DE | FR
Zeki Amdouni est le meilleur buteur du Lausanne-Sport, avec dix réalisations, et certainement son dernier espoir de se maintenir en Super League.
Zeki Amdouni est le meilleur buteur du Lausanne-Sport, avec dix réalisations, et certainement son dernier espoir de se maintenir en Super League. image: keystone/shutterstock

Zeki Amdouni, la pépite qui peut encore sauver le Lausanne-Sport

Le jeune attaquant du LS a empilé les buts ces dernières semaines. Il se profile comme le seul joueur capable d'offrir un maintien miraculeux au club vaudois, qui compte sept points de retard sur le barragiste, Lucerne, avant de recevoir Lugano lundi (16h30).
16.04.2022, 08:5717.04.2022, 10:49
Suivez-moi

Quatre buts lors des quatre derniers matchs, dont un triplé contre Servette le 3 avril: Zeki Amdouni cartonne actuellement. C'est simple, il est probablement le seul espoir de maintien du Lausanne-Sport en Super League.

L'international M21 suisse sort clairement du lot. Il est celui qui se crée le plus d'occasions et qui les conclut. Les statistiques ne mentent pas: il survole le classement des buteurs de son équipe, avec 10 réussites en 28 matchs. Son dauphin, Stjepan Kukuruzovic, n'a trouvé que six fois les filets adverses.

La célébration de Zeki Amdouni, après son triplé contre Servette.
La célébration de Zeki Amdouni, après son triplé contre Servette. Image: KEYSTONE

Pourtant, il y a à peine trois ans, peu d'experts voyaient en Zeki Amdouni (21 ans) un futur sauveur potentiel du LS. Et pour cause: au printemps 2019, le Genevois d'origine évoluait encore en première ligue sous le maillot d'Etoile Carouge.

Un retour avorté à Servette

Alors certes, fouler des pelouses de quatrième division n'a rien d'honteux pour un jeune homme de 17 ans. Ni de rédhibitoire si ce dernier rêve de faire carrière. Mais il n'empêche, l'ex-Carougeois a découvert tardivement le milieu du foot pro. Simplement parce qu'il n'a pas été formé dans un club de l'élite, contrairement à la majorité des pépites.

Bio express de Zeki Amdouni
- Né à Genève le 4 décembre 2000 (21 ans)
- Son père est d'origine turque et sa mère d'origine tunisienne
- Mesure 185 cm pour 79 kg
- Poste: avant-centre

Clubs successifs:
- Jusqu'en 2017: Meyrin Formation
- 2017-2019: Etoile Carouge (première ligue)
- 2019-2021: Stade Lausanne Ouchy (Challenge League)
- Depuis juin 2021: Lausanne-Sport (Super League)

Au lieu de cette filière traditionnelle, Zeki Amdouni a suivi son chemin étape par étape, dans des équipes de second plan. A treize ans, il n'est pas retenu par le grand Servette FC, où il a tapé ses premiers ballons. Il s'en va alors à Meyrin (GE). Mais il ne jouera jamais pour l'équipe fanion du stade des Arbères.

C'est avec Etoile Carouge, où il est prêté, qu'il fait ses débuts chez les adultes, lors de la saison 2017-2018. Il dispute 13 matchs et inscrit 4 buts. Il reste à la Fontenette l'exercice suivant, avec un bilan qui témoigne d'une belle progression: 14 pions en 25 matchs, dont quatre lors des finales de première ligue.

Le Genevois contribue largement à la montée du club stelliste en Promotion League. Ses qualités ont marqué les esprits. «Zeki gardait très bien le ballon et faisait de très bons appels de balle», rembobine Tibert Pont, ex-capitaine d'Etoile Carouge. «Il était extrêmement adroit devant le but, en étant à l'aise des deux pieds», appuie l'ancien international suisse Matias Vitkiviez, Carougeois de 2018 à 2021.

Zeki Amdouni (à gauche) a évolué deux saisons en Challenge League avec le Stade Lausanne Ouchy, avant de rejoindre le LS et la Super League.
Zeki Amdouni (à gauche) a évolué deux saisons en Challenge League avec le Stade Lausanne Ouchy, avant de rejoindre le LS et la Super League. image: keystone

Ses ex-coéqupiers ne sont pas les seuls à avoir été éblouis par le talent de Zeki Amdouni. Ses aptitudes ont aussi tapé dans l’œil des scouts de clubs plus huppés. Parmi eux, un certain Servette FC. Mais le retour chez les Grenats ne se fera pas. «On avait fait le nécessaire au mois de mars en sollicitant des entretiens, on a discuté avec le directeur sportif, mais Servette a tardé à nous faire une offre», expliquait dans 24 Heures, en août 2019, l'agent de Zeki Amdouni.

Il affirmait également que Bâle, Young Boys et Sion ont aussi manifesté leur intérêt à ce moment. Finalement, la pépite choisit le Stade Lausanne Ouchy, néo-promu en Challenge League, pour poursuivre sa progression.

Bouche fermée et oreilles grandes ouvertes

Alors que certains talents suisses rejoignent la Juventus ou le FC Barcelone au même âge, ce choix peut paraître frileux. Aujourd'hui, il donne raison à Zeki Amdouni qui prend un bel envol au LS, quand d'autres se sont déjà cramé les ailes dans des grosses cylindrées européennes.

Au LS, Zeki Amdouni prend ses responsabilités en tirant les penaltys.
Au LS, Zeki Amdouni prend ses responsabilités en tirant les penaltys. Image: KEYSTONE

En fait, il reflète bien la personnalité du Genevois. Tous nos interlocuteurs décrivent un jeune homme «humble, très bien éduqué, respectueux, qui ne pose aucun problème dans un vestiaire». Il possède une autre qualité unanimement reconnue et appréciée, primordiale pour un footballeur en formation: sa capacité d'écoute. «Ça le démarquait de beaucoup d'autres jeunes», applaudit Matias Vitkiviez.

«Il ne prenait jamais mal les remarques. Il était comme une éponge, capable d'absorber et d'appliquer les conseils»
Matias Vitkiviez, ancien coéquipier à Etoile Carouge

«Il était très attentif à ce qu'on lui disait et curieux», complète Jérémy Manière, coéquipier au Stade Lausanne Ouchy. «Il me posait pas mal de questions sur le Lausanne-Sport, étant donné que j'y avais joué: comment c’était pour les jeunes du LS d'évoluer dans un club d'élite comme celui-là, par exemple, ou quel niveau il avait par rapport à eux.»

Oui, sous sa grande timidité, Zeki Amdouni cachait de grosses ambitions en débarquant au SLO. «Il avait faim», résume Michael Perrier, milieu stadiste entre 2019 et 2021. Le Valaisan, ex-Sion et Aarau notamment, a croisé beaucoup de joueurs talentueux dans sa longue carrière. Pourtant, son ex-coéquipier l'a épaté dès le début:

«Il frappait indifféremment des deux pieds, était redoutable dans ses dribbles en un contre un et allait vite balle au pied»
Michael Perrier, ancien coéquipier à Stade Lausanne Ouchy

Le triplé de Zeki Amdouni contre Servette 📺

A peine arrivé en Challenge League, le Genevois fait déjà la différence. «Il a fait d'excellents matchs de préparation durant l'été, alors je disais au coach: "Il vient de débarquer, mais on va le perdre avant même la fin du mercato tellement il est fort!"», rigole Michael Perrier.

Le coach en question, Andrea Binotto, dresse le même constat. Il a en tête un match précis, celui qui a fait connaître Zeki Amdouni au grand public. «C'était le troisième match de la saison, on jouait à domicile à Nyon contre Vaduz et on fait une entame de match horrible en étant mené 3-0 après 19 minutes», rembobine l'actuel entraîneur de Xamax.

«Et puis Zeki nous a sauvés presque à lui tout seul, en marquant un doublé, dont un superbe coup franc dans la lucarne. On finit sur un nul 3-3, le premier point de l'histoire du Stade Lausanne Ouchy en Challenge League. Les médias ont commencé à s'intéresser à Zeki, ainsi que le Lausanne-Sport»
Andrea Binotto, ancien coach de Zeki Amdouni au SLO

Il a soulevé de la fonte et des meubles

Mais le jeune attaquant, positionné à cette époque sur le côté gauche, peine à confirmer. Titulaire le match suivant contre Wil, il doit céder sa place à la mi-temps. «Il n'avait pas été bon», se justifie Andrea Binotto, avant d'enchaîner:

«Comme beaucoup de jeunes joueurs, il manquait de constance. Il était un peu pataud, sa condition physique était limite»
Andrea Binotto

«Quand il était torse nu, on voyait qu’il y avait un travail de musculation à faire», valide Jérémy Manière. Zeki Amdouni devra attendre plus de trois mois pour figurer de nouveau dans un onze de départ. Il bouclera sa saison avec 27 matchs (9 titularisations) et 4 pions, championnat et coupe confondus. Bien loin des fantasmes nés après ses débuts fracassants.

Mais durant cette première saison en pro, le Genevois a beaucoup appris, sur et surtout en dehors du terrain, malgré le manque de structure du SLO à cette époque. «On ne pouvait s'entraîner qu'une fois par jour dès 17h30», se souvient Andrea Binotto.

«Zeki ne suivait plus l'école à 100%, il manquait un peu d'activité durant la journée. Il faisait les déplacements depuis Genève, ce qui n'était pas idéal. Mais il a eu une prise de conscience et a intégré les règles du métier, en se mettant dans sa bulle déjà une heure avant l'entraînement, par exemple, et en déménageant à Lausanne»
Andrea Binotto

Si le Genevois a mûri, il s'est aussi développé physiquement. Passé à Xamax en janvier 2021, Andrea Binotto a pu s'en rendre compte quand il a affronté son ancien protégé: «On a joué deux fois contre le Stade Lausanne Ouchy et il était clairement l'adversaire le plus dangereux. Il avait gardé son talent, mais était devenu beaucoup plus puissant, rapide et dynamique. Je pense qu'aujourd'hui encore, ça reste le domaine où il peut progresser».

Le Benzema de la Tuilière

Zeki Amdouni a été récompensé de ses efforts à la fin de l'exercice 2020-2021, qu'il a conclu avec un joli bilan de 11 buts et 4 passes décisives en 32 matchs. Le Lausanne-Sport, dont il rêvait à travers les discussions avec Jérémy Manière, lui a offert un contrat de cinq ans.

Son ancien coéquipier, désormais retraité, continue de le suivre. Il a constaté une nouvelle évolution dans le jeu du jeune prodige. «Je le trouve désormais très complet», se réjouit Jérémy Manière.

«Toutes proportions gardées, il me fait penser à Karim Benzema. Il a progressé dos au but et a maintenant des qualités de pivot. Il est fort aussi de la tête, avec un bon timing, et tire bien les coups de pied arrêtés»
Jérémy Manière

Depuis mai dernier, Zeki Amdouni a l'opportunité de découvrir le niveau international avec les M21 de la Nati. Avec qui il cartonne aussi: 6 buts en 7 matchs dans les qualifs pour l'Euro 2023, dont un doublé contre le Pays de Galles le 25 mars dernier à... Lausanne.

Zeki Amdouni a connu sa première sélection avec les M21 suisses en mai 2021.
Zeki Amdouni a connu sa première sélection avec les M21 suisses en mai 2021. image: keystone

Son parcours international dit aussi beaucoup de sa personnalité. Après avoir joué avec les M20 suisses, il avait opté pour les M21 de la Turquie, le pays d'origine de son père, avec lesquels il a disputé un match. «Je n’ai pas hésité en acceptant cette sélection turque mais je pense que je n’étais pas assez bon pour la Suisse à l’époque. Aujourd’hui, la Nati est ma priorité et je n’ai pas l’intention d’en changer de sitôt», expliquait-il fin mars dans Blick.

A l'heure où le football regorge d'égos surdimensionnés, l'humilité de Zeki Amdouni l'honore et a de quoi servir d'exemple aux footballeurs en herbe. Elle permettra aussi au buteur lausannois de garder sa soif d'apprendre et de progresser pour, peut-être un jour, rejoindre un grand championnat. Une chose est sûre: sa place pour la saison prochaine est, au moins, en Super League. Reste encore à savoir s'il pourra la conserver avec le Lausanne-Sport.

20 profils Tinder très directs pour être sûr de matcher

1 / 22
20 profils Tinder très directs pour être sûr de matcher
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Barack Obama vanne Joe Biden en l'appelant son «vice-président»

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Mario Balotelli claque un quintuplé en Turquie, dont une merveille

On l'avait presque oublié, mais rassurez-vous: Mario Balotelli est toujours vivant! Le fantasque attaquant italien, exilé en Turquie depuis le début de la saison, a planté... cinq buts dimanche lors de la claque 7-0 infligée par son club – Adana Demirspor – au relégué Göztepe Izmir.

L’article