Sport
Cyclisme

Un nouveau gadget pourrait révolutionner les courses sur pavés

Un nouveau gadget pourrait révolutionner les courses sur pavés

Un appareil permettant au cycliste de régler lui-même la pression de son pneu en pleine course a fait son apparition en compétition cette semaine.
31.03.2023, 16:5709.04.2023, 10:14
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Deux coureurs de l'équipe Jumbo-Visma ont fait sensation, mercredi lors de la course «A travers la Flandre». Le premier, c'est bien sûr Christophe Laporte, vainqueur (en solo cette fois) de la classique dans les rues de Waregem; le second, c'est Edoardo Affini. Le coureur italien ne s'est pas illustré pour ses qualités sur la route, mais pour un petit appareil que les mécaniciens de son équipe avaient installé sur son vélo.

Le Cervelo S5 du Lombard était en effet équipé de jantes en carbone montées sur des moyeux (la partie centrale de la roue) avant et arrière Gravaa KAPS. Ces moyeux disposent d’un système de pression réglable utilisant les commandes sans fil (Bluetooth et Ant+). Elles permettent ainsi au pilote d’ajuster et de contrôler la pression des pneus via une unité de commande montée sur le guidon. La pompe, elle, est alimentée par le mouvement de la roue.

Sur la roue avant utilisée par Edoardo Affini mercredi, on s'aperçoit qu'un câble noir relie le moyeu (au centre) à la valve du pneu.
Sur la roue avant utilisée par Edoardo Affini mercredi, on s'aperçoit qu'un câble noir relie le moyeu (au centre) à la valve du pneu. Image: Twitter
Un nouveau gadget pourrait révolutionner les courses sur pavés
Un gros plan sur la technologie.

Concrètement, le coureur qui dispose d'une telle technologie peut réduire la pression lorsqu'il s'engage sur un secteur pavé ou un terrain plus accidenté, et au contraire l'augmenter lorsqu'il se retrouve à nouveau sur une surface plus lisse.

Actuellement, les cyclistes doivent opter pour une pression au début de la course et s'y tenir sur la totalité du tracé. Les participants à une épreuve comme Paris-Roubaix choisissent d'ordinaire une pression basse (4 bars ou moins), idéale pour les secteurs pavés, mais beaucoup moins pour les parties asphaltées, sur lesquelles ils perdent donc de l'énergie. Une «perte» assumée puisqu'ils savent très bien qu'ils ne pourraient pas survivre aux pavés avec des pneus gonflés pour une surface lisse (6,5 bars ou plus).

Ajuster la pression en direct pourrait tout changer. Les coureurs débuteraient l'Enfer du Nord (9 avril 2023) comme une épreuve normale avant de dégonfler légèrement leurs pneus sur les pierres (29 secteurs pour un total de 54,5 km), de sorte à franchir les obstacles avec plus de facilités et de gagner en adhérence. En 2021, Gianni Moscon menait la course avant de chuter à la suite d'un changement de vélo. Les commentateurs d'Eurosport avaient alors émis l'hypothèse que la pression excessive des pneus de son vélo de rechange avait réduit son adhérence sur le pavé mouillé.

In this Tuesday July 6, 2010 file photo riders pass a cobblestone section during the third stage of the Tour de France cycling race over 213 kilometers (132.4 miles) with start in Wanze, Belgium and f ...
Le tracé piégeux de Paris-Roubaix.Image: AP

Gravaa, le fabricant choisi par Jumbo-Visma, a mené des études sur Paris-Roubaix afin de montrer les avantages qu'offrirait sa technologie:

«Les tests effectués sur le secteur des pavés de Camphin-en-Pévèle, par lequel passe la course, révèlent une économie de 57 watts à 35 km/h en réduisant la pression de 4,5 bars à 2,5/3 bars selon les coureurs testés.»
Source: Gravaa, cité par Cyclingnews.

Cette différence, dans un univers où chaque gain de watt est le fruit d'années de recherches, est énorme. Elle pourrait séparer le gagnant des perdants à l'avenir. Plusieurs formations se sont d'ailleurs déjà renseignées sur le système de gonflage/dégonflage en direct, mais seul Jumbo-Visma l'a utilisé en compétition.

L'équipe néerlandaise a bénéficié de l'autorisation de l'Union cycliste internationale. Conformément à la règle 1.3.006 de l'instance, pour pouvoir être utilisé dans les courses professionnelles, le système doit être disponible dans le commerce pour les coureurs amateurs. Or c'est le cas de la technologie Gravaa. Comptez 4299 euros pour la paire de roues. Le prix de l'innovation, et peut-être de la victoire.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
La vidéo d'un cycliste roulant en ville enflamme les réseaux sociaux
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette pépite de la Nati a eu une révélation mystique
Ruben Vargas joue un rôle central dans l'équipe de Suisse à l'Euro. Le Lucernois (25 ans) se livre dans cette interview profonde où il évoque notamment sa foi en Dieu.

Il est vif, agile et aime dribbler. Ruben Vargas a le potentiel pour devenir le joueur offensif clé de la Nati pendant cet Euro. A plus long terme, le Lucernois de 25 ans peut rendre le départ prochain de Xherdan Shaqiri un peu plus supportable.

L’article