DE | FR
image: keystone/shutterstock

Lewandowski battra-t-il le record de Gerd Müller?

Le buteur polonais a inscrit 39 buts en Bundesliga cette saison. Il lui en manque un pour égaler le record de son illustre prédécesseur. La femme de celui-ci tremble pour la marque de son mari.
12.05.2021, 14:0013.05.2021, 16:51
Suivez-moi

Un seul but. C'est ce qu'il manque à Robert Lewandowski – 39 réussites en 27 matchs (!) – pour égaler le record du nombre de pions (40) inscrits en une saison de Bundesliga. Il a été établi par l'Allemand Gerd Müller lors de l'exercice 1971-72. Comme le goleador polonais, Müller, dit «le Bombardier», portait le maillot du Bayern Munich.

Gerd Müller (à droite) effectuant un ciseau contre l'Atletico Madrid en 1974.
Gerd Müller (à droite) effectuant un ciseau contre l'Atletico Madrid en 1974. keystone

Il reste deux matchs à Lewandowski pour égaler puis battre ce score mythique. Le Bayern, déjà assuré du titre, se déplacera samedi sur la pelouse de Freiburg et recevra Augsbourg sept jours plus tard.

Robert Lewandowski en 2021 dans le même exercice que son illustre prédécesseur.
Robert Lewandowski en 2021 dans le même exercice que son illustre prédécesseur. Image: keystone

La femme de Gerd Müller, Uschi, a accordé cette semaine une interview au quotidien allemand Sport Bild. Elle confie, avec humour, trembler pour le record de son mari. Mais, belle joueuse, elle affirme que son époux (75 ans) – qui souffre de démence sénile et est placé dans un établissement spécialisé – serait le premier à féliciter Lewandowski s'il battait son record. Les meilleurs extraits de cet entretien:

«Cher Robert Lewandowski, 40 buts, ça suffit»
Uschi Müller, d'accord que le Polonais égale son mari, mais sans le dépasser

Même battu, Gerd Müller aura toujours l'amour inconditionnel de sa femme:

«En tant qu'épouse, je préférerais qu'il garde son record. Gerd était simplement unique. Et même si Lewandowski l'égale maintenant, Gerd restera toujours Gerd. On ne l'oubliera jamais. Il sera toujours le Bomber [Bombardier] de la Nation»

Et au pire, même si Lewandowski dépasse Müller, Uschi pourra toujours se consoler en se disant que la compétition n'en est pas vraiment une...

«On ne peut absolument pas les comparer, Robert est un athlète, Gerd était un artiste. Il était comme une balle en caoutchouc, et il avait pratiquement toujours deux joueurs sur lui»

Et au pire du pire du pire, ben ça ne serait vraiment pas grave du tout:

«Gerd ne connaît pas la jalousie. Il ne se plaindrait pas de perdre son record. Au contraire même: il serait le premier à féliciter Lewandowski»
Selon vous, Lewandowski battra-t-il le record de Müller?

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

La cérémonie des Brit Awards

1 / 9
La cérémonie des Brit Awards
source: sda / ian west
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Peut-on en vouloir aux clubs qui n'apportent pas de points UEFA à leur pays?
En Suisse et ailleurs, les critiques pleuvent dès qu'une équipe se fait éliminer de manière précoce sur la scène européenne, au motif qu'elle ne permet pas à son pays de progresser dans le classement des nations au coefficient UEFA.

L'élimination de l'AS Monaco au tour préliminaire de la Ligue des champions, mardi contre le PSV Eindhoven (4-3 sur l'ensemble des deux rencontres), n'est pas très bien passé auprès des supporters de football français, et on ne parle pas seulement des Monégasques. Car quand un club perd sur la scène européenne, il affecte le coefficient UEFA de son pays, qui peut au final avoir moins d'équipes qualifiées, ou voir ces équipes contraintes d'entrer plus tôt dans la compétition. Or l'ASM a beaucoup perdu ces dernières saisons.

L’article