en partie ensoleillé
DE | FR
Sport
Tokyo

Lea Sprunger en larmes: «C'est un rêve qui s'envole»

Lea Sprunger, of Switzerland, reacts after her semifinal of the women's 400-meter hurdles at the 2020 Summer Olympics, Monday, Aug. 2, 2021, in Tokyo. (AP Photo/Petr David Josek)
La Vaudoise a terminé 4e de sa série avec un chrono insuffisant pour passer.Image: AP

Lea Sprunger en larmes: «C'est un rêve qui s'envole»

La championne d'Europe 2018 a été éliminée en demi-finale du 400m haies, au terme de ce qui pourrait être la dernière grande course de sa carrière.
02.08.2021, 13:5702.08.2021, 18:22
team watson/ats
Plus de «Sport»

Créditée de 55''12 en demi-finales (11e place), sous le déluge et sur une piste détrempée, Lea Sprunger est sortie «en catimini», les yeux embués par l'émotion et à près de sept dixièmes du chrono qui lui aurait permis d'être repêchée au temps pour la finale, elle qui a terminé 4e de sa demie.

Celle-ci a été remportée par sa partenaire d'entraînement Femke Bol, également coachée, aux Pays-Bas, par le Fribourgeois Laurent Meuwly.

Etreinte par l'émotion, Lea Sprunger a dit au micro de la RTS qu'elle ne s'était pas montrée assez agressive, elle qui n'aime pas courir sous la pluie. Mais sans se chercher d'excuse:

«Aujourd'hui, c'est un rêve qui s'envole. J'aurais voulu poser la cerise sur le gâteau, malheureusement ça n'a pas marché. Il me faudra du temps pour réaliser ce qu'il s'est passé ces deux dernières années»

A Rio en 2016, déjà sous la pluie, Lea Sprunger avait été sortie dès les séries. Cette fois, la championne d'Europe en titre, à 31 ans, revenait de trop loin après un printemps gâché en partie par des problèmes à un tendon d'Achille et des performances insuffisantes. C'est seulement à Tokyo, en séries, qu'elle a réussi son seul chrono de l'année sous 55'' (54''74, elle dont le record national est de 54''02).

Au programme de Lea Sprunger figurent encore le 4x400 m à Tokyo puis les meetings de Berne, Bellinzone, La Chaux-de-Fonds, Lausanne (Athletissima) et le Weltklasse de Zurich, à chaque fois sur 400 m ou 400 m haies. Elle tirera ensuite sa révérence.

Lundi, le meilleur temps des séries a été signé par la recordwoman du monde Sydney McLaughlin (53''03).

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Dis-moi où tu loges, je te dirai quelles sont tes chances de victoire
La démonstration des Français aux Mondiaux de biathlon vient rappeler toute l'importance de bien choisir son camp de base pendant une compétition.

Les Mondiaux de biathlon se sont clôturés dimanche en République tchèque et les membres de la délégation française sont rentrés chez eux en sifflotant La Marseillaise. Avec un total de treize breloques (dont six en or), les Bleus ont terminé en tête du classement des nations. Ils n'avaient encore jamais obtenu autant de médailles au cours d’une même édition des Championnats du monde.

L’article