DE | FR
Bild

La sprinteuse jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce a réalisé la deuxième performance de l'Histoire sur 100 mètres jeudi soir à Lausanne. image: keystone

Des records du monde ont tremblé à Athletissima

Ils n'ont pas été battus, mais Shelly-Ann Fraser-Pryce sur 100 mètres et Yulimar Rojas au triple saut ont réalisé des performances historiques à Lausanne. Tour d'horizon des meilleurs moments de ce meeting.



Moins de trois semaines après la fin des Jeux olympiques de Tokyo, le meeting Athletissima à Lausanne et sa brochette de stars étaient particulièrement attendus. Les spectateurs de la Pontaise n'ont pas été déçus: ils ont vécu plusieurs moments historiques.

Ils ont par exemple pu voir la troisième meilleure performance de tous les temps au 100m féminin! Elle est l'oeuvre de Shelly-Ann Fraser-Pryce, qui a couru en 10''60. La Jamaïcaine, vice-championne olympique en titre, en a profité pour prendre sa revanche sur sa compatriote Elaine Thompson-Herah (2e à Lausanne), qui s'était imposée à Tokyo.

La performance en vidéo

Le plateau réunissait les six premières de la finale olympique, dont les deux Suissesses Ajla Del Ponte et Mujinga Kambundji.

Del Ponte a de nouveau couru sous les 11 secondes. La Tessinoise s'est classée 6e, juste devant Mujinga Kambundji (11''01).

❤️ Déclaration d'amour

Une personne présente dans les gradins a en tout cas beaucoup apprécié voir Ajla Del Ponte sur le tartan de la Pontaise. Mais elle doit encore faire quelques efforts de prononciation...

Traduction: «A la personne qui a crié juste avant le relais "Je t'aime, Alja"... Mon nom est Ajla. Je ne sais pas quoi faire de plus pour qu'on le prononce juste»

La folle soirée de Yulimar Rojas

Il fallait aussi avoir les yeux rivés sur le triple saut. La Vénézuélienne Yulimar Rojas, sacrée à Tokyo, a mis le feu à la Pontaise. Elle a réalisé le deuxième meilleur résultat de l'Histoire, avec un bond à 15m56.

Lors de la finale qui réunissait les trois meilleures athlètes, la Sud-Américaine de 25 ans a sauté à 15m11. Suffisant pour s'adjuger le concours.

Yulimar Rojas en action à Athletissima

Un Viking qui déçoit

De son côté, le Norvégien Karsten Warholm a déçu. Pour rappel, il avait explosé le record du monde du 400m haies à Tokyo en 45''94. Le Scandinave visait la meilleure marque européenne du 400 mètres à Lausanne, mais il a fallu déchanter.

Warholm n'a pas réussi à faire mieux que 4e, en 45''51. A Tokyo, avec dix haies sur son parcours, il n'a perdu que 43 centièmes par rapport à son chrono lausannois!

Le 400m masculin jeudi soir à Lausanne

De la sueur et des fleurs

Le Bâlois Jason Joseph avait, lui, le sourire après son 110m haies. Il a terminé 2e de la course, en 13''11, derrière l'Américain Devon Allen.

Bild

Jason Joseph (à gauche) a brillé jeudi soir à la Pontaise. image: keystone

Le Rhénan était à un centième de battre son record de Suisse.

De son côté, Lea Sprunger a été fêtée pour son dernier Athletissima. La Vaudoise, qui prendra sa retraite à la fin de la saison, a reçu un immense bouquet de fleur des mains de Jacky Delapierre, le directeur du meeting.

«Il y a eu beaucoup d'émotions. J'ai essayé de profiter un maximum de cette magnifique soirée. Et avec un public hyper chaleureux, hyper répondant, ce n'était que du bonheur. Il a fallu gérer ses émotions et ce n'était pas facile, mais ce relais était la meilleure façon de clôturer ma carrière à Athletissima»

Lea Sprunger

Lea Sprunger Athletissima Lausanne sport

Pas facile de trouver un vase qui fera l'affaire... Image: Keystone

La Nyonnaise a participé au relais 4x100 mètres au sein du Team Lea, créé spécialement pour l'occasion. Son équipe a terminé 4e, en 44''14. Après quoi Lea Sprunger a eu droit à un tour d'honneur. (ats/yog)

Plus d'articles sur le sport

Une fighteuse trans met une rouste à sa rivale et crée la polémique

Link zum Artikel

Les tests Covid payants vont impacter les clubs et leurs fans

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les grands-parents

1 / 27
Les grands-parents
source: shutterstock
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Tokyo 2020

Cette nuit, la Suisse a connu quelques désillusions aux JO

Un gadin dans le sable, un judoka en larmes et un record qui rassure à moitié: Ce n'est pas tous les jours fêtes aux JO.

Joana Heidrich et Anouk Vergé-Dépré devront lutter pour le bronze. La Zurichoise et la Bernoise ont pris une claque (21-12 21-11) en demi-finale face aux Américaines April Ross/Alix Klineman, vice-championnes du monde 2019.

Heidrich et Vergé-Dépré doivent très vite se remobiliser si elles entendent offrir au beachvolley helvétique la deuxième médaille olympique de son histoire, 17 ans après celle de bronze conquise par Patrick Heuscher et Stefan Kobel à Athènes.

Les championnes d'Europe en titre …

Lire l’article
Link zum Artikel