DE | FR
Karsten Warholm, of Norway, reacts after winning the men's 400-meter hurdles final at the 2020 Summer Olympics, Tuesday, Aug. 3, 2021, in Tokyo. (AP Photo/Petr David Josek)

Le Norvégien Karsten Warholm lorsqu'il a découvert son temps canon en finale du 400m haies ce mardi aux Jeux de Tokyo. Image: AP

Karsten Warholm n'a qu'une crainte: ne plus progresser

Le Norvégien, champion olympique du 400m haies après avoir explosé le record du monde (45''94) mardi, a toujours affirmé que sa plus grande peur n'était pas de perdre, mais de ne plus s'améliorer.



Karsten Warholm gagne encore, progresse toujours: il est heureux même si ça ne s'est pas vu tout de suite, mardi en finale du 400m haies masculin, lorsque le Norvégien a déchiré son maillot sitôt après avoir franchi la ligne dans un état second (mais en première position).

epa09389301 Karsten Warholm of Norway celebrates after winning the Men's 400m Hurdles final at the Athletics events of the Tokyo 2020 Olympic Games at the Olympic Stadium in Tokyo, Japan, 03 August 2021. EPA/CHRISTIAN BRUNA

😱 Image: EPA

L'image restera pour toujours dans l'histoire olympique, parce qu'elle est magnifique, c'est vrai, mais surtout parce qu'elle incarne l'un des plus grands exploits de l'athlétisme moderne: le hurdler norvégien a brisé la barrière des 46'' pour établir un nouveau record du monde à 45''94.

Deuxième en 46''17, l'Américain Rai Benjamin a également fait nettement mieux que l'ancien record (46''70), ce qui a sans doute eu pour effet de pousser le Norvégien de 25 ans dans ses derniers retranchements, lui qui a senti le souffle de son rival durant toute la course.

Bild

L'Américain n'est jamais revenu sur son adversaire. Image: Keystone

Titré aux Européens de Berlin 2018, aux Mondiaux de Doha 2019 et désormais aux Jeux olympiques de Tokyo, Karsten Warholm n'arrête plus de gagner, mais surtout de progresser, ce qui est l'élément le plus essentiel à ses yeux. Il l'a répété dans plusieurs entretiens ces dernières années: il redoute de ne plus faire mieux, de ne plus devenir une meilleure version de lui-même.

Cela signifie qu'il cherchera encore à améliorer son record du monde, ce qui est une excellente nouvelle pour le public, mais une terrible pour ses adversaires.

Plus d'articles sur le sport

Une fighteuse trans met une rouste à sa rivale et crée la polémique

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles