DE | FR
Bild

Réveil musculaire

Genève-Servette soigne sa réputation de gagneur, même quand il perd

Les Grenats ont perdu 1-0 à Zoug mais ils n'en finissent pas de gagner du crédit. Infos watson: McSorley à Lugano, McTavish limogé.



C'est quoi le réveil musculaire?

La principale actualité de la nuit commentée tous les matins à 7 heures tapantes, avec juste ce qu'il faut de mouvements d'humeur et d'exercices de style. On finit avec des petites infos croustillantes pour s'ouvrir l'appétit.

On a coutume de dire qu'à «ce niveau-là, tout se joue sur des détails». Pour une fois, ce ne sont pas des fadaises. Tandis que Ge-Servette et Zoug se tenaient par la barbichette, il a suffit d'une relance hasardeuse, une seule passe malencontreuse (Tömmernes), pour que les Genevois perdent le premier acte de la finale. 1-0, but de Kovar (21e), suite mercredi aux Vernets (19 h).

«Le» but en image

Vidéo: RTS

Encore un «détail»? L'intervention de Genoni face à Simon à Le Coultre (48e), tandis que ce dernier sortait de prison et filait droit au but. «Un arrêt de grande classe qui change tout», s'est époumoné le commentateur de la SRF.

C'est un autre poncif de la dialectique hockeystique que de souligner l'importance du gardien, mais dans un contexte de micro-détails, Zoug a compris que ces mots avaient un sens: las de buter sur Genoni (ex-Berne) dans la course au titre, il a fini par l'engager et le payer grassement pour écoeurer les autres. Lundi, comme presque tous les autres jours de l'hiver, ce fut un bon placement.

La figure du héros

Zugs Torhueter Leonardo Genoni, trinkt, im sechste Eishockey Playoff Viertelfinalspiel der National League zwischen dem SC Bern und dem EV Zug, am Freitag, 23. April 2021, in der Postfinance Arena in Bern. (KEYSTONE/Anthony Anex)

Image: KEYSTONE

Un dernier détail, enfin: annoncé grippé, Linus Omark a beaucoup manqué aux Genevois. Les talents de l'artiste, ses folles extravagances, mais aussi sa capacité à tenir le puck en phase de possession, ont privé les Grenats d'un certain effet de surprise.

Ce matin, la presse alémanique est pourtant unanime à relever un duel équilibré et passionnant, où l'intelligence de jeu prédomine sur toute autre conception de malice et de masculinité.

A watson, Klaus Zaugg semble vénérer le flegme du GSHC post-McSorley, sans négliger sa rigueur teutonne, son organisation tip top en ordre. «Un club a-t-il déjà réussi à s'émanciper aussi rapidement et en douceur d'une personnalité charismatique, omniprésente depuis vingt ans? Nous pouvons quasiment affirmer avec certitude que non. C'est la preuve indubitable que McSorley a créé des structures stables, qui ne dépendent pas de sa personne.»

Genève-Servette devra certes gagner mercredi pour éviter que sa déification tourne court (cette finale se dispute au meilleur des cinq matches). Mais quoi qu'il advienne de son dernier combat, il jouit déjà d'une reconnaissance rare outre-Sarine, où plusieurs médias en ont fait leur favori (de coeur et de raison). C'est peut-être un détail pour nous, mais pour certains cercles d'influence, ça veut dire beaucoup.

Pour conclure, deux infos exclusives de watson, signées Ice Master Klaus:

Servette-Coach Chris McSorley im dritten Playoff-Halbfinalspiel der National League A zwischen den ZSC Lions und dem Geneve-Servette HC am Dienstag, 1. April 2014, im Hallenstadion in Zuerich. (KEYSTONE/Ennio Leanza)

Image: KEYSTONE

Lausanne's Head coach Craig McTavish reacts behind his players, during a National League regular season game of the Swiss Championship between Lausanne HC and HC Lugano, at the Vaudoise Arena in Lausanne, Switzerland, Wednesday, February 17, 2021. The game is played behind closed doors due to the coronavirus COVID-19 pandemic. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Plus d'articles sur le sport

Marco Odermatt a signé un contrat qui pourrait changer sa vie

Link zum Artikel

Faire payer les autographes? La mauvaise idée de Genève-Servette

Link zum Artikel

Le cheval vainqueur n'aurait pas mangé que des céréales

Link zum Artikel

Il profite de son passage à la télé pour chambrer le LHC

Link zum Artikel

«Les épaules musclées, ça fait trop mec»

Link zum Artikel

Eden Hazard a-t-il manqué de respect au Real Madrid?

Link zum Artikel

Lewis Hamilton fait-il semblant d'avoir peur?

Link zum Artikel

Comment les réseaux sociaux se sont retournés contre les sportifs

Link zum Artikel

Les stars du foot ont peur dans le mur et ça peut leur coûter cher

Link zum Artikel

Pourquoi le Covid peut ruiner la carrière de Federer et Nadal

Link zum Artikel

Alexia, transgenre: «Je ne suis pas une menace pour mes adversaires»

Link zum Artikel

Les petites combines des cyclistes pour gruger en toute impunité

Link zum Artikel

Une copine de hockeyeur en colère: «No 25, tu es un gros dégueulasse»

Link zum Artikel

Ces entraîneurs de foot qui ont craqué

Link zum Artikel

Au FC Sion, un président qui s'éclate et des joueurs qui s'en fichent

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

Pourquoi les footballeurs sont-ils nuls quand on les change de poste?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Réveil musculaire

Genève-Servette est en mission

Vous avez bien dormi? Remettez votre esprit en alerte avec des infos à parcourir et des questions à soulever

Le match aurait pu durer plus longtemps, Genève-Servette subir d'autres pénalités, Daniel Manzato commettre quelques erreurs, on ne voit pas très bien comment les Grenats auraient pu perdre contre Zurich. Car le groupe de Pat Emond dégage une impression de sérénité, d'homogénéité et d'imperméabilité à toutes les circonstances qui le rendent à la fois effrayant (pour ses adversaires) et fascinant (pour les autres). Il est en mission et la série contre les ZSC Lions restera comme …

Lire l’article
Link zum Artikel