DE | FR
Praesident vom Grasshopper Club Zuerich Sky Sun posiert im Letzigrund, am Freitag, 19. Maerz 2021 in Zuerich. (KEYSTONE/Ennio Leanza)

Sky Sun est le président du néo-promu en Super League. Image: KEYSTONE

Le plan de GC: au sommet dans cinq ans en Suisse, dans dix en Europe

Alors que le club le plus titré du pays a réintégré la Super League cette semaine, son président chinois voit grand.



Deux jours après la promotion de Grasshopper contre Kriens, son président Sky Sun a dévoilé les projets des propriétaires chinois qu'il représente dans les colonnes du Tages Anzeiger. En substance, le boss explique que la promotion n'est qu'une étape, certes importante, vers de plus hautes sphères, selon un agenda savamment étudié. Pour schématiser:

«Mais il n'y a jamais de ligne d'arrivée», précise Sky Sun, soucieux de ne pas fixer de limites à ses ambitions.

Le chemin tracé par le «prési» est séduisant, mais la méthode chinoise doit encore faire ses preuves. Car si GC n'est plus le bastion d'une aristocratie bancaire, il en a conservé la culture du secret. Tout y demeure obscur: un actionnariat opaque, des relations troubles avec Wolverhampton et l'agent Jorge Mendes, l'ombre de la propriétaire Jenny Wang qui, deux ans après, n'a toujours pas commenté son arrivée au club, dont elle époussète discrètement les cadres.

Qui est-elle?

Domiciliée à Shanghai, Jenny Wang est une mère de trois enfants, ancienne journaliste et présentatrice de journal télévisé. «Sa passion pour le football est une énigme», soulignait Le Matin dimanche en avril 2020, expliquant que son coeur battait plutôt pour l'art sous toutes ses formes, «surtout s’il contribue à faire rayonner Fosun International, l’empire de son époux, Guo Guangchang, plus de 6 milliards de dollars de fortune.»

Sky Sun se dit certain de pouvoir convaincre les sceptiques. Tôt ou tard car, précise-t-il, son projet de réussite footballistique nécessite du temps. «Mais nous serons patients», promet-il encore dans la presse alémanique.

Le budget de GC (estimé entre 16 et 18 millions de francs cette saison) devrait augmenter dès la saison prochaine. Certaines rumeurs prétendent que les propriétaires des Sauterelles (le sobriquet des joueurs zurichois) injecteront pas moins de 50 millions dans les années à venir, mais elles n'ont pas été confirmées par le président du club.

Ce qui est certain, c'est qu'un nouvel entraîneur sera bientôt engagé et qu'il ne s'agira vraisemblablement pas de Zoltan Kadar, nommé en urgence en fin de saison pour remplacer João Carlos Pereira sur le banc.

Grasshopper Trainer Zoltan Kadar spricht zu seinen Spielern im Fussball Meisterschaftsspiel der Challenge League zwischen dem Grasshopper Club Zuerich und dem SC Kriens im Letzigrund, am Donnerstag, 20. Mai 2021 in Zuerich. (KEYSTONE/Ennio Leanza)

Kadar et ses joueurs lors du dernier match de la saison contre Kriens au Letzigrund. Image: KEYSTONE

Un directeur sportif a également été trouvé. Son nom sera annoncé dans les jours à venir.

Plusieurs changements vont s'opérer au sein du secteur sportif de GC avant le début de la prochaine saison en Super League. Mais les propriétaires, eux, ne changeront pas. «Le club n'est pas à vendre», insiste Sky Sun, très à l'aise dans la région zurichoise depuis qu'il a trouvé un moyen de manger autre chose que de la fondue, «trop spéciale» pour lui. «J'ai découvert un bon restaurant chinois qui me livre chaque jour mon repas. Le chef est de Shanghai, ma ville natale!»

Plus d'articles sur le sport

Aimer cette équipe de Suisse, c'est prendre le risque d'être déçu

Link zum Artikel

Les arbitres préparent les matchs de l'Euro comme des entraîneurs

Link zum Artikel

Tous les résultats et classements de l'Euro 2020 en un clin d'œil

Link zum Artikel

Des geeks alémaniques font la loi dans l'industrie des paris sportifs

Link zum Artikel

Fabio Celestini est-il trop «tronchu» pour entraîner Young Boys?

Link zum Artikel

Dans un sport mécanique, mourir reste une option. Ils l'avaient oublié

Link zum Artikel

Bacsinszky: «On ne sait jamais tout, chaque joueuse a sa part d'ombre»

Link zum Artikel

Fribourg pleure l'un de ses diamants, Jason Dupasquier

Link zum Artikel

Roy Hodgson, le dictateur sympathique qui a décomplexé la Nati

Link zum Artikel

A Roland-Garros, on boude, on prie et on dit déjà des bêtises

Link zum Artikel

Le FC Sion joue sa peau ce soir. Les 10 raisons d'un déclin

Link zum Artikel

Mondial de hockey: «On n'a même pas le droit d'ouvrir la fenêtre de notre chambre»

Link zum Artikel

Il y a 20 ans, un Romand changeait la face du football portugais

Link zum Artikel

«Les épaules musclées, ça fait trop mec»

Link zum Artikel

Il rejoue en Premier League... dix ans après son dernier match

Link zum Artikel

River Plate a les mêmes problèmes qu'une équipe de 5e ligue

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

Faire payer les autographes? La mauvaise idée de Genève-Servette

Link zum Artikel

Le cheval vainqueur n'aurait pas mangé que des céréales

Link zum Artikel

Il profite de son passage à la télé pour chambrer le LHC

Link zum Artikel

Eden Hazard a-t-il manqué de respect au Real Madrid?

Link zum Artikel

Lewis Hamilton fait-il semblant d'avoir peur?

Link zum Artikel

Comment les réseaux sociaux se sont retournés contre les sportifs

Link zum Artikel

Les stars du foot ont peur dans le mur et ça peut leur coûter cher

Link zum Artikel

Pourquoi le Covid peut ruiner la carrière de Federer et Nadal

Link zum Artikel

Alexia, transgenre: «Je ne suis pas une menace pour mes adversaires»

Link zum Artikel

Les petites combines des cyclistes pour gruger en toute impunité

Link zum Artikel

Une copine de hockeyeur en colère: «No 25, tu es un gros dégueulasse»

Link zum Artikel

Ces entraîneurs de foot qui ont craqué

Link zum Artikel

Au FC Sion, un président qui s'éclate et des joueurs qui s'en fichent

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

Pourquoi les footballeurs sont-ils nuls quand on les change de poste?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Plutôt trail ou rando?

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le plus grand palmarès du foot suisse prend sa retraite

A 35 ans, Lara Dickenmann a annoncé sa volonté de quitter les terrains l'été prochain. Hommage à celle qui a connu une carrière XXL avec 28 titres collectifs, un record hommes et femmes confondus.

Lara Dickenmann prend sa retraite. Non, vous n'avez pas compris: Lara Dickenmann prend sa retraite! Le plus grand palmarès du football suisse. Six finales de Ligue des Champions, dont deux victoires, quinze couronnes nationales – en Suisse, en France et en Allemagne – et onze coupes glanées au passage. Les chiffres ont de quoi faire tourner la tête.

Au total, la native de Kriens (LU) a remporté 28 titres dans sa carrière. Pour vous donner une idée, Xherdan Shaqiri, le footballeur helvétique …

Lire l’article
Link zum Artikel