DE | FR
Image: KEYSTONE
Jeux olympiques

Crève-coeur pour les Suisses, joie pour Noël

Loïc Meillard, bien placé après la première manche, et Daniel Yule, auteur d'une belle remontée, ont terminé cinquième et sixième, à respectivement 0''10 et 0''16 du podium. Victoire de Clément Noël.
16.02.2022, 04:3516.02.2022, 08:41
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Le slalom olympique a connu un dénouement rageant pour l'équipe de Suisse masculine. Loïc Meillard et Daniel Yule ont terminé 5e et 6e, échouant à respectivement 0''10 et 0''16 du podium.

Loïc Meillard toujours très proche

La déception est surtout grande pour Loïc Meillard, quatrième de la première manche à 0''30 du leader provisoire et futur médaillé d'argent Johannes Strolz. «C'est la troisième fois que je termine 4e ou 5e dans un grand événement», a rappelé Loïc Meillard, qui s'était classé 4e du géant des Mondiaux 2019 et 5e du géant des Mondiaux 2015. «Mais c'est le sport. Il faut continuer à travailler. On sait que le niveau est si élevé qu'on ne peut pas se permettre d'être à 80%.»

Loïc Meillard

«J'ai essayé d'attaquer, il y a eu quelques petites fautes mais non, je n'ai eu aucun problème avec la pression, sinon je ne serais pas cinquième...»
Au micro de la RTS

Daniel Yule d'abord timide, puis fougueux

Trop timide dans le mur final d'une première manche bouclée à la 13e place, Daniel Yule a sorti le grand jeu sur le second parcours (2e temps derrière Clément Noël). Mais cela s'est avéré insuffisant pour le Valaisan.

Daniel Yule

«Sur le moment, ça fait un peu mal au bide. C'est surtout en première manche que je perds ces centièmes. Beijng ne se rappellera pas de moi mais moi, je me souviendrai de Beijing»
Au micro de la RTS

Clément Noël en état de grâce

Privé de podium pour 0''04 quatre ans plus tôt à PyeongChang, Clément Noël a cueilli à 24 ans le premier titre de sa carrière. Sixième de la première manche, le Français s'est montré irrésistible sur le second tracé pour s'imposer avec une marge de 0''61 sur Johannes Strolz. Le bronze revient au Norvégien Sebastian Foss-Solevaag, battu de 0''70.

Classement final

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
En ski de fond, hommes et femmes prennent le chemin de l'égalité
La Fédération internationale de ski doit valider ce jeudi un nouveau point de règlement: les deux sexes s'aligneront sur les mêmes distances. Une révolution pour la discipline.

Ce jeudi, c'est jour de congrès pour la Fédération internationale de ski (FIS). Un jour historique pour le ski de fond, puisque c'est à cette occasion que la FIS validera définitivement un nouveau point de règlement: hommes et femmes s'aligneront sur les mêmes distances...

L’article