueuses de tennis

Image
Image: shutterstock

L'US Open veut panser l'âme des joueurs et les maux de la société

Le tournoi de tennis new-yorkais va mettre des psys au service des joueurs et joueuses. Une première, qui vise à briser un tabou.
26.08.2021, 12:1607.09.2021, 17:17
Suivez-moi

L'US Open tient sa promesse. Juste après le forfait de Naomi Osaka en plein milieu du dernier Roland-Garros, le tournoi new-yorkais avait fait part de sa volonté, dans un communiqué commun avec les trois autres Grand Chelem, «de faire progresser la santé mentale et le bien-être (des joueurs et joueuses) par de nouvelles actions».

Il vient d'annoncer qu'il mettra des professionnels de la psychologie à disposition des participants dès cette édition 2021 (30 août au 12 septembre).

Servir de modèle

Derrière cette démarche, il y a la volonté d'offrir aux athlètes l'environnement le plus agréable possible et briser le tabou autour des consultations psys. Le quotidien sportif L'Equipe rapporte les propos du dr Hainline, neurologue et dirigeant de la fédération américaine:

«Notre but est de rendre les services dédiés à la santé mentale aussi accessibles pour les athlètes qu'un soin pour une entorse à la cheville. Et cela, sans que ce soit stigmatisé»
Dr Brian Hainline, professeur de neurologie et premier vice-président de la Fédération américaine de tennis

L'US Open – et la fédération américaine de tennis, qui le chapeaute – est ambitieux: il veut servir de modèle aux autres tournois, mais aussi au monde entier. «L'USTA (la fédération) estime que la mise à disposition de cet éventail (...) enverra également un message important à l'ensemble de la société sur l'importance de soutenir et de déstigmatiser la santé mentale», clame fièrement la direction du tournoi dans son communiqué.

Encore du pain sur la planche

L'initiative est liée aux événements de cette année. Au printemps, Naomi Osaka avait refusé de se présenter devant la presse lors de Roland-Garros en invoquant une anxiété sociale. La Japonaise s'était alors vu infliger une amende pour ne pas respecter le règlement. Elle avait préféré se retirer de l'événement parisien, «pour préserver sa santé mentale».

Sa décision n'avait pas été comprise par certains autres joueurs et joueuses. Pourtant, le mal-être psychologique est fréquent dans ce sport.

Naomi Osaka a remporté à deux reprises l'US Open, en 2018 et 2020.
Naomi Osaka a remporté à deux reprises l'US Open, en 2018 et 2020.Image: keystone

Plus récemment, la gymnaste Simone Biles avait déclaré forfait pour une grande partie des Jeux olympiques de Tokyo pour la même raison. Avec cette annonce choc, la star américaine avait, elle aussi, contribué à briser le tabou.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram

1 / 9
Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram
source: instagram madewithlovebytomdaley
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Française Stéphanie Frappart entre dans l’histoire du football
La Fifa a annoncé que l'arbitre française sera la première femme à diriger une partie de Coupe du monde.

La Française Stéphanie Frappart officiera lors du match entre l'Allemagne et le Costa Rica, annoncé la Fifa. Elle sera la première femme à arbitrer un match de la Coupe du monde masculine. Elle fera régner l'ordre dans un match qui s'annonce tendu au Stade al-Bayt d'Al Khor au Qatar. Elle sera accompagnée pour cette occasion de trois assistants Sud-Américains.

L’article