Sport
Cyclisme

Une grosse chute au Tour de France pendant la première étape

Cyclisme Tour de France 2021 chute
La chute collective a eu lieu au sommet de la côte de Saint-Rivoal, à 50 kilomètres de l'arrivée à Landerneau. image: capture d'écran twitter

Première étape du Tour de France et première grosse chute

Une spectatrice a fait chuter Tony Martin entre Brest et Landerneau, en Bretagne. Plusieurs autres coureurs du peloton, qui n'ont pas pu éviter l'Allemand, sont tombés. Jasha Sütterlin a dû abandonner.
26.06.2021, 17:1827.06.2021, 09:58
Suivez-moi
Plus de «Sport»

On ne répétera jamais assez aux spectateurs de faire attention quand les coureurs passent juste devant eux. Malheureusement, une spectatrice n'a pas retenu la leçon ce samedi, lors de la première étape du Tour de France entre Brest et Landerneau.

Trop près de la route et dos à la course, elle a fait chuter le cycliste allemand Tony Martin à cause de la pancarte qu'elle tenait. Résultat: le natif de Cottbus est lourdement tombé, s'est fait rouler dessus et a entraîné dans sa chute plusieurs autres coureurs qui n'ont pas réussi à l'éviter.

Le Bernois Marc Hirschi, véritable révélation du dernier Tour de France, a, quant à lui, été retardé à cause de cet incident, tout comme le sprinteur slovaque Peter Sagan, candidat au maillot vert, et le Belge Wout Van Aert.

Cette chute collective, qui s'est produite à moins de 50km de l'arrivée, a fait de la casse: l'Allemand Jasha Sütterlin a déjà abandonné la Grande Boucle.

Alaphilippe victorieux

Le Français Julian Alaphilippe a remporté cette première étape et a du coup revêtu le maillot jaune de leader. Le champion du monde en titre a attaqué à 2,2 kilomètres de l'arrivée. Il a devancé l'Australien Michael Matthews et le Slovène Primoz Roglic.

Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍
1 / 9
Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Il faut que l'ATP agisse!»: à Gstaad, Tsitsipas lance un cri du cœur
Le Grec, tête d'affiche cette semaine du tournoi dans l'Oberland bernois, exhorte l'instance à sensibiliser les tennismen sur les risques de cancer de la peau.

Cet après-midi de juillet ressemble à tant d'autres à Gstaad. Une température agréable (22°C), un ciel partiellement nuageux et puis, tout à coup, le soleil qui cogne dès que les nuages s'écartent. Les spectateurs de la Roy Emerson Arena semblent prévenus que la météo, dans ce village perché à 1'000 mètres d'altitude, peut être particulièrement traîtresse et le soleil dangereux pour leur peau: ils sont nombreux à porter chapeaux, casquettes et même pulls ou linges sur la tête pour protéger celle-ci.

L’article